Emploi

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
anonymeRB
Messages : 25
Enregistré le : 29 juin 2015, 10:15
Localisation : Montreal

Emploi

Message par anonymeRB »

Bonjour,

Je suis nouveau sur ce forum, je lis vos posts de temps en temps mais je n'avais jamais écris avant.
Et ça fait 3 fois que je recommence ce message !!!! :)
J'aurai voulu avoir vos expériences sur vos recherches, et votre réussite à trouver un emploi.
Cela fait un moment (3 ans) que je n'ai pas travaillé, j'étais dans un retour aux études (que je finis en automne). Ayant fait de la phobie sociale, j'ai souvent reculé, trouvé des prétextes pour pas affronter mes doutes, mes peurs, mes jugements critiques... Alors qu'à chaque fois que j'ai travaillé j'ai toujours eu de très bon commentaire sur mon travail. Là, je vois la reprise comme quelque chose d'énorme, où les employeurs vont me juger négativement, comme un incapable, etcetera... Bref, les pensées négatives embarquent, plus comme un vieux réflexe d'ailleurs. Avoir lu certains commentaires dans ce forum, ici et là, me dit que je dois y aller et me faire confiance. Difficile de sortir de sa tête et de vivre dans son corps le ressenti de l'anxiété ! Sauf que je me rends compte que j'ai beaucoup trop évité et reculé, ne me disant jamais prêt, jamais le moment idéal, ou faisant autre chose pour éviter à le faire.
Mon post est mon limpide que ce que je voulais, mais bon.. au moins je l'ai écris !!!

Passez une bonne journée, et je serai content de lire vos commentaires si vous en avez !
:)
PasAki
Messages : 382
Enregistré le : 13 mai 2015, 10:52
Localisation : Montréal

Re: Emploi

Message par PasAki »

Bonjour anonymeRB , ;)

Bienvenue sur le forum,

Comme tu vois, se faire confiance débute par un texte comme celui que tu as fait.

Envisage tu travailler cet été ? Ou être en vacances ?
Car sinon la pression pour se trouver un emploi sera plus ou moins forte...

As tu aussi envisager de faire des stages dans le cadre de tes études ?
Est ce déjà terminé ?

As tu envisagé de faire de l'exploration de milieu de travail?
C'est à dire, un peu comme un dépôt de cv, mais plus dans l'optique de bien voir si tel ou tel domaine ou type d'employeur serait souhaitable pour toi et tes limites personnelles.
Donc on parle d'entrevue d'exploration, de découverte.

As tu envisagé de faire un retour ou une entré sur le marché de l'emploi progressivement.
Ainsi tu pourrais débuté 5-10-15-20-25-30-35 heures tel ou tel semaine répartie sur x mois...

De sorte que tu éviterais de te mettre trop de pression d'un seul coup.
Et ça permettra à l'employeur de te connaître progressivement et de ne pas trop pousser ton corps, ton coeur, ta tête....

Tu peux aussi tout faire celà, à l'aide d'un service d'aide à la recherche d'emploi.
Il doit en avoir un à ton établissement scolaire ou via le Ministère de l'Emploi.

Tu est du Québec ? Montréal ?
anonymeRB
Messages : 25
Enregistré le : 29 juin 2015, 10:15
Localisation : Montreal

Re: Emploi

Message par anonymeRB »

