Page 1 sur 1

Anxité de performance...

Posté : 08 août 2010, 11:05
par TORTUGA
C'est ma première visite sur ce forum... Et je suis dans mes premiers épisodes d'anxiété aussi intenses (depuis fin juin: début d'un nouveau travail).

Mon histoire est que j'ai beaucoup de difficulté à m'adapter aux nouvelles choses de la vie en ce moment; notamment à composer avec l'équipe de travail actuelle, avec laquelle je ne suis vraiment pas à l'aise. Pour me rendre au boulot, je suis tellement stressée, voir anxieuse !!!!!! Après ce que j'ai lu ici et là, c'est de l'anxiété de performance et j'approuve cette problématique puisque j'ai toujours peur de ne pas être à la hauteur... à la hauteur de mes exigences, à me faire juger et tout ce qui concerne mes compétences.

Enfin... le problème actuel, c'est que j'ai mal exprimé ma colère hier et naturellement, ça n'a pas bien été reçu... Mes perceptions me jouent des tours et j'anticipe énormément la suite des choses... Il ne me reste que 2 semaines à ce travail et j'y vais de reculons à chaque matin... J'adore ce que je fais et je focusse à fond sur les participants qui bénificient de notre travail... c'est ce qui me donne de l'énergie, simplement, je fuis mon équipe, par peur de ne pas être jugée j'imagine.

Voilà, c'est extériorisé... maintenant est-ce que ça vous arrive à vous aussi... de perdre l'appétit pendant 1 mois et à anticiper les choses à un point de se dire... Je me suis trompée... Je ne suis pas à ma place... Il faut recommencer... Où ? De quelle façon ? Aies-je les compétences, les moyens ? Je ne vaux rien... et toutes ces idées destructrices et négatives qui me rongent l'esprit et qui briment encore mon estime et ma confiance?

Re: Anxité de performance...

Posté : 06 sept. 2010, 10:00
par nanou
Bienvenue sur le forum ... Moi aussi je suis nouvelle :)

OH que oui ! je connais le genre de situations négatives que tu vis et je comprends complètement.
TORTUGA a écrit :Enfin... le problème actuel, c'est que j'ai mal exprimé ma colère hier et naturellement, ça n'a pas bien été reçu...
Que fais-tu quand tu es en colère !?

Moi je fous la merde avec les gens de mon entourage !

C'est compulsif à mon avis, je n'arrive pas à ne pas dire ce que j'ai en tête. Quand une chose vient nous chercher et nous créez de la frustration, il faut savoir lâcher prise et réfléchir avant de s'exprimer ... Je n'y arrive pas, c'est trop fort en moi. Je me sens bizarre, je sens quelque chose envahir mon corps et je dis les choses négatives et je blesse les gens autour de moi.

TORTUGA a écrit :maintenant est-ce que ça vous arrive à vous aussi... de perdre l'appétit pendant 1 mois et à anticiper les choses à un point de se dire... Je me suis trompée... Je ne suis pas à ma place... Il faut recommencer... Où ? De quelle façon ? Aies-je les compétences, les moyens ? Je ne vaux rien... et toutes ces idées destructrices et négatives qui me rongent l'esprit et qui briment encore mon estime et ma confiance?
Je me bas pour prendre du poids. Je connais ce problème. Il y a des gens qui mangerons leurs émotions mais moi, j'en suis incapable. Ça fait plusieurs mois, voir même une année et plus que je perds sans cesse l'appétit. Aussitôt que je me sens contrariée, stressé, anxieuse, triste, je ne mange presque plus. Tout me lève le cœur et je n'ai pas le goût de rien.

Par moment je me sens bien avec moi-même et je prends ma place et d'autre fois, je me sens toujours rabaissé et j'en viens à être agressive envers les gens de mon entourage.

Tu sais, le pire ennemi que l'on puisse avoir est nous-même. Nous sommes les seuls à nous imposer des barrières et à faire en sortes qu'il y ait des pensées négatives dans notre tête.

