Reprendre pied

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
Répondre
Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Reprendre pied

Message par Nath2727 »

Salut Esquisse,

j'ai lu ton texte, j'ai lu ta souffrance, j'ai pleuré en revoyant ma propre déchéance très égoïstement quand j'étais en dépression. Moi aussi, je vis une grande culpabilité face à ma douleur: celle-ci n'a rien à voir avec celle des gens que je vois tous les jours. Je travaille en oncologie, avec des gens qui ont une force de caractère hors du commun. Ils font face à la maladie avec une immense grandeur d'âme que je leur envie: ils ont compris quelque chose que moi, bien portante, n'ai même pas encore envisagé. Comme on dit, je me plains souvent le ventre plein... Et ça me pue au nez. Je compatis avec toi, une partie de moi est extrêmement touchée par ton écrit. La culpabilité est un sentiment de merde qui nous empoisonne l'existence sans rien y apporter de bon. Il faut que tu t'en débarrasses et écrire est une excellente façon d'y arriver. Ne dis-on pas qu'un malheur partagé pèse moins lourd? Alors je prends un peu de ton malheur sur mes épaules en espérant qu'il te sois plus léger.
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.
Esquisse
Messages : 457
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Reprendre pied

Message par Esquisse »

Merci de tout coeur pour ta lecture et ton retour Nath2727. Tu parles de la grandeur d'âme des gens que tu côtoies dans ton lieu de travail. Pourtant toi aussi arrives à offrir de la tienne, ne serait-ce que par ta présence et participation sur le forum. Je te vois offrir beaucoup de soutien aux gens qui passent par ici. Et si tu es là, comme pratiquement tous les participants du forum, tu as dû traverser (traverses encore peut-être) des épreuves difficiles.

Juste le fait de savoir que mon message avait été lu et que tu aies pris le temps de me faire un retour m'a aussi touchée.

Plus tard dans la journée de samedi, j'ai communiqué pour la première fois ces derniers mois avec eux (pour souhaiter un bon anniversaire). Quelques minutes seulement, mais qui ont finit par être quelques minutes de trop. Ça ne s'est pas très bien passé de mon côté à la suite de cet appel (au niveau émotionnel). Suis bloquée même pour communiquer ce qui a été dit, etc. Les moyens trouvés au fil des années (distance, etc.) ne semblent plus suffire dans le contexte. Je ne vis pas bien tout cela et je n'ai pas de solution pour le moment. Paradoxalement, je vois et comprends trop. C'est au niveau des moyens que j'éprouve des difficultés. En tous les cas, (très) grand besoin de me protéger et de m'ancrer dans ma vie, mon quotidien, mon présent.
Nath2727 a écrit :La culpabilité est un sentiment de merde qui nous empoisonne l'existence sans rien y apporter de bon.
C'est clair et il est bien difficile de s'en dégager.
Nath2727 a écrit :Il faut que tu t'en débarrasses et écrire est une excellente façon d'y arriver.
Après avoir écrit, j'ai été désherber le potager. Ça m'a aidée à retrouver un équilibre. Cependant, la conversation téléphonique a été de trop. L'écriture peut aider, mais elle a aussi ses limites.
Nath2727 a écrit :Ne dis-on pas qu'un malheur partagé pèse moins lourd? Alors je prends un peu de ton malheur sur mes épaules en espérant qu'il te sois plus léger.
Merci Image
Hedwig
Messages : 861
Enregistré le : 06 avr. 2016, 22:17
Localisation : Martinique (Département Français d'Outre-mer)

Re: Reprendre pied

Message par Hedwig »

Je ne serais pas longue.

je viens de tout relire et quel parcours du combattant et savoir que malgré tout ça tu es là. C'est une vision d'espoir.

On est tous ici de véritables combattants et la maladie n'aura pas le dernier mot pas parce qu'on va la combattre mais bien au contraire parce qu'on va déposer les armes et vivre avec elle.

Rien de pire pour la dépression que la volonté d'avancer même en rampant et dans la douleur.

Bravo Esquisse ! Continue d'écrire
I AM TWO AND I GET ON WELL WITH BOTH MY SELVES
Esquisse
Messages : 457
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Reprendre pied

Message par Esquisse »

