Effexor - troubles anxieux

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
DelphineNat
Messages : 20
Enregistré le : 14 août 2017, 10:46

Effexor - troubles anxieux

Message par DelphineNat » 14 août 2017, 10:59

Bonjour à tous

Je suis nouvelle sur ce forum !
Je souffre d'un trouble de l'anxiété généralisée depuis mon adolescence. j'ai aujourd'hui 28 ans et cela fait 10 ans que je suis sous Effexor
Je n'ai jamais réussi à l'arrêter malgré plusieurs tentatives. Aujourd'hui je suis à la dose minimale, 37,5mg/jour. J'ai pas mal de symptômes anxieux et notamment des douleurs abdominales assez fortes et contraignantes tous les jours liés à mon anxiété sur des choses absurdes de la vie quotidienne. J'aimerais pouvoir arrêter le traitement car cela m'a fait peur de prendre ça depuis 10 ans.. même si mon médecin me dit que ce n'est pas dangereux et que j'en ai besoin.
Je précise que j'ai fait des TCC qui ne m'ont pas sorties d'affaire...

Je ne sais plus trop quoi faire et j'aimerais savoir si d'autres parmi vous connaissent une situation similaire.
Et tout conseil est bon à prendre...

Avatar du membre
Aïsha
Messages : 67
Enregistré le : 09 août 2017, 19:30
Localisation : Suisse

Re: Effexor - troubles anxieux

Message par Aïsha » 14 août 2017, 13:45

Bien sûr que c'est dangereux, et non tu n'en as pas besoin. Personne n'a besoin de drogues pour vivre. Il doit bien se remplir les poches s'il te prescrit un médicament censé ne pas dépasser les 6 mois de prescription.

As-tu déjà vécu une semaine sans Effexor (pendant ces 10 ans) ou tu en prends chaque jour (le matin je suppose) ?

Tu as certainement des chocs électriques et d'autres symptômes désagréables. L'Effexor provoque des symptômes assez différents des autres antidépresseurs, mais on peut s'en sortir. Est-ce que tu prends d'autres médicaments ? Peut-être qu'une benzodiazépine pourrait t'aider à mieux supporter le sevrage de l'Effexor qui est de quelques jours. Dans mon cas, je n'ai jamais eu de symptômes de sevrage, mais peut-être qu'avec une béquille chimique, tu y arriveras plus facilement.

L'Effexor est un stimulant, je ne le trouve pas tout à fait adapté pour l'anxiété, il agit comme la caféine et devient anxiogène.

N'étant pas psychiatre, je ne vais pas en dire davantage, mais j'espère t'avoir aidé.

Luciole
Messages : 12
Enregistré le : 02 juil. 2017, 05:48

Re: Effexor - troubles anxieux

Message par Luciole » 14 août 2017, 14:55

Bonjour DelphineNat,
Certaines personnes prennent des traitements toute leur vie, mais ne vaut-il pas parfois se ruiner un peu la santé mais VIVRE, que de rester à ne pas vivre sous le coup d'une anxiété paralysante ? Je ne sais pas, et je suis dans le même cas que toi :cry: .
Je souffre de forte anxiété et j'ai été sous Cipralex pendant 8 ans. J'avais essayé plusieurs fois de l'arrêter mais je l'avais toujours vite repris..
Cette année j'ai été obligée de l'arrêter pour des examens médicaux importants, j'ai dû l'arrêter assez rapidement du coup j'ai eu un sevrage assez difficile, mais qui finalement s'est estompé (et qui aurait pu être aidé avec des benzodiazepines mais je n'avais pas le droit d'en prendre à cause de mes examens..). J'ai cherché des alternatives plus "saines" comme le millepertuis ou d'autres plantes mais on m'a dit que ça pouvait être encore plus dangereux qu'une molécule d'antidépresseurs et que l'anxiété elle-même risquait d'être un danger pour mon corps..
Du coup je n'ai pas de solution à t'apporter.. A part que ta priorité de vie doit être celle d'aller mieux !! Si tu ne vas pas mieux en prenant des antidépresseurs, le fait de les arrêter ne t'aidera pas je pense (en tout cas moi j'ai dû en reprendre après mes examens car mon état anxieux avait empiré).
C'est étrange que les TCC ne t'aient pas aidée, car c'est ce qui est réputé le plus efficace sur les anxieux. Es-tu sûre d'être tombée sur le bon psy ? As-tu sinon essayé d'autres techniques comme l'EMDR, par exemple ?
Il y a des jours où je me dis que je prends des antidépresseurs, mais que d'autres fument ou boivent et que chacun malmène son corps à sa façon... Ce n'est pas une excuse mais ça me fait relativiser.. Car au final, je crois que ce qui compte au fond du fond du fond c'est d'aller BIEN ! Une fois que les choses iront bien alors on pourra trouver des alternatives car on aura la force de surmonter l'arrêt des médicaments ou toute autre épreuve...
Après ce n'est que mon avis !
Bon courage, tu peux me MP si tu veux :)
Modifié en dernier par Luciole le 14 août 2017, 17:57, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Aïsha
Messages : 67
Enregistré le : 09 août 2017, 19:30
Localisation : Suisse