Par moment cela devient incontrôlable et voilà le problème des anxieux ... Se projeter trop dans le futur et se créer des histoires pour ce faire des peurs et on finit par y croire. En tout cas c'est mon avis et ce que je ressens.

J'aimerais que l'on se parle davantage, sur le forum, si tu le souhaites bien sûr :)

Re: Anxité de performance...

Posté : 06 sept. 2010, 10:41
par ardens
Salut Nanou, tu as écrit:
Tu sais, le pire ennemi que l'on puisse avoir est nous-même. Nous sommes les seuls à nous imposer des barrières et à faire en sortes qu'il y ait des pensées négatives dans notre tête.

Par moment cela devient incontrôlable et voilà le problème des anxieux ... Se projeter trop dans le futur et se créer des histoires pour ce faire des peurs et on finit par y croire. En tout cas c'est mon avis et ce que je ressens.

Tu as tout à fait raison. J'essais de travailler la dessus. Ce n'est pas facile. J'essais de trouver des forces à l'intérieur de moi et de ne plus compter sur l'extérieur. C'est difficile mais j'essais de le faire.

J'essais aussi de prendre de grandes respirations quand je sens l'anxiété monter en moi. J'avais pris le truc de siffloter mais ça tape sur les nerf de ma tendre moitié :cry: Elle m'aide beaucoup avec mon problème d'anxiété. Donc je ne veux plus lui imposer ça.
Alors je prends de grands respires par le nez :lol:

Re: Anxité de performance...

Posté : 06 sept. 2010, 18:23
par Tiwi08
Allo Tortuga,
Je comprends très bien ce que tu vis en ce moment car je souffre de l'anxiété de performance et ce, depuis ma tendre enfance. D'aussi loin que je m'en souvienne, j'ai toujours été une perfectionniste et une personne ayant peur de ce que les autres pouvaient penser. J'ai toujours voulu être une petite fille parfaite aux yeux des gens...mais la vie ce n'est pas comme cela. Je crois que mon subconscient y croit encore. Car, je suis au travail et je suis constamment stressée. Tout comme toi, je stress avant d'aller à mon travail, avant d'aller à l'école, avant d'être en stage...Comme mes exigences sont élevées, j'attend à que les autres en demande autant de moi. Mais, je crois que j'ai tord...toutefois je suis incapable de me rassurer. C'est un éternel recommencement : L'appréhension, scénario catastrophique (toujours une fin malheureuse et extrême à la limite : je vais me faire renvoyer si...), anxiété, le bras qui picote...et etc. Je ne suis pas capable d'arriver à l'heure juste car cela engendre une profonde anxiété. Bref l'enfer... :(
A l'occasion, je me sens nulle et je me compare aux autres, qui soit-dit en passant, sont plus expérimentés dans le travail que moi. Je le sais que c'est ridicule ! Mais c'est plus fort que moi ! J'ai suivi une thérapie pendant 6 ans. J'ai fait des progrès, mais j'ai déménagé dans une autre ville. On dirait que je suis revenue dans un semblant de même point de départ. C'est horrible d'être tout le temps angoissée. Alors je peux vraiment te comprendre sur ce sujet là.

Chow!!!!! ;)

Re: Anxité de performance...

Posté : 06 sept. 2010, 19:32
par Marinade
Bonjour,

anxiété de performance, voila la raison de mon 2eme épisode de crise de panique menant a une dépression. J'avais obtenu un poste plus haut, donc des nouvelles responsabilités que je désirais beaucoup mais j'avais du mal a laisser mes anciennes aussi, je voulais tous faire moi la championne prouver a ceux qui ne voyait pas que je pourrais avoir le poste que je ferais bien le travail, mais surtout pour me prouver a moi-même.

Donc je me reconnais beaucoup dans ce sujet. Je le savais que je m'en mettais trop sur les épaules, que je voulais trop être performante mais je ne comprenais pas a quel point j'étais en train d'abuser de moi dans un certain sens, tout le monde a besoin de souffler. Mais moi il était trop j'étais en méchante crise de panique, arrêt de travail.

