Reprendre pied

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
Répondre
Esquisse
Messages : 457
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Reprendre pied

Message par Esquisse »

En fait, ce qui me surprend bien souvent, c'est de constater l'écart considérable qui se créé entre ce que je cherche à communiquer, à transmettre et ce que l'autre reçoit. Je ne compte plus les fois où c'est arrivé... Quand ce genre de situation survient, il n'y a généralement rien à faire, dans le sens où j'ai beau tenter de dire les choses d'autres maniêres, le message ne passe pas plus et je me frappe à des murs. Je ne comprends pas ce phénomène quand il survient (souvent l'interprétation d'autrui, comme ce matin dans le groupe dont j'ai parlé plus tôt sur les médias sociaux, est à mille lieux de ce que je pense et ce que je mets dans ce que je dis - d'où mon étonnement à chaque fois). Je finis quasiment par en développer des tocs par la suite tellement je reprends le fil de ces conversations dans ma tête pour tenter de comprendre comment l'autre a pu en arriver à des conclusions aussi éloignées et comment tout cela a pu achopper à ce point.

Je répète le fait que je suis reconnaissante à la vie d'avoir mis sur ma route des personnes que j'aime et avec qui il n'y a pas cela... Avec qui la communication est simple dans l'ensemble et avec qui s'il y a incompréhension, elle ne demeure que superficielle et est facilement résolvable dans le dialogue. Autrement je crois qu'il y aurait belle lurette que j'aurais démissionné du genre humain.

Ce genre de difficultés me déclenche des crises de stress soudaines qui me ramassent. Même si cela survient dans une période où je suis assez en état. Je n'ai pas encore trouvé des moyens de tenir et me défendre sans que cela me ramasse.

(Je sens qu'il y a des restes à ce que j'ai rencontré dans la journée, je sens que j'écris un peu nerveusement. C'est aussi pour ça que j'adore les lieux calmes où il est possible de se détendre suffisamment pour dialoguer à deux sens. Le contact avec autrui peut être si rude en certaines circonstances et je dois lutter pour ne pas tout refermer, car alors c'est le marasme qui s'infiltre (et fondamentalement, cela ne me ressemble pas, il s'agit d'une réponse reliée à un ensemble d'épreuves de vie difficiles.) (Désolée, je suis bavarde ce soir... En plus, écris avec mon téléphone ce qui rend le tout un peu pénible (Je suis plein de fois plus rapide et à l'aise à l'ordi)).
Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Reprendre pied

Message par Nath2727 »

Salut Esquisse,

oui, j'ai déménagé cet été et je suis rendue dans ma nouvelle maison.
Un poisson dans l'eau...
Mon chien a de la place dans le jardin pour se détendre les pattes.
Nous avons même déjà fait quelques changement de peinture et mon mari m'a installé un faux foyer dans ma chambre. Nous avons deux chambres séparées car nous travaillons sur deux shifts différents.

Pour en revenir à la communication, je te comprends.
Moi, je suis française, j'ai gardé mes expressions du Sud et mon vocabulaire, même si mon accent s'est modifié.
Parfois pour moi aussi la communication est un défi.
Parfois mes réactions sont bizarres aux yeux des québécois.
Mais la plupart du temps, ça s'arrange dans une bonne rigolade.
Parfois c'est moi qui ne comprends pas leur réaction, les comportements sont différents.
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.
Esquisse
Messages : 457
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Reprendre pied

Message par Esquisse »