Vendredi et samedi j'ai ressenti un mieux concret dans ma santé. J'ai pu faire davantage d'activités (c'était bon !). Samedi j'en ai un peut trop fait, avec une situation émotionnelle difficile (voir message précédent) et j'ai mal évalué mes capacités en allant prendre une marche en soirée (quand mon énergie me lâche, ce n'est pas progressif, mais d'un coup...) Donc ajustements par la suite (journée très tranquille dimanche).
Nath2727 a écrit :Tu vas voir que plus ça va aller, plus tu vas gagner en résistance. C'est comme un muscle qu'il faut travailler pour le renforcer.
C'est exactement ça, au sens concret du terme. L'épisode vécu m'a fait perdre passablement de masse musculaire selon ce qui m'a été dit (probable raison pour laquelle je ne tenais presque plus debout...) J'ai fait des petits exercices pour reprendre et ça aide beaucoup.
brigadier a écrit :Moi aussi le travail manuel et le jardinage m’apaisent énormément, et me permettent de me concentrer sur la tâche et les sensations qu'ils procurent.
Tu fais quel genre de travail manuel ? Pour le jardinage tu préfères potager ou fleurs ?
brigadier a écrit :J'espère que tu seras bientôt rassurer par rapport à ta santé, et que tes forces reviennent pour réaliser tes projets.
"goutte à goutte on emplit la cuve"
Merci. Ma santé globale reprend progressivement du mieux. Je dois cependant penser à doser... Il me reste encore à récupérer. Et aussi des démarches médicales vis-à-vis d'un problème en particulier.
brigadier a écrit :Je n'ai pas encore essayé le coloriage, mais je pense que je vais essayé.Vous êtes nombreux à l'évoquer, c'est que cela doit être bien.
C'est plutôt chouette et simple. Suffit de trouver un livre (il y a beaucoup de choix) dont le visuel, les motifs et thématiques nous plaisent.

J'ai regardé les bandes annonces, le film La vache a l'air bon ! (Si quelqu'un le trouve en ligne, je prends le lien !)
Esquisse
Messages : 457
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Reprendre pied

Message par Esquisse »

Hedwig a écrit :je viens de tout relire et quel parcours du combattant et savoir que malgré tout ça tu es là. C'est une vision d'espoir.
Merci la belle Hedwig. Oui, parcours du combattant. C'est ce que je dis et que les miens disent aussi, que je suis une battante. Il est difficile et complexe de se faire un chemin quand il y a du hors normes (et quand ce hors normes s'accumule). Il est difficile aussi de le communiquer. J'ai croisé des gens très cons sur mon parcours (une en particulier). Mais j'ai également et majoritairement rencontré des personnes vraiment bien sur mon chemin. Cet ensemble de rencontres humaines et riches, des petits mots ici et là, m'aident à prendre appui quand ça vacille.
Hedwig a écrit :On est tous ici de véritables combattants et la maladie n'aura pas le dernier mot pas parce qu'on va la combattre mais bien au contraire parce qu'on va déposer les armes et vivre avec elle.
Il y a un livre que j'ai lu il y a bien longtemps et qui s'intitule Guérir sans guerre.
Ouena
Messages : 2123
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: Reprendre pied

Message par Ouena »

Bonjour Esquisse, j'ai lu le texte et je suis de tout coeur avec toi. Tu fais très bien de te protéger, c'est le mieux que tu peux faire.
Hedwig
Messages : 861
Enregistré le : 06 avr. 2016, 22:17
Localisation : Martinique (Département Français d'Outre-mer)

Re: Reprendre pied

Message par Hedwig »

Il faut être dans une grande paix intérieure pour arriver là Shoshin.

Mes parents ont fait beaucoup de mal à des personnes fragiles (attouchements de mon père sur mes baby sitters et ma mère qui non contente de couvrir ses agissements le fournissait).

J'ai encore beaucoup de mal à faire ce que tu fais. Ils ne savent pas que je sais mais doivent s'en douter. Et tel le couple malade qu'ils forment ils vivent leur vie comme si de rien n'était. Ils jugent et critiquent les gens qui les entourent et jamais ne se remettent en question.

J'ai appris à vivre avec mais je ne les considère que comme des grands-parents et non plus mes parents. Je me dis que je dois être capable de leur pardonner mais c'est encore trop tôt. Je me tiens à leur nouveau rôle qui est de s'occuper de leur petites filles . Peut-être est-ce là leur rédemption.
I AM TWO AND I GET ON WELL WITH BOTH MY SELVES
Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Reprendre pied

Message par Nath2727 »

Salut Esquisse,

tu parles de difficultés à communiquer. Mais pourquoi insister autant? Tu t'épuises moralement et physiquement d'après ce que je lis. Tu cherches par tous les moyens à communiquer avec eux, mais tu sais, parfois lâcher-prise est un choix et faire un choix est aussi renoncer. Renoncer à ces contacts qui n'apportent plus rien...