Salut
Pour en dire un peu plus sur moi, je trouve que je fais bcp d’évitement lié au travail. J’ai 2 diplômes universitaires en sciences humaines (une maitrise faite en France et un bac que je termine ici), qui ne sont pas reliés l’un à l’autre. Étudier, écrire, être dans les livres, me rassure, et je performe là-dedans. Toutes les jobs que j’ai faits n’ont jamais été en lien avec mes études. Toujours des jobs administratifs ou d’usines où je finissais rapidement par m’ennuyer. Je suis en train de reproduire la même chose avec mon bac, j’ai un peu (bcp) évité les situations qui auraient pu me permettre de tâter le terrain professionnel. Le plus souvent par peur d’être incompétent et démasqué comme un imposteur, mais je me le cachais derrière un faux sentiment de supériorité mal placé!!
Dans le même temps, je ne pense pas être un mauvais gars mais je tourne en rond dans ma tête. En lisant les différentes discussions sur ce forum, j’ai aussi l’impression de me plaindre la bouche pleine. Je n’ai jamais été hospitalisé, je ne suis pas médicamenté (des fois je me demande si cela ne serait pas mieux). J’avais des tendances suicidaires et autodestructrices par le passé, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui (même si ces derniers mois le suicide est revenu dans mes pensées : « si je ne fais rien de ma vie, à quoi bon continuer. Je ne vais traverser ma vie comme un fantôme jusqu’à la fin… Bcp trop long pour rien »). J’ai un poids santé. Ma vie est plus heureuse aujourd’hui qu’il y a 10 ans.
Pour répondre un peu à tes questions, je suis de MTL, j’ai déjà fait un club de recherche d’emploi quand j’ai immigré au QC. En fait je te dirai que je connais les solutions rationnelles et pratiques pour me trouver une job, c’est surtout au niveau de l’agir et du manque de courage que cela coince. J’ai peur d’avoir mal, de souffrir face à mes anxiétés, et ce sont des choses que je ne veux pas revivre. Alors j’évite... un peu lâche comme comportement quand je vois que vous êtes nombreux ici à vous mettre en danger. Est-ce que je suis plus heureux pour autant de cette situation ? Je ne sais pas. Plus frustré ? Ça c’est certain ! Comme je le disais, c’est comme une montagne… mais je m’étonnerai sûrement si je reprenais le travail. Mes exigences sur moi-même sont aussi bcp trop élevé… Sinon, je bouge tout de même mais plus en périphérie : je fais du sport sur une base régulière, je médite (pleine conscience et autre), je prends des marches avec mon pitou, je suis en couple depuis 6 ans (un record!), je peins.
J’ai aussi suivi une thérapie de groupe pendant plusieurs années qui m’a fait du bien. J’en ai repris une dernièrement, mais je tourne en rond. Je connais mes bobos, le pourquoi du comment j’ai développé ces comportements. Je suis une théra d’orientation psychodynamique en ce moment, mais j’ai vraiment l’impression de tourner en rond. Aller vers la TCC ? Je pense que je l’évite car trop confrontant, même si je veux trouver des solutions. (est-ce que je le veux vraiment ? Des fois je me pose la question…)
Financièrement, j’ai la chance (ou le cadeau empoisonné) d’avoir un peu d’$ du à un héritage. Au pied du mur, j’aurai sûrement du me bouger les fesses un peu plus…
Voilà… J’ai un peu raconté ma vie là… (mais bon, je ne touche plus à ce message, c’est mon 1er jet, je le laisse tel quel !)
Au plaisir de vous lire
:)
PasAki
Messages : 382
Enregistré le : 13 mai 2015, 10:52
Localisation : Montréal

Re: Emploi

Message par PasAki »

Rebonjour anonymeRB,

Je crois bien que comme tu l'a exprimé : il semble bien que tu fais de l'évitement, de la fuite.
Peut être a tu un sentiment d'incompétence.
Peut être aussi tu comble une forme d'anxiété de performance par des études interminables...

Mais au moins tu t'occupe.
Reste à savoir si tu te sens bien ou malheureux dans ce mode occupationnel ?

Pour ce qui est de la thérapie en groupe, tu as réellement cessé ?
Qu'est ce qui te rends mal à l'aise ?
Même chose avec la TCC ... tu as peur de quoi ?
De découvrir que tu te refuse de passer à l'action, de sortir de ta zone de confort?
anonymeRB
Messages : 25
Enregistré le : 29 juin 2015, 10:15
Localisation : Montreal

Re: Emploi

Message par anonymeRB »

