anxiété généralisée je n'en peux plus

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
Em...
Messages : 9
Enregistré le : 06 oct. 2016, 16:09

anxiété généralisée je n'en peux plus

Message par Em... » 08 oct. 2016, 16:36

Bonjour à tous,

je me sens fébrile, car c'est la première fois que j'écris sur un forum... J'ai décidé de le faire, car je me sens seule dans mon trouble d'anxiété généralisée et que je me suis dit que de voir que je n'étais pas seule m'aiderait peut-être à afin l'accepter. En effet, l'acceptation de mon trouble est une grande difficulté que je vis présentement, surtout dû au fait que j'ai l'impression qu'il contrôle ma vie et que je voudrais en reprendre le contrôle.

Je vais me présenter un peu, j'ai 28 et je suis au prise avec des troubles d'anxiété depuis l'âge de 17 ans. En fait, le tout à commencé au secondaire durant lequel j'ai commencé à être malade (vomissement et diarrhée) à chaque jour. Je n'étais plus en mesure de manger et j'avais de la difficulté à vaquer à mes occupations habituelles d'adolescente. J'ai eu mainte et mainte rencontre avec le médecin afin de vérifier si je n'avais pas des intolérances alimentaires tels que; l'allergie au gluten, etc. Finalement, j'ai été diagnostiqué avec le côlon irritable. Bref, ma vie n'allait plus très bien vu que je ne voulais plus sortir de chez moi, car je ne voulais pas être malade ailleurs. Vous savez quand vous êtes adolescente vous n'aimez pas ça être différente des autres ou encore être celle qui a la diarrhée à un party. Finalement, j'étais devenus énormément anxieuse et j'ai commencé à faire des crises d'angoisses. C'était un beau cercle vicieux que je ne comprenais pas encore, mais plus j'étais stressées plus j'étais malade et plus j'étais malades plus j'étais stressée. J'ai donc commencé à être dépressive. Mon médecin m'a alors conseillé de prendre des antidépresseurs pour gérer ma dépression et mon stress relié à ma maladie. J'ai réussi à combattre un peu mon trouble et à recommencer à sortir. Cependant, chaque fois que des gros événements arrivaient qui me faisait sortir de mon confort, de ma routine, je recommençais les crises d'angoisses et à être malade. J'ai perdu des amies à cause de ça, car c'est difficile vivre avec quelqu'un qui dit toujours qu'elle est stressée ou encore qu'elle a peur d'avoir mal au ventre et au cœur ou de faire une crise d'angoisse, etc. Bref, j'ai tout de même continué ma vie et j'allais de mieux en mieux, c'est certain que des fois j'avais des petites rechutes, mais rien de bien grave. Depuis, que j'ai terminé l'université et que je dois travailler dans mon domaine l'anxiété est revenue encore plus forte qu'auparavant. J'ai énormément peur d'affronter la vie adulte, de prendre des responsabilités, de travailler tous les jours et tout ça à cause de ma peur de tout et de mon anxiété qui m'a toujours empêchée au final de faire ce que je veux faire. Une fois sur le marché du travail, j'ai réalisé que le milieu de l'enseignement n'était pas pour moi, car il m'angoisse énormément et lors de l'obtention d'un contrat, je ne cesse d'être malade, de faire des crises d'angoisses et d'être en mode dépression, car l'anxiété revient. Au courant des années, un médecin m'a finalement diagnostiqué un TAG. J'étais pratiquement soulagée, car je me disais enfin que j'avais quelque chose, que je n'étais pas folle. J'ai changé de médication, j'ai augmenté, diminué et même essayé d'arrêter, car je n'en pouvais plus des effets secondaires, et ce fût ma plus grande erreur. Bref, dernièrement j'ai faite de grosses rechutes lors d'une obtention d'un contrat (qu'au final j'ai dû annuler), lors de vacances à la plage et tout simplement lorsque ma peur du futur est revenue de plein fouet. Ne pensez pas que je n'ai pas essayé de m'aider au cours des années, j'ai vu des psychologues, une psychothérapeute, j'ai essayé une thérapie cognitive-comportementale, j'ai fait de l'hypnose, j'ai commencé le yoga, à m’entraîner, etc.