Nath2727 a écrit :oui, j'ai déménagé cet été et je suis rendue dans ma nouvelle maison.
Un poisson dans l'eau...
Mon chien a de la place dans le jardin pour se détendre les pattes.
Nous avons même déjà fait quelques changement de peinture et mon mari m'a installé un faux foyer dans ma chambre. Nous avons deux chambres séparées car nous travaillons sur deux shifts différents.
C'est chouette que tu t'y sentes bien, en plus ça vous fait des petits projets d'aménagements. Pour le faux foyer, j'ai une question (en toute simplicité et sans jugement du tout), qu'est-ce que ça apporte? J'en ai vu un récemment dans le hall d'une résidence, et ce n'était que visuel (des fausses flammes qui bougent), il ne dégageait pas de chaleur et j'essayais de comprendre l'utilité. Est-ce pour l'aspect décoratif?
Nath2727 a écrit :Pour en revenir à la communication, je te comprends.
Moi, je suis française, j'ai gardé mes expressions du Sud et mon vocabulaire, même si mon accent s'est modifié.
Parfois pour moi aussi la communication est un défi.
Parfois mes réactions sont bizarres aux yeux des québécois.
Mais la plupart du temps, ça s'arrange dans une bonne rigolade.
Parfois c'est moi qui ne comprends pas leur réaction, les comportements sont différents.
Je ne savais pas que tu étais française d'origine. Ça peut paraître curieux, mais j'ai eu la chance de réfléchir sur le sujet... Il y a plusieurs années, j'ai beaucoup discuté par internet avec des européens, majoritairement des français. J'ai remarqué plusieurs différences dans les réactions et j'en suis arrivée à une "lecture" de certaines d'entre elles. C'est quelque chose de très intéressant. J'aime beaucoup aussi les expressions. Ma plus grande amie est également française. On s'amuse réciproquement des expressions de chez elle et de chez nous. J'ai tellement discuté avec elle que lorsque je croise un français ou une française par ici, il arrive que je ne le remarque même pas... Mon oreille est comme trop habituée (sauf pour les accents qui sont plus typés), ça sonne familier... Ce sont mes proches qui me font remarquer. Et pour revenir à la communication, il s'agit d'une des rares personnes avec qui il n'y a pas de problème qui se pose (de part et d'autre). Notre manière de communiquer est même plus grande que ce que je rencontre ailleurs.
Esquisse
Messages : 457
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Reprendre pied

Message par Esquisse »

L'accroc que j'ai rencontré la fin de semaine dernière a au final eu un revers positif inattendu. Je me suis trouvé un autre petit lieu où je me sens à peu près à l'aise de participer en écriture. Je pense qu'avec ici, ma participation pour des partages sur le Net est à peu près complète. (J'aime les lieux et les échanges tranquilles...)

Je ressens encore quelques fragilités (je ne peux pas prendre des gros stress, ça impacte quasi immédiatement ma santé). Mais je trouve que j'arrive à me rééquilibrer assez bien dans le contexte.

Après les épreuves dingues des derniers mois, je reçois aussi des cadeaux de la vie. Et ça fait vraiment du bien.

Je réussis aussi pas mal à aller chercher les ressources dont j'ai besoin pour solidifier la reprise de mes activités. Il y a encore beaucoup à faire, mais cela me donne de l'espoir.
Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Reprendre pied

Message par Nath2727 »

Salut Esquisse,

mon "faux" foyer chauffe également alors il peut servir de chauffage d'appoint.
Mais la raison pour laquelle nous en avons installé un est presque uniquement pour l'ambiance chaleureuse que ça procure à une pièce.
Les fausses flammes dansent sur le mur, les pierres sont illuminées et des ampoules LED changent de couleur régulièrement.
Ça peut paraitre un peu léger comme raison mais j'adore m'endormir avec une douce lumière.
Je me perds souvent dans les nuages en fixant les couleurs que ça fait.
Et puis, ça coûte pas très cher et ça consomme quasiment rien.

Pour ce qui est de la communication avec les français, j'ai l'impression que, même si les mots sont plus crus, les idées sont plus claires.
C'est vrai qu'on se rentre dedans régulièrement mais pas de rancune, on continue à parler comme si de rien n'était.
Avec le temps je me rends compte que j'arrive mieux à exprimer ce que je ressens et ce que je pense en français.
Par contre, quand je suis en colère, le québécois sort très bien avec ses sacres imagés! :lol:
J'ai aussi l'impression qu'on a moins peur de vexer les autres...
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.
Esquisse
Messages : 457
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Reprendre pied

Message par Esquisse »

Bonjour Nath2727,

Je comprends mieux à travers ton appréciation du petit foyer électrique. Déjà, ça doit être plus intéressant qu'il dégage de la chaleur, par rapport à celui que j'ai pu observer. Je crois aussi, avec la description que tu en fais, au niveau des lumières et de l'ambiance, que le tien est plus élaboré que celui que j'ai vu dans ce hall d'entrée qui apparaissait plaqué là et sans grandes nuances...