Re: Effexor - troubles anxieux

Message par Aïsha » 14 août 2017, 15:09

Il est dommage de se persuader d'avoir besoin d'un médicament à vie pour se sentir bien.

C'est comme dire qu'un fumeur a besoin de nicotine à vie pour calmer l'anxiété engendrée par le déséquilibre des récepteurs nicotiniques dans son cerveau, alors que le problème, c'est justement que le cerveau s'est habituée à la nicotine, tout comme il s'habitue aux médicaments qui déséquilibrent les récepteurs sérotoninergiques.

Je ne dis pas qu'il faut arrêter le Cipralex brutalement mais, comme le tabac, le diminuer progressivement.

La dépression est une maladie qui n'est pas neurodégénérative et, parfois, loin d'être chronique si elle est bien traitée.

Luciole
Messages : 12
Enregistré le : 02 juil. 2017, 05:48

Re: Effexor - troubles anxieux

Message par Luciole » 14 août 2017, 18:18

Aisha,
Ici il n'est pas question de dépression si tu as bien lu le post de Delphine mais d'anxiété généralisée qui est vraiment différente de la dépression. L'anxiété se soigne également par des thérapies qui peuvent être très efficaces et souvent plus efficaces que des médicaments, et elles sont recommandées dans les TAG. Cependant, certaines personnes n'y arrivent pas, même avec une thérapie et ont besoin d'une béquille médicamenteuse (ce que je déplore, car je ne suis pas PRO-médicament et crois moi que si je pouvais m'en passer je le ferai!). Cette béquille elle peut servir quelques mois dans le meilleur des cas, mais quelques années pour certaines personnes qui n'auront toujours pas trouvé en elles les ressources nécessaires pour faire face sans médicament.
Je suis persuadée que l'on peut vivre sans médicament, je suis persuadée que les médicaments ne sont pas une fin en soi, cependant je constate - par exemple dans mon cas - que parfois le quotidien devient tellement ingérable qu'il est peut-être pas si pire de marcher avec une béquille quelques temps plutôt que de ne pas marcher du tout.
Cependant, le but devra rester le même : muscler la jambe pour pouvoir se débarrasser de la béquille le plus rapidement possible et pouvoir marcher libre sans médicament !
Et là, hélas pas de recette, chacun son rythme et certains pourront gérer plus que d'autres. Peut-être car les médicaments les auront affaiblis, mais peut-être aussi à cause d'autres choses (pathologies, prédispositions génétiques ou que sais-je d'autre, cela peut rester un mystère), nous ne sommes pas tous égaux là dedans et va savoir ce qui se trame dans notre corps et dans notre cerveau ! Le but étant de toujours faire un travail psychologique sur l'anxiété et dans ce cas là chacun devra trouver sa méthode (et parfois en essayer beaucoup avant de trouver) : TCC, EMDR, hypnose, méditation, cohérence cardiaque, sport, visualisation positive, etc...
Je n'apporte surement pas de solution en donnant mon petit point de vue, mais quand je constate que depuis 14 ans je n'arrive pas toujours à faire face au quotidien et que je passe à côté de ma vie à cause de mon anxiété, si un médicament peut me la rendre plus paisible alors, pour moi, ça vaut le coup de prendre le risque d'abimer un peu ma santé, tout en continuant bien sûr à trouver une alternative par la thérapie (ou d'autres méthodes comme citées plus haut) !

Sur ce forum on a tous le même but : tenter d'aller mieux et chercher de l'aide par des témoignages ou des conseils dans lesquels on pourrait se reconnaitre et un discours culpabilisant qui dit que c'est super mauvais, que les AD ça nique la santé, qu'on risque de mourir alors qu'on essaye juste d'aller bien, bah c'est pas forcement constructif selon moi...et ça augmente encore plus l'anxiété !
Propose des alternatives, dis nous comment tu as pu faire sans, donne des idées, des pistes, afin que les gens puissent se dire que c'est possible pour eux de lâcher leur AD pour d'autres méthodes qui ont pu fonctionner sur quelqu'un qui était comme eux...