Malgré tout ça, auparavant j'étais une personne qui aimait la vie. Toutefois, je n'ai jamais été très positive et je n'ai jamais vraiment eu confiance en moi. Dernièrement, je me sens à terre. Je suis dépressive, je ne mange plus, j'ai de la misère à avoir une vie sociale. Je suis rentrée à l’hôpital, car j'étais malade depuis 4 jours et que je ne mangeais pas, que je ne faisais que pleurer et que je commençais à vouloir en finir avec la vie, car je n'en peux plus de cette souffrance qui m'habite constamment. J'ai vu une psychiatre qui m'a enfin informée que selon elle, je n'ai jamais pris dans ma vie des doses assez élevées de médicament pour contrer mon anxiété généralisée. Elle m'a donc prescrit seroquel xr au souper (pour arrêter l'état de panique dans lequel je me trouvais) et elle m'a donné zoloft que je devais augmenter graduellement. Après une semaine j'allais vraiment bien, car j'avais commencé comme dit plus tôt le yoga, l'entrainement et l'hypnothérapie. J'avais l'impression de revivre et lorsque j'ai commencé la dose de 100 mg pouff un retournement de situation s'est produit. J'ai recommencé à être malade, dépressive, anxieuse et à avoir peur du future. Bref, le psy m'a dit qu'il se pouvait que des effets comme ça se produisent à une certaine dose et que les effets devraient se dissiper graduellement au bout de 7 à 10 jours. Toutefois, pour le moment je suis découragée. J'ai l'impression que je n'aurais jamais une vie normale...je ne suis pas capable de travailler en enseignement, mais je n'ai aucune idée quoi faire d'autre, car mon anxiété va me suivre. J'ai le sentiment que je n'aurai jamais d'enfant, et ça toujours été mon vœu le plus cher. Bref, j'ai l'impression qu'il n'y a rien de bon pour moi dans le futur, car je rechute constamment malgré mes efforts pour aller mieux. Une chance que je suis bien entourée et qu'au final je ne veux pas vraiment commettre l'irréparable, mais je n'en peux plus de souffrir de la sorte. Voilà pourquoi j'ai décidé d'écrire aujourd'hui. Je sais que mon texte est long, mais ça m'a faite du bien de mettre le tout par écrit. Est-ce qu'il y a des gens qui vivent des moments comme moi, que faites-vous pour aller mieux, où trouvez-vous de l'espoir pour vivre avec ça?

Merci
Modifié en dernier par Em... le 08 oct. 2016, 16:45, modifié 1 fois.

Em...
Messages : 9
Enregistré le : 06 oct. 2016, 16:09

Re: anxiété généralisée je n'en peux plus

Message par Em... » 08 oct. 2016, 16:38

Désolée pour les fautes je me relis et je vois qu'il y en a beaucoup je n'avais pas la tête à me corriger...

Em...
Messages : 9
Enregistré le : 06 oct. 2016, 16:09

Re: anxiété généralisée je n'en peux plus

Message par Em... » 08 oct. 2016, 17:01

J'essaye le ici maintenant, mais ouff c'est pas facile pour une hyperactive du mental haha. Je sais que ça n'existe pas mais mettons que ma tête n'arrête pas souvent de penser. J'essaye la méditation en ce moment. Tu penses vraiment qu'en ce moment ce peut être l'effet des médicaments qui me rende dépressive ainsi... comment es-tu arrivé à lacher prise toi?

Merci de m'avoir répondu

Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: anxiété généralisée je n'en peux plus

Message par Nath2727 » 08 oct. 2016, 18:23

Salut Em...

Rassure-toi tu es loin d"être seule, malheureusement. Mais j'aurai beau te le répéter, quand on est dépressif, notre cerveau nous joue des tours et nous fait croire le contraire. Et parmi tous les tours de notre cerveau, il y a aussi celui qui nous fait croire que nous ne nous en sortirons jamais, que tout ce que nous avons toujours rêvé ne se produira pas et que surtout cette situation est permanente.

