Page 1 sur 1

Décompte jusqu'à Noel

Posté : 19 déc. 2019, 19:31
par MaRenaissance
Je ne veux pas de réponses moralisatrices, ni de conseils de psy remâchés. Je veux juste ventiler. Pour moi, c'est encore et toujours le décompte jusqu'à Noel, le moment de l'année où, même si je vais supposément bien, que j'ai une bonne job, qu'en apparence je l'ai l'affaire, ben non... le temps des Fêtes c'est le spectre de la MAUDITE SOLITUDE, l'anxiété dans le tapis, le goût de mourir au quotidien, la lutte contre les pensées obsédantes et le désespoir. Je ne dois pas trop boire, sinon je perds mes dernières inhibitions et je fais une tentative ou je démolis mon sapin de Noel ou je pars sur un nowhere jusqu'à Tremblant où j'espère frapper un orignal ou déraper dans le ravin. Je ravale et ravale tout le temps, j'essaie de donner quelques messages d'alerte ou des signaux à mes proches (qu'ils ignorent royalement chaque fois!). Souvent je finis par rappeler le Centre de crise où j'ai séjourné quelques fois, et ils finissent par me calmer (pour quelques heures ou quelques jours). Des fois j'atterris à l'urgence psychiatrique, mais plus souvent qu'autrement c'est encore plus déprimant alors je décr... au plus vite. Presque pas d'amies, et en fait elles ne m'appellent même pas je dois toujours être celle qui appelle. Évidemment célibataire depuis presque cinq ans, même si je parais bien, que j'ai l'air d'avoir une belle vie, une belle carrière et tout; je suis une imposteure. Je veux pas retourner dans le groupe de soutien pour TPL, cela me déprime encore plus et me rappelle à quel point je suis une loser. J'ai peur de retourner au groupe de Revivre pour ne pas tomber sur quelqu'un qui me reconnaîtrait. Alors je fais rien! Je stresse à mort, je dors mal, je commence à refaire des cauchemars, à avoir des hallucinations auditives. Et hier, en désespoir de cause, j'ai décidé de mettre en action mon mécanisme de survie ultime, ce que j'appelle mon ''Shutdown''. C'est quand même assez hallucinant cette capacité que j'ai à me couper entièrement de mes émotions, de mes ressentis; je n'ai qu'à me concentrer très fort et poufff! Plus rien. Alors en ce moment je ne ressens plus rien, je suis une automate, je travaille, je fais mes tâches ménagères, j'ai l'air à peu près normale. Je ne peux pas vivre de cette façon très longtemps, d'habitude après une semaine dix jours je me rapproche dangereusement des symptômes de psychose; alors j'arrête, je pète une méchante crise, idéalement sans rien briser, ni sans me mutiler et évidemment sans faire de tentative. Pas mal déprimant n'est-ce pas! Pas d'issue, pas d'amélioration, le temps des Fêtes quand on est seule et qu'on fait de l'anxiété, c'est de la grosse M...

Voilà, j'espère juste me retrouver de l'autre côté de cette tempête, survivre une fois de plus. Pour mes enfants.

Re: Décompte jusqu'à Noel

Posté : 20 déc. 2019, 00:42
par 1Furtif
Je te comprends. Je vis la même chose.

Moi aussi je voudrais en finir. Les messages d'alertes aux proches, tu peux oublier ça. Moi non plus je n'ai pas d'écoute d'eux. Et de toute façon, que peuvent-ils faire?

Si je pouvais dormir du 24 décembre au 2 janvier, je le ferais. Moi aussi la solitude me tue. Cela m'est déjà arrivé de perdre 5 ou 10 livres en une journée rien que par l'anxiété que je vis face à la solitude.

Dans mon cas, j'ai l'impression d'agoniser et non de survivre. J'ai toute une douleur d'oppression thoracique que je dois endurer à tous les jours. Le seul point positif est que je peux dormir en prenant de l'Aventil. Tu pourrais demander ce médicament voir si ça peut t'aider.

