Sevrage Xanax - déjà dépendant ?

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
psycho50bn
Messages : 24
Enregistré le : 17 oct. 2018, 12:29

Sevrage Xanax - déjà dépendant ?

Message par psycho50bn » 17 oct. 2018, 12:41

Bonjour à tous ...

.... Et navré pour les habitués car je suppose que ce sujet a déjà du être abordé de nombreuses fois. Je vais essayer de faire court.

Suite à des crises d'angoisse à répétition cet été, on m'a prescrit du Xanax.
J'en prends 1g par jour, réparti de la sorte :
- 0,25 le matin
- 0,25 le midi
- 0,50 le soir.

Cela fait maintenant deux mois.

J'ai décidé il y a quelques jours de diminuer progressivement pour arrêter d'en prendre totalement. Je coupe donc le comprimé du matin en deux, soit - 0,125 par jour.

Cela me semble être une toute petite baisse, d'autant plus que je pense qu'1g n'est pas une grosse dose et que je n'en prends pas depuis très longtemps. Et pourtant, j'ai, depuis hier, des douleurs musculaires aux bras (d'abord droit, puis gauche) ainsi qu'une remontée d'anxiété (en fait, j'angoisse de faire une crise d'angoisse et c'est ça qui la provoque si vous voyez ce que je veux dire).

Pensez-vous que j'ai déjà pu développer une dépendance ? En si peu de temps et avec une "si petite" dose (même si j'ai bien conscience que ce n'est pas anodin). Si c'est le cas, je suis un peu embêté car je ne peux pas diminuer moins de 0,125g à la fois car il n'y a pas de plus petits comprimés, je ne sais donc pas trop comment je vais faire ...

Peut-être allez-vous me dire que je psychote tout seul, ce qui serait une bonne nouvelle !

Je vous remercie vraiment pour le partage de vos expériences car je stresse un peu ... et je ne sais pas trop par quel bout prendre le problème ...

SACHA
Messages : 2510
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Sevrage Xanax - déjà dépendant ?

Message par SACHA » 17 oct. 2018, 12:49

Chaque personne est différente..

je t'invites à aller voir ton pharmacien, il est le mieux placer pour répondre à tes questions

psycho50bn
Messages : 24
Enregistré le : 17 oct. 2018, 12:29

Re: Sevrage Xanax - déjà dépendant ?

Message par psycho50bn » 17 oct. 2018, 13:07

Je lui en ai parlé, et il n'est malheureusement d'aucune aide. Et le doc pas des masses non plus, il m'a juste dit "qu'avec ça, on est accroc au bout de trois comprimés", ouais super merci pour le coup de main ...
Au pire, je vais continuer à diminuer puisque si je commence déjà à ressentir un effet de sevrage, je me dis que ça sera encore pire après !

En fait, ma question principale est : au bout deux mois de prise à 1g par jour, le sevrage sera-t-il douloureux si je diminue de 0,125 par jour chaque semaine ?
J'ai du mal à imaginer que je vais m'en rouler par terre mais j'ai été surpris par ces douleurs musculaires ...

serotonine
Messages : 60
Enregistré le : 12 oct. 2018, 17:05

Re: Sevrage Xanax - déjà dépendant ?

Message par serotonine » 17 oct. 2018, 15:57

Salut Psycho,

svp, va voir un autre pharmacien qui pourra mieux répondre à tes questions. Et le médecin? c'est quoi ça? Je ne connais pas le contexte de votre conversation, mais je pense qu'il a des obligations envers toi. Dans le sens que si tu veux cesser le médicaments sans trop avoir de gros symptômes de sevrage, il devrait pouvoir te conseiller et même te fournir une marche à suivre. Dans quel contexte as-tu eu besoin de cette médication? Es-tu une personne anxieuse de nature? Penses-tu que tu aurais besoin d'anti-dépresseur (qui ont un effet a long terme sur l'anxiété) ou encore je sais que plusieurs personnes utilises des produits naturels pour y arriver.
Mais personne ne peut prévoir les symptômes de sevrage pour chaque personne. On réagit tous différemment.
Pour Ma part, j'étais en ajustement de ma nouvelle médication.(antidépresseur pour moi). Je devais gérer les symptômes de sevrage de mon ancienne médication et les symptômes d'adaptation à ma nouvelle médication. J'ai voulu tout arrêter et revenir à mes anciennes pilules, car c'était insupportable a vivre. Il a refusé, car il trouvait que je paniquais pour rien et que ça irait mieux d'ici quelques jours. C'est là que j'ai fais de mes pharmaciens mes alliés. Je les appelais tous les jours pour poser des questions sur ma situations. Finalement, après 2 nuits d'insomnie, et après les réponses de mes pharmaciens, je suis retourné voir le médecin. Ce n'était pas mon médecin de famille, mais à la même clinique. Il a refusé pour commencer, prétextant que mon docteur avait laissé une note dans le dossier de continuer ma nouvelle médoc. Je me suis opposé au médecin. Eye Franchement, le sais-tu ce que je vie présentement? Toi tu vas retourner dans tes affaires ce soir et bien te foutre de ma vie, car je ne suis qu'une patiente. Mais moi, je le vie chaque minute très intensément. Il a finalement accepté de refaire ma prescription.

