Désespérer 23 eme jour sous sipralexa

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
Répondre
Angel2203
Messages : 88
Enregistré le : 23 juil. 2019, 08:46

Désespérer 23 eme jour sous sipralexa

Message par Angel2203 » 17 août 2019, 07:53

Bonjour,

Aujourd'hui 23 eme jour sous sipralexa 10 mg je me sens plus calme mais j'ai toujours des douleurs atroces mal à l'estomac, reflux , mal au ventre , boule dans la gorge , oas d'appétit, fatigue .

Je ne sais plus quoi faire , je me demande parfois si le docteur n'a pas fait un mauvais diagnostic , j'ai peur de tomber sur mon cul et d'avoir une maladie qui n'a pas etait détecté et qu'il sera trop tard

Avatar du membre
mikhoul
Messages : 122
Enregistré le : 22 juil. 2015, 14:02

Re: Désespérer 23 eme jour sous sipralexa

Message par mikhoul » 17 août 2019, 12:04

Je ne sais plus quoi faire
Avez-vous commencé à méditer (Pleine conscience) chaque jour 2 x par jour ou plus comme je vous ai suggéré Il y a une semaine ?

https://www.revivre.org/forum/viewtopic ... 624#p94624

Angel2203
Messages : 88
Enregistré le : 23 juil. 2019, 08:46

Re: Désespérer 23 eme jour sous sipralexa

Message par Angel2203 » 17 août 2019, 12:28

mikhoul a écrit :
17 août 2019, 12:04
Je ne sais plus quoi faire
Avez-vous commencé à méditer (Pleine conscience) chaque jour 2 x par jour ou plus comme je vous ai suggéré Il y a une semaine ?

https://www.revivre.org/forum/viewtopic ... 624#p94624
J'ai essayé un peu mais c'est difficile de me détendre

Avatar du membre
mikhoul
Messages : 122
Enregistré le : 22 juil. 2015, 14:02

Re: Désespérer 23 eme jour sous sipralexa

Message par mikhoul » 18 août 2019, 19:21

J'ai essayé un peu mais c'est difficile de me détendre
Malheureusement "essayer un peu" n'est pas suffisant, il faut simplement méditer et le but de la méditation n'est pas de se détendre mais simplement d’entraîner notre esprit à rester dans le moment présent et non dans le futur.

Si j'essais simplement de jouer du violon sans en faire régulièrement tout les jours je ne saurai jamais en jouer et c'est idem pour la méditation.

On ne médite pas quand on est détendu mais tout les jours qu'on se sente bien ou non, c'est un entrainement du cerveau. La méditation n''est pas de la relaxation, son effet est à moyen long terme et certain en retire des bénéfices plus rapidement que d'autres.

Je vous souhaite d'allez mieux rapidement mais il va falloir changer vos comportements si vous voulez avoir des résultats différents de maintenant, il n'y a pas de médicament magique, ant qu'à moi ~75% de l’amélioration qu'on peut obtenir provient de la TCC et pour certains y'a un 30% de médication qui aide pour avancer dans la thérapie (TCC).

Bonne chance à vous !

Angel2203
Messages : 88
Enregistré le : 23 juil. 2019, 08:46

Re: Désespérer 23 eme jour sous sipralexa

Message par Angel2203 » 19 août 2019, 10:01

mikhoul a écrit :
18 août 2019, 19:21
J'ai essayé un peu mais c'est difficile de me détendre
Malheureusement "essayer un peu" n'est pas suffisant, il faut simplement méditer et le but de la méditation n'est pas de se détendre mais simplement d’entraîner notre esprit à rester dans le moment présent et non dans le futur.

Si j'essais simplement de jouer du violon sans en faire régulièrement tout les jours je ne saurai jamais en jouer et c'est idem pour la méditation.

On ne médite pas quand on est détendu mais tout les jours qu'on se sente bien ou non, c'est un entrainement du cerveau. La méditation n''est pas de la relaxation, son effet est à moyen long terme et certain en retire des bénéfices plus rapidement que d'autres.

Je vous souhaite d'allez mieux rapidement mais il va falloir changer vos comportements si vous voulez avoir des résultats différents de maintenant, il n'y a pas de médicament magique, ant qu'à moi ~75% de l’amélioration qu'on peut obtenir provient de la TCC et pour certains y'a un 30% de médication qui aide pour avancer dans la thérapie (TCC).

Bonne chance à vous !
Je ne comprend pas pourquoi on ne nous dit pas tout ça au final je prend un traitement qui ne me guerrira jamais vraiment.

J'ai déjà vu deux psy que j'ai arrêté dès que je me sentais mieux mais à chaque tentative d'arrêt de traitement je replonge.

Avec ma deuxième psy, elle m'avais fait un exercice avec un tableau je devais écrire mes peur dessus , ce que je ressentais , ce que je faisait quand ça arriver. C'est le seul exercice qu'elle ma donner puis à chaque seance on faisait que parler à la longue elle me parler de chose qui navais plus rien avoir comme le permis voiture ou mes loisir.

Répondre