Quand tu dis que tu as du mal avec l'équipe, pourquoi ? est-ce que tu te sens jugé, moins bonne que d'autres, plus bonne que d'autres donc de la jalousie ? te sens-tu comme si on te mets des battons dans les roues, ya toujours des gens comme ca qui cherchent juste a prouver au patron qu'on est pas bon. Ton patron est-ce qu'il sait comment tu te sens ?

J'attends tes réponses.

Re: Anxité de performance...

Posté : 09 sept. 2010, 09:43
par heroes
Bonjour,

C'est la première fois que j'écris à ce forum. J'ai eue une grosse crise d'anxiété au début du mois de juin et qui m'a mené à faire une dépression. Je suis présentement en traitement et au repos complet. En fait, c'est probablement un épuisement professionnel relié à un surplus de travail temporaire, mais aussi je suis quelqu'un de très impliqué au niveau familial (3 jeunes enfants). Bref, j'étais impliqué à fond dans toutes les sphères de ma vie et je m'accordais très peu de temps. J'ai aussi un soucis de plaire et de satisfaire les autres, d'avoir la reconnaissance de mes pairs et de mes étudiants. J'ai compris que cela viens du fait que j'ai subit du rejet quand j'étais à l'école primaire, ayant de la difficulté à me faire accepter et à m'intégrer. Je me sentais mal-aimé et surtout PAS AIMABLE. Ça s'est transposé plus tard dans mes premières relations amoureuses très courtes, j'avais de la difficulté à rentrer en relation intime et je manquais complètement de confiance en moi. Plus tard, ça s'est corrigé. J'ai fais de longues études, ce qui m'a mené à une carrière que j'adore en enseignement dans le domaine de l'ingénierie. J'ai rencontré la femme de ma vie il y a 8 ans et nous nous aimons énormément. Nous avons 3 filles extraordinaires et une belle maison. Avant ma dépression, j'étais très heureux. Alors j'ai eu de la difficulté à comprendre pourquoi j'en suis rendu là, à me sentir si malheureux. J'ai ressenti de la colère parce que j'ai l'impression qu'on m'avait volé mon bonheur. Ça me fait du bien d'écrire. Merci de me lire et de me répondre.

Re: Anxité de performance...

Posté : 09 sept. 2010, 10:09
par nanou
Bonjour et bienvenue sur le forum.

Avant j'aimerais te dire merci pour ton partage, ça fait toujours du bien de dire les choses ;)

Moi j'ai comprise une chose, quand les choses vont bien, on a tendance à être moins
attentif aux petits signes qui nous disent - STOP- y'a quelque chose qui ne va pas.

Dans mon cas, c'est cela.

C'est l'action la plus dure au monde à faire - S’occuper de soi et prendre soin de soi-
Vivre sans penser à ce que les autres peuvent en penser, ça aussi c'est très compliqué à faire.

Il y a toujours les souffrances de l'enfance qui nous rattrapent plus tard si, on ne les règle pas.

Je ne sais plus vraiment si on peut complètement guérir des souffrances du passé même après un grand travail sur soi.

La peur d'être abandonné ou rejeté. La peur du jugement, la peur que personne ne nous aime.
La peur d'être seul(e), la peur de déplaire, de ne pas être à la hauteur ...

Tout ça provient de l'enfance et les choses que l'ont a subi. Apprendre à vivre dans le présent.

Le gros problème des anxieux, en tout cas le mien, c'est d'anticiper le futur immédiat ou à long terme.

Je crois que tu devrais prendre ce temps pour faire un examen approfondit sur toi-même ( plaisir = tu étais heureux, déplaisir= tu n'es plus heureux.

Il n'arrive rien pour rien et cette mauvaise période t'apportera des réponses positives.
heroes a écrit :J'ai ressenti de la colère parce que j'ai l'impression qu'on m'avait volé mon bonheur. Ça me fait du bien d'écrire. Merci de me lire et de me répondre.
Personne ne vole le bonheur à personne. C'est soi-même qui faisons tout ça ... Malheureusement !

Je te souhaite bonne chance et prend soin de toi ;)