Ce que tu décris comme différences entre français et québécois correspond à ce que j'ai pu observer. Dans mon analyse, je vois le tout comme une différence d'approche et de lecture. Je me souviens, dans mes premiers échanges, avoir été très surprise par ce côté plus « cru » ou « rentre-dedans » des français. Comparativement, on pourrait dire que les québécois, on est plus « mous » (ou moelleux, ahah !) Je ne comprenais pas trop comment ça fonctionnait. Après un moment, j'ai remarqué que justement, les français s'énervent beaucoup plus rapidement, mais aussi qu'ils passaient vite à autre chose. Il pouvait y avoir des altercations très « hard » de mon point de vue et ensuite les mêmes gens retrouvaient leur calme et discutaient d'autres choses, comme si de rien n'était. Du côté des québécois, ça nous prend beaucoup plus de temps et des situations plus grosses pour se mettre en colère ou s'énerver. Mais une fois que ça survient, c'est que les bornes ont été largement dépassées... Cela demande alors beaucoup plus de temps pour décanter et passer à autre chose. En fait, c'est comme deux manières très différentes de réagir et de faire. Et ces manières de faire peuvent parfois mener à des difficultés de compréhension de part et d'autre (c'est aussi cela qui est à l'origine du fait que les québécois on va parfois aussi utiliser l'expression « les maudits français » (ceci dit, je n'aime pas cette expression, même lorsqu'elle est dite pour rire, je la trouve très réductrice)). Lorsque j'ai compris ce fonctionnement de nos cousins, j'ai trouvé plus facile l'interaction, car ma lecture ne part plus de ce qui se passe par ici, mais en contextualisant. Mais je dois dire qu'il reste chez moi une nervosité. L'amie dont je t'ai parlé s'en est rendu compte rapidement lorsque j'ai été la visiter il y a plusieurs années (elle et un de ses proches ont eu une conversation animée et cela m'a déclenché de fortes anxiétés, même en sachant tout cela...) Elle connaît cette sensibilité et en tient compte, alors ces difficultés ne se posent pas entre nous.

C'est vrai aussi que chez les français il y a une rigueur qui est moins présente en certaines circonstances par ici. En fait, là aussi il s'agit de deux abords différents, qui comportent chacun leurs avantages et leurs inconvénients. D'un point de vue scolaire, par exemple, en France, la rigueur et le côté très protocolaire amènent des savoirs possiblement plus pointus. Mais cela ferme aussi des portes pour certains qui ont du potentiel, mais qui n'excellent pas dans un domaine. Par ici, il y a un laxisme plus grand et le côté protocolaire ou hiérarchique est moins marqué. Cette souplesse peut amener un relâchement en un sens, mais aussi offrir des accessibilités plus grandes. Personnellement, j'aurais eu du mal avec le côté très hiérarchisé. J'aime beaucoup ce qui se présente sous forme collaborative... Je fonctionne mieux dans ce genre de cadre. Je pense ici au cadre scolaire (universitaire), je pense aussi même aux aides que j'ai pu recevoir par rapport aux difficultés que je rencontre (troubles anxieux et autres). Je suis très peu sensible aux arguments d'autorité qui m'apparaissent bien souvent illogiques. Ils tendent à me stresser et à me déstabiliser (et en aucun cas à me convaincre). Par contre, travailler à partir d'une formule collaborative, où les choses sont expliquées, où mon point de vue est pris en compte et même que j'ai la chance de mon côté d'apporter aussi quelque chose, je me sens plus réceptive, plus détendue et je fonctionne mieux.

Oh làlà, j'ai été bavarde... :geek:

Je trouve quand même plaisant de pouvoir partager cette petite analyse. Ce sont des sujets qui m'ont intéressés et j'ai peu eu la chance de le faire (à part avec cette amie, avec qui on analyse tout le temps tout (j'aime la France, elle aime le Québec), c'est un de nos plaisirs :) )

Sinon, oui je comprends que ça fait du bien de lâcher quelques bons gros sacres lorsqu'on est colère ou fatigué... (J'ai tendance à avoir un langage assez élaboré d'ordinaire, par écrit, mais aussi à l'occasion quand je parle (mes Amours se moquent...), j'aime les mots, j'aime chercher le mot juste... Ce qui ne m'empêche pas de sacrer à l'occasion (et cela tend à surprendre les gens autour de moi !!)) Bon, ça suffit pour les analyses et les anecdotes, je retourne à mes trucs. (C'est tout de même agréable de discuter de ces sujets.)

Bonne fin de journée Nath2727.
Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Reprendre pied

Message par Nath2727 »

Salut Esquisse,

je crois que tu analyses parfaitement bien la situation et les différences entre Français et Québécois.
Nous, nous sommes un peu plus "sanguins" et les esprits s'échauffent vite.
Mais la bonne humeur reprend aussi rapidement le dessus.
Ça a le mérite de nous permettre de dire presque n'importe quoi sans peur de vexer l'interlocuteur.
Ici, au Québec, je me sens parfois muselée, j'ai peur que les personnes en face de moi ne comprennent pas et interprêtent mal mes propos.
Je n'arrive pas à exprimer mon point de vue de façon aussi précise...
Et ça me frustre parfois.
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.
Répondre