Bonjour Pasaki

En effet je fais de l'évitement. À une époque de ma vie, j'avais même décidé de ne plus aller déjeuner avec personne, de refuser toutes les invitations à souper, j'étais trop anxieux pour affronter des repas, même avec des amis. La nourriture avait stigmatisé un mal être, je controlais mon anxiété via la nourriture. À l'époque je vomissais d'angoisse très régulièrement (presque tous les jours). Ce qui n'est plus le cas aujourd'hui (où à de très très rares occasions). Je m'étonne d'ailleurs parfois que cela se passe bien.
C'est comme si en ce moment, j'avais lâché la motivation et que je m'enfonçais un petit peu plus chaque jour... Mon psy m'a dit que j'avais un état dépressif...
Pour en revenir à la job, par rapport à tes commentaires, le sentiment d'incompétences et d'imposteur est là en effet. Pour les gens de l'extérieur, j'ai tout ce qu'il faut pour être bien, mais parfois je ressens un vide intérieur sans fond qui me fait capoter !! Le plus stupide en plus c'est qu'en même temps j'ai des attentes démesurées, une volonté de perfection extrême qui fait qu'entre les 2 le fossé est trop grand. J'essaie de me rationnaliser ces temps-ci, de me fixer plus dans la réalité, entre un vide abyssal et une toute puissance (genre je peux tout faire)...
Je lis presque à tous les jours ce qui ce dit sur le forum, j'ai commencé à lire plusieurs livres suggéré parmi les forumeurs (introvert advantage ; le piège du bonheur)
Pour les thérapies, ma thérapie de groupe a duré 5 ans (de 19 à 24 ans), et je pense qu'elle m'a sauvé la vie, je ne serai pas forcément là pour en parler aujourd'hui. J'ai arrêté car j'arrivais au bout du processus et j'étais mieux. Pour la TCC, je vois cela comme une confrontation (à tort sûrement) trop violente. J'essaie pour le moment de m'en sortir seul (en écrivant cette phrase, je viens de tilter... "s'en sortir tout seul"... mouais... est-ce vraiment efficace...)
Une de mes amies m'a dit justement d'arrêter de chercher mes qualités et de les trouver, d'arrêter de tourner en rond, et de poser des gestes.
En ce qui concerne mes études, le problème est surtout que cela ne me valorise pas plus. J'ai beau avoir appris plein de choses, je ne me sens pas plus légitime ou rempli. Je finis même dans ces moments là par les trouver très ordinaires. Elles montrent pourtant mes qualités, je ne les ai pas volés.
En fait, à chaque fois que j'ai eu à m'affirmer véritablement, mon anxiété a embarqué et je me suis effacé...
Pour lâcher la pression, je me dis que je dois juste m'accepter comme je suis, ne pas être dans la toute puissance mais ne pas être non plus dans je ne vaux rien du tout, je suis sans ressources, et autres idées destructrices... Ya que comme cela que j'arriverai à me retrouver une job.
J'ai été un peu long... mais cela fait du bien.

Bonne journée ensoleillée à tous
:)
PasAki
Messages : 382
Enregistré le : 13 mai 2015, 10:52
Localisation : Montréal

Re: Emploi

Message par PasAki »

Merci beaucoup d'avoir donnée de tes nouvelles.
Je l'apprécie beaucoup.

Donc plus concrètement tu envisage quoi comme action?
Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Emploi

Message par Nath2727 »

Salut,
je ressens beaucoup de tristesse dans tes mots... J'aimerais tellement te faire comprendre que tu as beaucoup de valeur. Juste le fait de venir écrire sur ce forum démontre que tu fais des efforts inestimables pour t'en sortir. Ton anxiété te bouffe la vie, c'est carrément ça. Et le fait que les autres ne s'en rendent pas compte t'aide pas tant. Je crois que tu as raison, tu dois lâcher un peu de pression, sinon tu vas exploser! Et ici, on est là pour t'écouter et te soutenir sans te juger. Alors ne te gênes pas...
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.
anonymeRB
Messages : 25
Enregistré le : 29 juin 2015, 10:15
Localisation : Montreal

Re: Emploi

Message par anonymeRB »