Re: Décompte jusqu'à Noel

Posté : 21 déc. 2019, 21:41
par Darkash
Bonsoir,

Je dois dire que mon anxiété de fin de soirée est encore présente même si j'ai arrêté les AD. Noël ça m'inquiète. L'année passée j'avais oublié mon AD et j'avais trop but. Donc le lendemain fut horrible. Résultat des courses, cette année j'ai la peur au ventre. J'essaie de ne pas y penser mais c'est dure. Je ne veux pas que ça se passe mal. Donc, je me concentre à faire comme si de rien était. Ça prend toute mon énergie. J'ai hâte que ça finisse! Par contre, je ne pense pas a mourir du tout. Je dois dire que mes petits nerfs ne valent pas une vie. Ça va me passer. Dans quelques années, je vais en rire.

Re: Décompte jusqu'à Noel

Posté : 24 déc. 2019, 11:48
par scotch38
Hé, ho, les gars ??
C'est Noel qui vous met dans cet état ?
Qu'est-ce que vous en avez à foutre, de noel ? C'est quoi ? C'est rien du tout ! Un jour comme un autre, il n'y a AUCUNE obligation de faire la fête, et surtout pas de se mettre la rate au court bouillon.

Qu'est-ce qui vous gène ?
Faites vous confiance, vous verrez que ça passe vite, demain on sera en janvier et c'est bientôt le printemps !!!

Re: Décompte jusqu'à Noel

Posté : 25 déc. 2019, 03:17
par Darkash
Tu as bien raison. Mon party c'est pas mal passé. J'ai pas trop bu et j'ai pas trop angoissé. Au moins c'est fini. Je peux relaxer en paix!!!!

Re: Décompte jusqu'à Noel

Posté : 26 déc. 2019, 13:23
par MaRenaissance
Salut tout le monde,
Hé oui j'ai survécu à Noel. Comme à chaque année d'ailleurs :lol:
Maintenant que le pire est passé, on dirait que le reste de mes vacances me stresse moins, c'est tellement bizarre! Faut dire que j'ai eu un môzusse de beau réveillon chez moi avec ma famille, et hier soir aussi chez ma soeur. Rien de tel que de se tenir proche de sa famille dans ces moments-là, même s'ils avaient pas trop allumé sur mes messages de détresse...

Mon plan de match d'ici le 6 janvier: profiter de mon temps pour relaxer, faire du rangement, aller faire de la raquette quand la neige arrivera, magasiner les soldes. Voilà! En espérant pas avoir de baisse d'énergie et de désespoir qui revient!

Re: Décompte jusqu'à Noel

Posté : 28 déc. 2019, 07:17
par scotch38
Rhaaaaaaaaaaaaaa ça me fait plaisir de lire ça !
Bravo, vous avez parfaitement assuré !!
Souvenez vous de ça la prochaine fois ... ;)

Re: Décompte jusqu'à Noel

Posté : 29 déc. 2019, 22:02
par MaRenaissance
J'ai eu une autre petite baisse avec anxiété très intense pendant deux jours. Hier j'ai passé la journée au spa avec ma fille, donc pas d'anxiété, une journée de gagnée! Aujourd'hui j'ai magasiné les soldes, monté des meubles, rangé et jeté des trucs, pas d'anxiété pour une autre journée! Là je suis totalement crevée, rien de tel que de dépenser de l'énergie et d'être courbaturée pour chasser les nuages noirs. Je vais probablement recevoir ma soeur encore pour le réveillon du 31, sinon j'irai chez elle car je veux pas vivre une autre soirée d'angoisse et de solitude.

Voilà, faut se mettre en action! Et je médite tout doucement ma résolution de 2020 de réduire ma consommation d'alcool. Idéalement, pas de vin la semaine du tout. Ce serait déjà très bien!

Bon courage à tous :-)

Re: Décompte jusqu'à Noel

Posté : 30 déc. 2019, 05:36
par scotch38
Décidément, on a un véritable questionnement vis à vis de l'alcool.
Que je te confirme. Ça a été le déclenchement de ma rechute (Antagonisme de antidépresseur + culpabilité).

je te félicite de remarquer le positif de ces derniers jours. C'est chouette de pouvoir le faire et de ne pas se concentrer uniquement sur ce qui ne va pas.

Je remarque que quand on est occupé (tête et mains) l'angoisse se fait discrète, voire absente.

Bravo, MaRenaissance :)
je serai seule le 31 mais je vais apprécier la paix ! Mon conjoint travaille, mon fils ainé est reparti chez lui et mon fils ado n'a pas envie de faire quoique ce soit de particulier. J'en profite pour peindre, lire, coudre ou regarder la télé, dans le calme et la paix..
si tu es seule, on échangera à distance ;)