Médoc --> Paxil

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
Répondre
hotswap
Messages : 6
Enregistré le : 27 juin 2018, 15:22

Médoc --> Paxil

Message par hotswap »

Salutations,

J'ai 7 ans et je viens d'une famille monoparentale, seulement ma mère et j'ai aussi une sœur de 4 ans mon aîné. Mon père était absent et régulièrement en prison pour divers délits mineurs. À cette époque je suis vraiment un gros TDAH. Je remarque des choses que les autres ne voient pas tel que "Pourquoi l'électricité n'est pas visible ou les effets de la gravitation".

J'ai 14 ans et je préfère la vie marginale. J'ai échoué à l'école à partir du niveau secondaire 2 (ici qu Québec c'est 6 années au primaire et 5 au secondaire pour passer aux hautes études). J'ai aussi expérimenté les filles et les drogues douces. J'ai pris du Ritalin au secondaire. Ça été utile mais j'étais délinquant donc au final peu de résultats.

J'ai 16 ans et je suis accepté dans un programme de travail/études. J'ai travaillé dans des domaines mécaniques, électroniques et de manutention en suivant mes études à mi-temps. Ça c'est bien passé somme toute. Je travail également à mi-temps pour un employeur avec qui j'avais fait le stage. Je ne prend plus mon Ritalin.

J'ai 17 ans et je suis à l'école des adultes à temps plein. À ce stade je réussi à me rendre en secondaire 4 avec mention mathématique forte et excellente participation. Je prend également de fortes doses de Ritalin pour tenter de contrôler mon cerveau et me concentrer sur mes études académiques.

J'ai 18 ans et ma copine de l'époque tombe enceinte. On est plutôt pauvre et je ne travail pas. C'est la merde. On vit de l'aide sociale et quelques drogues douces et quelques trucs plus forts (coca).

J'ai 21 ans et j'habite seul en appartement je suis séparé. Pendant les 9 prochaines années je vais éduquer ma fille à temps plein monoparental. La maman est plutôt absente. J'ai plein de TOC et d'anxiété. Je peux parfois fermer 50 fois la lumière. Je ne peux pas aller très loin au cas où la porte serait mal fermée. J'emballe aussi ma manette de télé pour pas la contaminer.

J'ai 30 ans je rencontre une nouvelle fille et c'est le coup de foudre. Un an plus tard ma copine est enceinte et accouche de jumeaux. Un gars et une fille. Quelle aventure, beaucoup de couches, beaucoup de patience mais surtout BEAUCOUP d'amour. Pendant cette période j'ai BEAUCOUP de TOC. Je réussi à contrôler le tout pendant 8 ans. Ma conjointe est toujours patiente envers moi malgré les jumeaux.

J'ai 38 ans je peux plus endurer, j'ai des idées noires et j'ai du mal à effectuer mes tâches de la vie normale. J'ai VRAIMENT des idées noires c'est rendu incontrôlable. Je ne vois presque plus mes enfants tellement je suis absorbé par ma condition. J'ai dû consulter un médecin en urgence. On m'a prescrit du Paxil que je prend depuis un an. WOW quel changement spectaculaire! J'ai commencé avec du 10 mg puis du 20 mg après 2 mois. Ensuite je suis monté à 30 mg puis 40 mg. La dose maximale est de 80 mg par jour. Aujourd'hui je suis bien et je n'ai plus tous ces TOC. C'est vraiment fini. Cela m'a permis de reprendre une vie normale, je n'ai plus de TOC c'est terminé. Je peux profiter de la vie.

À 39 ans je peux maintenant passer 3 jours sans faire de ménage comme un esclave. Je peux maintenant profiter de partir en voyage sans même penser à savoir si les lumières sont fermées ou la porte de garage. Je me couche le soir directement en fermant la lumière. Je profite également de la vie avec enfants.

Je suis tellement peu anxieux que j'ai un comportement de "je m'en fou". Je n'ai plus la force de combattre tous ces TOC et de l'anxiété alors je m'en fiche ce qui me fait prendre du retard parfois dans ce que j'ai à faire.

Je suis disponible :-)

Au plaisir
SACHA
Messages : 3067
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Médoc --> Paxil

Message par SACHA »

wow super beau texte..

bravo, tu dois être fière de toi.. malgré les déboires, je lis que tu as persévéré..et que maintenant, tu vis pleinement la vie
Répondre