Xanax et piton collé

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
Répondre
Plexus
Messages : 178
Enregistré le : 16 août 2010, 06:59

Xanax et piton collé

Message par Plexus » 03 déc. 2018, 09:21

Bonjour,

J'ai écris plusieurs message en peu de temps sur différents sujets car je suis en arrêt d'un antidépresseur que je prenais depuis 10 ans et ça me fait remonter bien des choses, j'ai peur et aussi j'ai des questions, et je crois qu'ici les gens peuvent me comprendre.

Depuis que j'ai arrêté l'alcool et que j'ai arrêter mon antidépresseur, je fais de la rumination. Les sujets : pression à mon travail (en boucle et en boucle, je me couche, je me lève et je dîne en passant à mes peurs reliés à mon travail, ensuite peur de mourir, peur de la perte : mon chat, ma mère, mon entreprise, ma jeunesse, ma vitalité...

C'est du ruminage, mon cerveau a le piton collé et je vis dans une insécurité à fleur de peau. Je suis en général une combattante, mais là j'ai peur d'avoir perdu mes béquilles... Mon médecin m'a prescrit le xanax. J'ai fais une rechute d'alcool à cause d'une anxiété trop intense, j'ai bu pour me calmer... Le lendemain = malade, crise d'angoisse, vouloir entrer 6 pieds sous terre, ça m'a déboussolé... J'étais partie sur une bonne lancé. Je pratiquais la méditation,lisais sur le sujet, essayait de trouver des solutions pour m'apaiser mais tout cela a foutu le camps.

Les lundis matin c'est l'angoisse, l’angoisse des clients, l’angoisse de ce que les compétiteurs ont dans la tête pour nous nuire. (des nouveaux ''monstres agressifs US'' sont arrivés sur le marché dans mon domaine et ça changés beaucoup le marché) je me lève vraiment pas bien...

Alors voilà, le Xanax j'en ai pris quelques fois, ces temps-ci ça tourne à 0,25 mg 4-5 fois semaine des pinottes. C'est une dose de BB mais étant le type à accrocher, j'y vais très légèrement... Ma prescription est 1 g. J'en ai pris une fois et j'ai dû aller me coucher, ma journée était scrape. Je suis vraiment fatiguée et je me sens vraiment très down, alors je pense que ça m’assomme plus que ça ne le devrait.

Ma question : est-ce que le xanax peut aider à ralentir mes ruminations, diminuer mes peurs excessives, dédramatiser mes perceptions. Je m'endure plus, j'ai mal à l'intérieur de moi. Ma mère m'a écrit hier pour me dire que je devrais le prendre pour m'aider à passer au travers cette mauvaise passe, mais je veux pas soulager un problème pour m'en créer un autre = la dépendance au Xanax et quand je vais vouloir l'arrêter, me retrouver encore pire dans une anxiété de ''rebond'... Pas d'avance.

J'ai écrit plusieurs messages depuis quelques jours, je n'ai pas eu beaucoup de réponses. Je me dis que si les gens répondent pas c'est soit ils n'ont rien à dire, soit ils en ont pas l'énergie, ou soit ils sont comme moi, en manque de réponses, et à la recherche de réponses et non apporter de l'aide en répondant à ceux qui sont dans la ''détresse'' ... Je me soulage en me disant cela, car les réponses sont assez absentes, mais peut-être que mes messages sont trop long... En tous cas anyway, Christophe André (psychiatre et spécialiste de la méditation pleine conscience) disait dans une vidéo que j'ai regardé ce matin, qu'écrire c'est libérateur et ça peut apporter un plus à la guérison.

Merci de me lire.

Allyson10
Messages : 89
Enregistré le : 05 nov. 2018, 08:45

Re: Xanax et piton collé

Message par Allyson10 » 03 déc. 2018, 14:07

Bonsoir

Moi sa fais 3 mois que sa me dis tout les jours dans ma tête que j’en vais mourir du jour au lendemain sans savoir le déclenchement je vie un calvers depuis , et au départ c’etais juste les penser ensuite sa à développer niveau symptômes j’ai commencer a avoir mal au coeur mal à respire tout sa et depuis peu j’ai mal au bras et je panique j’ai peur que sa sois une’ frise cardiaque j’ai énormément peur , tout sa pour te dire que depuis le temps que j’ai tout sa bah je prend aucun cachet et que mon médecin m’a dis’ la seule solution c’est dans la tête et en fessant du sport en s’occupant un maximum, rien de plus donc arrête leu et fait toi surveiller de près , tu y arrivera , sa ne sert à rien parce que si tu en prend quand tu va arrêter sa va encore continuer voilà pourquoi moi je veux pas en prendre car j’ai as envie de encore avoir sa dans quelque année je veux vraiment m’en débarrasser ! J’espère que je t’es aider

Plexus
Messages : 178
Enregistré le : 16 août 2010, 06:59

Re: Xanax et piton collé

Message par Plexus » 03 déc. 2018, 14:59

Bonjour Allyson,

Je comprends tout à fait ton point, si je me fie sur le xanax, je vais avoir le même problème si c'est pas pire quand je vais l'arrêter. L'anxiété que je vis, je sais que c'est dû au ''sevrege'' de l'antidépresseur que j'ai pris durant 10 ans mais en même temps si je me rapporte avant cela, j'en faissait aussi... Au point que ça m'a mené à la dépression, la déréalisation ainsi qu'à la dépersonnalisation hihi ... Tous des grands mots pour dire ben malade ...

Le sport, la nature, écrire, méditer... Effectivement ce sont des bons outils mais on dirait que quand l'anxiété est trop forte, c'est outils sont pas assez forts. Ils m'aident dans les cas d'anxiété légères à modérés.

Je cherche toutes sortes de solutions... J'avais trouvé le Kava Kava (il faut lire beaucoup sur le sujet pour comprendre la controverse qu'il y a eu avant de se faire une idée), je l'ai essayé, mais finalement j'ai vu qu'il y a une interaction avec le Lamictal. Ça semble vraiment efficace, mais il faut bien le choisir car y'a de la scrape sur le marché. Mais malheureusement il entre en contre-indication avec beaucoup de médicaments alors prudence.

Depuis une semaine j'ai mon cocktail : vitamine D, omega 3 Joy, vitamine B12 et le NAC combiné avec la vitamine C. Mon cocktail bipolaire hihi Le NAC est un supplément qui semble avoir pas mal d'avenir en tant que support aux médicaments dans les cas de dépression et dépression bipolaire. Ça semble excessif mais j'ai bien analysé le tout, rien n'entre en contre-indication et je me tient loin des plantes qui jouent sur la serotonine. J'essaie cela durant 1 an et on verra. ;-) J'ai trouvé pas mal d'infos sur des sites de médecine intégrative. Des sites de médecins surtout américains qui intègrent des produits naturels dans leur traitement chimique pour améliorer l'efficacité des traitements... étant donné que question maladie mentale on peut pas dire que les médicaments font de grands miracles. (Médecine intégrative presque inexistante au Québec, car le collège des médecins l'interdit (produits naturels) risque de poursuite ... Mon psy est ouvert sur le sujet, il m'écoute mais on s'entend tu qu'il n'y connait pas grand chose...

Merci Allyson pour ton message je l'apprécie :-) Je te souhaite une belle journée !

Répondre