Fake it , til you make it. Nouvelle venue.

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
Répondre
vegan.mel
Messages : 65
Enregistré le : 05 août 2017, 13:10

Fake it , til you make it. Nouvelle venue.

Message par vegan.mel »

Bonjour à tous,
je me présente, mon nom est Mel, j'ai 24 ans, et je suis diagnostiquée avec un TAG, TOC (oui ma maison est à l'ordre 24/7, non ce n'est pas une bénidiction!) ,dépression, et trichotilliomania. Ce n'est que récemment, il y a moins d'un an, que j'ai reçu mes diagnos. Avant cela, c'était un '' Tu dois te botter les fesses Mel, arrête d'overthink everything.'' Ou encore ma préférée '' Fake it, til you make it '' . Je suis médicamentée avec Zoloft 150 mg, Seroquel XR 50 mg et Seroquel 50 mg. J'ai pris 30 lbs en 5 mois, et pour quelqu'un de 5 pi 1 , 30 lbs, ça parraît! J'ai aussi fait un court séjour a Albert-Prévolst pour tentative il y a 3 mois, et j'essaie de me remettre sur pieds une minute à la fois. Je suis présentement en arrêt de travail pour '' écouter mon corps et focuser sur moi-même''.
Je n'ai aucune idée si quelqu'un va lire ceci, mais pour toutes personnes sans TAG ou TOC, ou autres, avoir un arrêt de travail de 1 mois parraît fantastique. La chance de se reposer et reconnecter avec soi. Pour ma part, c'est l'enfer. L'idée de '' faire des choses qui me plaît'' est un concept difficile pour moi car j'analyse absolument tout et j'ai cette peur constante de regretter. Je me lève le matin, et la première chose que je me fais est une liste beaucoup trop longue et répétitive de choses à faire. Je me sens mieux lorsque tout est en ordre, et je m'en demande trop, me déçoit car je n'arrive pas à tout faire. C'est un cercle vicieux, et le pire c'est d'en être consciente.
Je me suis aussi distancée d'une relation qui était très toxique et anxiogène. Les relations personnels n'ont jamais été ma force considérant que d'être vulnérable face à quelqu'un me terrifie. J'ai été too much avec cette personne, trop anxieuse et ce n'était pas sain. Je me suis distancée de mes parents, qui sont absolument fantastique , mais pour qui les troubles anxieux sont encore difficile à comprendre, et ce n'est pas l'fun de les avoir loin de moi. Parce que tout ce que je voudrais, c'est de les rendre fiers. Quand la vérité, c'est qu'il y a des journées ou je n'arrive pas à sortir du lit.. (mais n'arrive pas à dormir aussi.)
Je ne sais pas ce que de parler sur ce forum va pouvoir m'apporter. Pour être honnête, j'ai encore de la difficulté à ne pas laisser tout cela me définir. J'espère qu'en lisant les commentaires et les posts des autres, je vais pouvoir trouver un spark qui m'aidera à me retrouver.
Merci à tout ceux qui vont porter un œil à ce texte. Vous me permettez d'écrire ce que ma tête aimerait crier.
Mel .
Félicité
Messages : 170
Enregistré le : 10 déc. 2015, 11:16

Re: Fake it , til you make it. Nouvelle venue.

Message par Félicité »

Bienvenue Mel!

Tu te demandes si venir nous écrire t'aidera en quelque chose. Ecrire est un moyen de laisser sa créativité s'exprimer et ça fait du bien.

Ensuite venir lire les autres aussi fait du bien : se sentir moins seule dans notre situation ça aide.

Pour ce qui est de t'éloigner de tous tes proches, ce peut être ok pour un temps, mais s'ils croient en toi ils peuvent aussi être un bon soutient. C'est à toi de voir.

Reviens nous donner des nouvelles!
vegan.mel
Messages : 65
Enregistré le : 05 août 2017, 13:10

Re: Fake it , til you make it. Nouvelle venue.