Ce que je dis, c'est que c'est toi qui sait comment tu te sens, et tu as le droit de poser des questions et d'avoir des réponses.

nathalie2331
Messages : 7
Enregistré le : 17 oct. 2018, 20:18

Re: Sevrage Xanax - déjà dépendant ?

Message par nathalie2331 » 17 oct. 2018, 20:43

Ça fait 6 ans que je suis sur le xanax et malheureusement ce médicament est très addictif. J’ai commencé par une .25 le soir, ensuite 2, 3, jusqu’a 4. Le problème c’est son effet à court durée et un moment donné la dose n’agit même plus’. Mon psy va me le retirer progressivement en le remplaçant par rivotril, même famille mais plus facile d’arrêter et il a une durée plus longue

psycho50bn
Messages : 24
Enregistré le : 17 oct. 2018, 12:29

Re: Sevrage Xanax - déjà dépendant ?

Message par psycho50bn » 18 oct. 2018, 03:36

Bonjour et merci pour vos réponses, ça fait du bien d'avoir une écoute.. . Que je peine à avoir dans le milieu médic et paramédic.
J'habite dans un désert médical depuis peu, et j'ai déjà mis 6 mois à trouver un médecin, il n'y en a tout simplement pas ici, donc je ne peux pas en trouver un autre, c'est tout bonnement impossible. Et concernant le pharmacien, j'ai oublié tout de même de préciser que je prends de l'euphytose en complément + je me fais des tisanes de camomille à longueur de journée (on fait comment on peut hein :mrgreen: )

Pour répondre aux questions, je ne suis pas quelqu'un d'anxieux par nature, mais de nerveux, c'est un peu différent. Par exemple, je suis vif, impulsif, mais je n'avais jamais vraiment connu l'angoisse forte avant cet été. C'est là que j'ai eu des problèmes de santé pour lesquels j'ai été hospitalisé et j'ai passé plusieurs examens qui m'ont hyper stressé, dont une ponction lombaire qui m'a crevé pendant 10 jours. Au final, ce que j'avais, c'était trois fois rien mais les médecins m'ont tellement stressé (pour la faire court, ils ont supposé que j'avais un cancer du cerveau alors que j'avais juste un nerf coincé :| )... Je me suis retrouvé à faire des crises d'angoisse, alors que je n'en avais jamais fait jusque là. C'était donc tout nouveau pour moi et je ne savais pas du tout comment les gérer (je ne sais toujours pas d'ailleurs :D ). Autre point de contexte important : le décès de mon père il y a deux ans, et depuis ce moment là, c'est clair que j'ai développé une anxiété par rapport à la maladie. Mais en revanche, pas de tristesse persistante plus que de raison, donc vraiment pas besoin d'AD je pense.

Je vois un psychologue depuis trois semaines pour essayer de régler ce problème d'anxiété, et elle m'a conseillé un médecin hypnothérapeute avec lequel je viens de prendre RDV mais il n'est pas dispo avant mi-novembre (foutu désert médical !).

En attendant, je n'ai pas pris mon traitement ce matin, je sais qu'il ne faut pas faire ça, mais je supporte mal le fait d'être emprisonné par un comportement addictif (j'ai arrêté de fumer pour cette raison il y a une dizaine d'années). Et je me dis qu'au bout de deux mois, le sevrage sera peut-être supportable. Je vais peut-être prendre mon traitement le soir quand même selon mon état, car la nuit c'est plus dur, mais déjà si je divise par deux, je serai content. Je fais peut-être une erreur, mais je me dis que si j'arrête maintenant, la dépendance - qui est déjà probablement présente - n'aura pas le temps de se développer : je me trompe ? Qu'en pensez-vous ?

Ce qui est fou, c'est que j'ai déjà des symptômes de manque ... Pour le moment, ça se résume à :
- une agitation certaine : j'ai l'impression d'avoir bu 45 cafés dès le réveil .... A la limite moi qui met toujours deux heures à me réveiller le matin, c'est pas si désagréable que ça, j'ai fait plein de trucs. Je suis hyper speed, j'ai envie de beaucoup bouger. Je sens bien que c'est pas un état normal, mais ça ne me dérange pas tant que ça.
- la tête dans un étau, mais pas trop fort. C'est désagréable, mais ça passe. J'ai eu ça en pire après ma ponction lombaire, donc j'arrive à peu près à gérer, même si ça bourdonne un peu dans la tête.
- des douleurs musculaires dans les bras, épaule, thorax, ça se balade : ça c'est pénible à vrai dire, je mets de la glace dessus et ça soulage mais je le sens bien. Et comme j'ai en plus une élongation musculaire sur le pectoral gauche, ça n'arrange rien.
- Pas d'anxiété pour le moment, mais je pense que ça viendra ce soir et là je risque de ne pas faire le malin. Mais à la limite, si je dois en prendre le soir dans un premier temps, je suis ok avec ça. Passer de 1g étalé sur une journée à 0,5 le soir, ça m'irait.