Ne te laisse pas avoir, écoute seulement ce que tu veux de ton cerveau, ne le laisse pas diriger parce que sinon tu seras toujours son esclave.

Ce que tu vis est temporaire comme tout en ce monde, mais c'est souffrant et personne n'aime la souffrance. Il est normal que tu te sentes encore plus mal avec ton Zoloft, c'est une réaction normale au début du traitement. Il ne faut pas que ça te fasse peur ni que ça t'empêche de persévérer. Donne un bon 3 semaines au médicament pour qu'il commence à faire effet, ne lâche pas, sois confiante.
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.

Em...
Messages : 9
Enregistré le : 06 oct. 2016, 16:09

Re: anxiété généralisée je n'en peux plus

Message par Em... » 08 oct. 2016, 19:40

Merci à tous pour vos réponses elles me font tant de bien en ce moment. Je me sens moins seule. Merci pour vos conseils et pour votre réconfort sur les médicaments et oui j'ai demandé à mon médecin et à mon psychiatre si c'était normal ces effets et il semblerait que ce le soit chez certaines personnes. À un certain dosage le médicament fait comme l'effet contraire et je dois attendre que ça passe.

Merci à tous

sassandra
Messages : 447
Enregistré le : 19 sept. 2016, 10:30

Re: anxiété généralisée je n'en peux plus

Message par sassandra » 09 oct. 2016, 03:31

Bonjour ,

ça fait des années que je souffre d'anxiété liée
à la bipolarité

J'ai eu du mal à admettre
que c'était ainsi et que il ne me servait à rien de me buter
j'ai fini par accepter
ce qui fait que au lieu de me confronter corne conttre corne avec la maladie
mouvement qui implique le sur place
j'ai lâché prise : c'est plus fluide.

Quand les crises d'angoisse sont là
il est important pour moi de m'en rendre compte dès le début
parfois je peux faire quelque chose autre que la médication
exercices respiratoires - c'est plus facile au début
car sil la crise est bien installée tout le plexus et même plus haut
l’estomac et le bas ventre sont pleins de nœuds

du sport comme la piscine ou le vélo me permettent d'y palier

j'ai recommencé à prendre "des cours de sophro

Quand mon ventre est noué et dur comme le fer
parfois avec un huile de massage
je m'arrête à chaque noeud et jeles masse
dans les sens des aiguilles d'une montre en respirant bien et parfois ça dénoue
il faut être très patient.

Un exercice consiste à me mettre en relaxation
et à visualiser la douleur de l'angoisse sur un échelle de 0 à 10
et en respirant , millimètre par millimètre , j'arrive souvent à faire baisser
jusqu'à ce que mon angoisse devienne une tête d'épingle

Bon courage à toi

sassandra
Messages : 447
Enregistré le : 19 sept. 2016, 10:30

Re: anxiété généralisée je n'en peux plus

Message par sassandra » 09 oct. 2016, 03:36

https://youtu.be/22deFxgJF4Q

je les ais pas toutes essayé mais je pense qu'en tapant sur you tube exercices respiratoires contre l'angoisse on peut trouver

Em...
Messages : 9
Enregistré le : 06 oct. 2016, 16:09

Re: anxiété généralisée je n'en peux plus

Message par Em... » 09 oct. 2016, 09:13

Merci pour le lien j'ai commencé à en faire :)

Em...
Messages : 9
Enregistré le : 06 oct. 2016, 16:09

Re: anxiété généralisée je n'en peux plus

Message par Em... » 10 oct. 2016, 18:10

Ouin bien j'essaye d'aller mieux, mais c'est difficile je me sens vraiment anxieuse encore... je suis tannée j'espère tellement me sortir un jour de cette roue inferbale.

sassandra
Messages : 447
Enregistré le : 19 sept. 2016, 10:30

Re: anxiété généralisée je n'en peux plus

Message par sassandra » 11 oct. 2016, 08:01

tu tapes moteur de recherche relaxation méditation et tu trouveras plein de liens

bonne journée

Répondre