Personnellement si ça peut t'éclairer, un jour j'ai décidé de faire sortir ma soeur de ma vie et je vie réellement un grand soulagement. J'ai évacué toute culpabilité de mon cerveau et de mon corps, je l'ai laissé s'en aller et elles est partie d'elle-même. Aujourd'hui, je ne veux plus vivre à côté de personnes qui me tirent du jus, j'en fais le choix. Ceux que je peux aider, je les aide mais pour le reste, je m'en éloigne. Je m'en protège en ne les laissant pas franchir la limite que j'ai décidée. Mes parents ont accepté le fait, chacun est bien dans ce pattern et chacun bénéficie de cette liberté qui nous manque parfois quand on se dit qu'on devrait donc essayer de changer pour faire plaisir à telle ou telle personne parce que c'est la famille etc... On n'est pas dans la mafia, la vraie famille est parfois faite de personnes complètement extérieures mais qui nous amène de l'eau au moulin et de douces minutes de présence...
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.
Esquisse
Messages : 457
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Reprendre pied

Message par Esquisse »

shoshin a écrit :J'ai décidé de parler rarement de ce que j'ai vécu par choix, je ne veux pas me centrer sur cela.
Merci Shoshin pour ton partage. J'en parle rarement aussi et lorsque je le fais, c'est par petits bouts à la fois. Cependant, par moments, il arrive que la soupape a besoin de relâcher un brin de pression, comme ça été le cas récemment.
shoshin a écrit :[...] je n'étais pas près à voir et à recevoir ce que j'ai reçu et pourtant j'avais une formation d'infirmier.
Oui, en relation d'aide, il y a une différence entre ce que l'on arrive à faire dans son métier et ce qui est possible de faire vis-à-vis d'un proche. La relation n'est pas la même...
shoshin a écrit :Il faut parfois être bienveillant avec soi même face à nos proches, j'écoute maintenant de façon bienveillante mes parents, l'un dégringole à chaque année et l'autre est atteinte d'un cancer. J'ai accepté de les écouter et de coopérer quand cela est dans mes cordes mais pas d'être leur sauveur, il y a des gens pour coopérer avec eux, à leur autonomie et c'est mieux ainsi que devenir une bouée qui coule.
Je te lève mon chapeau pour arriver à faire cela (écoute bienveillante). Il me revient notamment en tête une bribe de ton vécu que tu as exprimé dans un autre fil récemment et ça ne doit pas être simple. Je dois dire que de mon côté je n'aspire pas à cela. J'ai cherché au fil des ans à maintenir un contact minimal (offrir une présence), tout en conservant une distance nécessaire (voire vitale). C'est ce qui me convenait le mieux. Simplement il y a déséquilibre là vu le contexte. Je ne sais pas où cela va mener. J'en pu en discuter hier avec une personne proche et je me sens moins happée. Là, j'ai surtout besoin de me recentrer sur ma vie, les miens, ma récupération de santé, mes petites activités et projets, etc. (Bref, ce qui me fait du bien.)
Ouena a écrit :Bonjour Esquisse, j'ai lu le texte et je suis de tout coeur avec toi. Tu fais très bien de te protéger, c'est le mieux que tu peux faire.
Merci Ouena. Je le pense aussi.
Hedwig a écrit :J'ai appris à vivre avec mais je ne les considère que comme des grands-parents et non plus mes parents. Je me dis que je dois être capable de leur pardonner mais c'est encore trop tôt. Je me tiens à leur nouveau rôle qui est de s'occuper de leur petites filles . Peut-être est-ce là leur rédemption.
C'est lourd ce qu'ils ont fait. Une question un peu délicate qui me semble importante : tes filles sont-elles en sécurité lorsqu'elles les côtoient ?
Nath2727 a écrit :tu parles de difficultés à communiquer.
Dans le message où je parlais de difficultés à communiquer, je faisais référence à un contexte général (et non spécifique) par rapport à des différences ou un vécu hors normes. Une des personnes qui en parle le mieux, c'est Cyrulnik, dans plusieurs de ses bouquins. La difficulté à dire qui est étroitement liée à la capacité d'entendre d'autrui.
Nath2727 a écrit :Aujourd'hui, je ne veux plus vivre à côté de personnes qui me tirent du jus, j'en fais le choix. Ceux que je peux aider, je les aide mais pour le reste, je m'en éloigne. Je m'en protège en ne les laissant pas franchir la limite que j'ai décidée.
C'est cette limite qui est à redéfinir pour moi étant donné un contexte qui s'est modifié, qui est différent de ce qu'il était.
Nath2727 a écrit :la vraie famille est parfois faite de personnes complètement extérieures mais qui nous amène de l'eau au moulin et de douces minutes de présence...
Je suis à 100% en accord avec ce qui tu exprimes ici... ;)
Esquisse
Messages : 457
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Reprendre pied

Message par Esquisse »

Esquisse a écrit :C'est cette limite qui est à redéfinir pour moi étant donné un contexte qui s'est modifié, qui est différent de ce qu'il était.
Pour le moment, je crois que j'ai besoin d'un bunker :geek: :D (c'était ma minute d'humour... bien que ça correspond tout de même à ce que je ressens.)

Celui-là est pas mal dans son genre :

Image

Ou avec plus de lumière :

Image
Répondre