Je suis navré, j'écris un pavé, mais ça me fait du bien de partager, vous n'êtes pas obligé de tout lire. :lol:

Vous avez une idée de la longueur du sevrage ?

Merci par avance pour vos suggestions et conseils précieux !

psycho50bn
Messages : 24
Enregistré le : 17 oct. 2018, 12:29

Re: Sevrage Xanax - déjà dépendant ?

Message par psycho50bn » 18 oct. 2018, 04:57

Bon, après plusieurs lectures sur le sujet, j'en ai conclus que c'était ridicule de vouloir me sevrer d'un coup alors que tout le monde est unanime : il faut le faire doucement ! Je ne vais pas faire cavalier seul :D

Ca ne fonctionne pas du tout comme le sevrage de la clope où il faut tout balancer à la poubelle d'un coup ... :roll:

Mais au moins maintenant, je connais un peu les symptômes de sevrage sur moi donc ca me fera moins peur quand ca arrivera, je sais qu'il faut juste serrer les dents et c'est tout.

J'hésite à diminuer de 0,125 ou de 0,25 par jour : le premier cas rendra les choses plus faciles mais le second aurait le mérite d'être plus rapide donc de laisser moins le temps à la dépendance de s'installer.

Faut que j'y réfléchisse aujourd'hui, si jamais vous avez des avis, je suis preneur ...

serotonine
Messages : 60
Enregistré le : 12 oct. 2018, 17:05

Re: Sevrage Xanax - déjà dépendant ?

Message par serotonine » 18 oct. 2018, 06:48

salut

si tu coupes, tu peux y aller doucement. Même si tu coupes de .125g par jour, ce sera déjà ça de fait. Parce que si tu coupes trop drastiquement, il est possible que ton corps ne réagisse pas bien. Soit gentil avec ton corps.

Et question comme ça, tu habites ou pour être si loin de tout service médical?

psycho50bn
Messages : 24
Enregistré le : 17 oct. 2018, 12:29

Re: Sevrage Xanax - déjà dépendant ?

Message par psycho50bn » 18 oct. 2018, 07:22

Je prends ton avis, je pense que je vais faire comme ça.
J'ai une question complémentaire, tu as l'air de t'y connaitre ;)

Est-ce mieux de diviser par deux le comprimé du matin alors que je suis "sobre" déjà car il y a eu toute la nuit avant, ou alors d'enlever 0,125 le soir car comme je prends 0,5 d'un coup, et bien ça passera plus facilement ? Oui je sais je me triture un peu beaucoup l'esprit et me pose beaucoup de questions, mais ça va de pair avec mon anxiété... Peut-être qu'au fond, ça ne change rien et il faut juste que je dédramatise.

J'habite du côté de Cherbourg en Normandie. C'est l'enfer des docs là-bas ... Très peu de généralistes, les spécialistes c'est sur Paris direct car personne ne prend de nouveaux patients quelque soit la spécialité, genre y'a un seul psychiatre je crois ... L'hôpital a une réputation dégueulasse donc tout le monde va à la Clinique - qui est bien mais totalement surchargée ... Bref, je me débrouille comme je peux, d'où mon arrivée ici ! : :D

serotonine
Messages : 60
Enregistré le : 12 oct. 2018, 17:05

Re: Sevrage Xanax - déjà dépendant ?

Message par serotonine » 18 oct. 2018, 07:50

Penses-tu que si tu coupes celle du soir cela t'empêchera de bien dormir? Moi je couperais la dose la plus petite pour commencer.

J'en prends 1g par jour, réparti de la sorte :
- 0,25 le matin
- 0,25 le midi
- 0,50 le soir.

Moi je pense que tu devrais commencer par couper en 2 soit celle du matin ou du midi. Ca va te donner une idée à savoir comment tu supportes la diminution. Fais ça pendant 1 semaine. Ensuite, coupe en 2 l'autre (matin ou midi) et fais le encore une semaine. Par la suite, tout dépend comment ton corps le prend, tu peux commencer à couper en 2 celle du soir, ou p-e couper complètement celle du midi ou du matin. J'aimerais préciser que je ne suis en aucun cas, ni médecin, ni pharmacienne. Mais je me dis que couper le plus doucement possible est probablement ce qui fait faire le moins de syndrome de sevrage.

L'alprazolam peut engendrer un état de dépendance s'il est pris pendant de longues périodes. Si vous prenez ce médicament régulièrement depuis longtemps (plus d'1 mois), ne cessez pas de le prendre sans en parler d'abord à votre médecin. Pour éviter les effets de sevrage, une réduction graduelle de la dose est recommandée avant d'arrêter. (J'ai pris ça sur un site internet qui parle de cette médication)

Je trouvais bizare que tu n'ais pas de soin plus personnalisés au Québec. Je comprend mieux pourquoi maintenant. Pas que je connaisse la situation d'où tu es, mais je constate que ce n'est pas du tout la même chose que par ici.

Répondre