Message par vegan.mel »

Merci beaucoup de ta compréhension!
Effectivement, d'écrire me fait du bien. C'est surtout de lire les autres et de sentir que je ne suis pas seule qui me fait du bien. De voir que je peux retrouver des gens qui vivent la même chose que moi me rassurent. De voir qu'il y a des gens qui s'en sortent. Ce matin, me lever a été difficile. je ne sais pas si je suis la seule, mais je trouve que les symptômes physiques de l'anxiété me mettent à terre. (Maux de cœur, pression, vomissement, migraine.) J'ai décidé de me lever. Prendre un café et accepter de faire quelque chose pour moi.
Pour ce qui est de ma famille, je crois que c'est une question d'éducation. C'est difficile de se prononcer sur une situation qu'on ne connaît pas. Je suis heureuse de voir que mes parents veulent se renseigner, et veulent savoir comment je vais. Je me sens prévilégier. Mais j'ai toujours peur de leur faire de la peine ou de les décevoir.

Merci encore à tous.
Félicité
Messages : 170
Enregistré le : 10 déc. 2015, 11:16

Re: Fake it , til you make it. Nouvelle venue.

Message par Félicité »

Super que tu te sois levée ce matin pour faire quelque chose pour toi?

Raconte nous comment ça s'est passé, ton niveau de satisfaction. Quel épreuve cela t'a permis de surmonter (s'il y en a eu évidemment). En prenant le temps de nous raconter, tu peux réaliser davantage le bien-être que ce la t'aura procuré et lea progrès aussi minime soient-ils.

De plus, ça peut donner des idées à d'autres dans la même situation.

Bravo!
vegan.mel
Messages : 65
Enregistré le : 05 août 2017, 13:10

Re: Fake it , til you make it. Nouvelle venue.

Message par vegan.mel »

Je suis aller m'entraîner. Seulement 1h30 mais c'est mieux que rien. Le gym est aussi à 2 min de chez moi ce qui rends cela plus facile et moins stressant me rendre. Je me suis senti anxieuse au début, mais bien à la fin. Quand je suis revenu chez moi, je me sentais presque mal car j'avais aucune idée de quoi faire, et j'avais l'impression d'oublier quelque chose d'important. J'apprends cependant une journée à la fois à relaxer. Accepter de me reposer. C'est extrèment difficile mentalement je trouve, accepter de ne rien faire pour me reposer. et non car je suis terrifiée de sortir ou regretter ce que je fais. J'aimerais pouvoir profiter de tout ce que Montreal a à offrir mais je n'y arrive pas. J'ai peur de scraper mon corps , ma vie, ma santé. et je ne sais plus ce qui est correct. Demain ira mieux ..
Merci à tous d'être là.
Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Fake it , til you make it. Nouvelle venue.

Message par Nath2727 »

Salut Mel,

j'ai déjà été une perfectionniste comme toi, je me rappelle à quel point c'est souffrant.
J'ai poussé mon corps jusqu'à ses limites.
J'ai fait de la compétition, je me suis comparée.
J'ai essayer de tout mon coeur de rencontrer mes propres exigences, sans jamais y parvenir, bien sûr.
J'ai tellement essayé...
Je me suis épuisée, j'ai perdu mes amis, j'ai failli perdre mon mari, mais surtout j'ai perdu mon temps et mon énergie à m'en rendre malade.
Mais le perfectionnisme se soigne très bien avec un psychologue et une bonne TCC.
J'ai appris à vivre avec un lit pas fait, avec de la vaisselle dans l'évier.
J'ai (enfin) fini par comprendre que tout cela n'est qu'insignifiances et que la vie est bien plus belle quand nos attentes sont plus réalistes.
Ma maison n'est pas sale mais pas reluisante non plus.
Mais maintenant je m'y sens en paix.
Toi aussi, tu peux atteindre le calme.
Mais ça prend pas mal de temps et de volonté car la TCC est très déstabilisante au début et elle nous confronte à nos valeurs profondes.
Non seulement la perfection n'existe pas mais c'est un poison pour l'âme...
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.
Répondre