PasAki : juste le fait de lire ta réponse m'a provoqué un blanc... pour être honnête avec moi, je n'ai aucune idée d'action concrète, j'ai l'impression qu'il n'y a pas d'issu, juste un mur en face de moi. Une simple question de ta part dont je n'ai pas de réponse... Il y aurait pourtant une tonne de solutions. Bref, je me plains le ventre plein... En même temps je ne veux pas être une victime. Quand j'ai ma mère au téléphone et qu'elle me pose des questions sur comment je vais, je ne réponds rien, je lui dis que je ne veux pas entrer dans le sujet ou si elle insiste un peu, je me ferme dans mon mur.
Nath2727 : bonjour, cela m'a fait bizarre de lire que tu ressentais de la tristesse dans mes mots, comme si pour moi ce n'était pas si fort que cela, pas conscient à ce point, juste mon humeur et mon état. Merci pour ton message en tout cas.
J'ai l'impression de retomber comme cela m'est arrivé par le passé où je n'ai aucune énergie, envie, vision d'avenir. Juste au jour le jour, en attendant que cela passe. Je sais que c'est pas très optimiste comme post, que je ne me bouge pas, je reste là-dedans, c'est souffrant mais au moins je connais... Dans ces moments-là je me dis que c'est pas vendeur pour trouver une job non plus... un peu pathétique ma situation, l'impression de passer à côté de ma vie alors qu'au fond de moi j'ai jamais voulu ressembler à mon père (j'ai l'impression de répéter le modèle...). Sûrement que je pense trop, que je veux trop analyser, j'entretiens la boucle négative qui fait que tourner....
Désolé par avance pour ce post négatif, un peu victimaire et pas très proactif (je sais je m'excuse bcp...)

Bon dimanche à vous
:)
Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Emploi

Message par Nath2727 »

Salut AnonymeRB,
Passer à côté de sa vie, c'est pas triste ça? Tu sais, tu as le droit de ne pas feeler et de venir en parler sur ce forum, on est là pour ça, pour écouter et pour partager des solutions. Mais on dirait que tu es tellement habitué à être anxieux que tu te rends plus compte de la portée que ça a dans ta vie. Moi, je lis tes mots et ça m'attriste pour toi. Parce que je n'aimerais pas ce genre de vie. Mais tu es brillant, tu as fait beaucoup d'études, ça prouve que ton cerveau est capable de réfléchir normalement.
Comme tu dis, tu entretiens la boucle des idées négatives... Mais il ne tient qu'à toi de briser le cercle, je sais que ça demande beaucoup d'énergie et c'est pas vraiment ce que tu as en surplus en ce moment, mais tu peux en sortir. Comme me dit mon psychologue et comme le suggère pasAki, poser une action concrète dans le sens de ce que tu veux vraiment est le début de toute rémission. Tu verras que la motivation viendra avec l'action. Je sais que c'est terriblement difficile à faire, mais t'es capable, j'en suis sûre. Pour une fois, n'écoutes pas ton cerveau qui te fait croire que tu sortiras pas de là parce que c'est l'inconnu et que l'inconnu lui fait peur. Fonces!
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.
anonymeRB
Messages : 25
Enregistré le : 29 juin 2015, 10:15
Localisation : Montreal

Re: Emploi

Message par anonymeRB »

Salut Nath,

Merci pour ta réponse. Je l'ai lu plusieurs fois, comme pour me l'imprégner. Je me suis en effet habitué à mon anxiété, je ne la challenge plus du tout... A chaque nouveauté du quotidien, j'ai une alarme qui sonne. Juste fatiguant. À force cela joue sur mon humeur, un peu plus irritable. J'ai fait des travaux manuels dans la maison hier, ce qui me fait me sentir utile et apte ! L'anxiété est élevée, car je me fais une montagne de retravailler. Je suis face à mes questions : suis-je capable ? intéressant ? bon ? est-ce que mon anxiété va embarquer ? Comme l'a écrit Pasaki, j'ai fait bcp d'évitement, j'ai trop souffert d'anxiété par le passé, entouré des mauvaises personnes, c'était juste horrible. J'ai jamais voulu revivre cela.
Mais en même temps, j'ai challenger mon anxiété par le passé, sinon je serai pas où j'en suis today. Juste le fait d'avoir immigré au QC, dans l'inconnu, était stressant mais je me sentais habiter par une force, une conviction que tout irait bien. Un dépassement malgré ses angoisses. J'ai travaillé et du faire face à mon anxiété (qui se fixe sur la nourriture : une quasi impossibilité de manger devant du monde sans avoir des sensations de nausées). Plus on lui laisse de la place, plus elle en prend et moins nous on a de place.
Bref c'est parce que j'ai tout de même avancé malgré cette anxiété que j'ai parcouru du chemin. (j'essaie de me conforter). Mais maintenant, c'est poser des actions. Pas juste parler et faire des belles phrases :)
Répondre