Nath2727
Messages : 3440
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Effexor - troubles anxieux

Message par Nath2727 » 14 août 2017, 20:40

Salut,

ce post est chaud, j'aime ça :lol: .

L'anxiété est une entité bien difficile à cerner.
Elle va, elle vient, parfois s'installe pour durer toujours ou n'être que temporaire.
Certes, nos ancêtres ne connaissaient pas les médicaments, mais est-ce qu'ils vivaient mieux et plus heureux, je ne le crois pas.
Les médicaments nous soulagent lorsque nous sommes malades.
Je crois qu'on serait fous de s'en passer.
Le mal de tête est quelque chose de très handicapant.
Dire: "je ne prends pas de Tylénols, parce que ça maltraite mon foie" ne nous rend pas forcément plus heureux...

Personne n'a besoin de médicament pour vivre.
Mais les schyzophrènes ont besoin de leur médication pour arriver à fonctionner dans notre société.
Les anxieux choisissent de prendre des AD parce que lorsqu'ils le font, ils arrivent à vivre une vie plus productive et plus enrichissante, ce qui en soi fait baisser l'anxiété.
Malheureusement, dans la plupart des cas, l'anxiété est chronique et nécessite un traitement au long cours.

Comme il est dit plus haut, chacun malmène son corps comme il le souhaite.
Les médicaments, au même titre que l'alcool, la cigarette, le sucre raffiné ou la drogue, nuisent à certains organes mais c'est un choix.
Ça m'étonnerait qu'il y ait ici quelqu'un qui n'a aucune addiction, aucun vice.
Celui-là et seulement lui pourrait prôner l'arrêt des médicaments, à part lui, nous avons tous fait ou faisons subir des nuisances à notre corps.
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.

Avatar du membre
Aïsha
Messages : 67
Enregistré le : 09 août 2017, 19:30
Localisation : Suisse

Re: Effexor - troubles anxieux

Message par Aïsha » 15 août 2017, 02:16

Luciole a écrit :
14 août 2017, 18:18
Je suis persuadée que l'on peut vivre sans médicament, je suis persuadée que les médicaments ne sont pas une fin en soi, cependant je constate - par exemple dans mon cas - que parfois le quotidien devient tellement ingérable qu'il est peut-être pas si pire de marcher avec une béquille quelques temps plutôt que de ne pas marcher du tout.
Cependant, le but devra rester le même : muscler la jambe pour pouvoir se débarrasser de la béquille le plus rapidement possible et pouvoir marcher libre sans médicament !
C'est bien ce que je voulais dire. Je comprends parfaitement le besoin de médicaments pour soulager des symptômes, ici une anxiété généralisée, mais le but, au final, est que l'anxiété s'atténue et que les médicaments ne soient plus nécessaires pour vivre normalement. Il a été dit, je te cite : "Certaines personnes prennent des traitements toute leur vie."

C'est le cas des pathologies qu'on ne sait pas soigner, comme la bipolarité, c'est là qu'interviennent les thymorégulateurs (et autres). Mais dans le cas d'une anxiété, qui est, en résumé, une exagération de la peur, on peut la soigner comme on peut atténuer, voir même soigner les phobies.

Il est plus simple d'avaler un petit comprimé rose que d'aller au fond du problème. Je comprends ça, je l'ai vécu, et je le vis encore. Je prends du Xanax depuis 3 bonnes années, tous les jours, chaque jour, en permanence, sans intermittence. Il n'y a pas un jour où je n'ai pas pris un comprimé. Je ne suis pas contre les malades, les déprimés, les suicidaires ou que sais-je, non, je suis contre la psychiatrie.

Luciole a écrit :
14 août 2017, 18:18
Sur ce forum on a tous le même but : tenter d'aller mieux et chercher de l'aide par des témoignages ou des conseils dans lesquels on pourrait se reconnaitre et un discours culpabilisant qui dit que c'est super mauvais, que les AD ça nique la santé, qu'on risque de mourir alors qu'on essaye juste d'aller bien, bah c'est pas forcement constructif selon moi...et ça augmente encore plus l'anxiété !
Et dire qu'on est obligé de prendre de l'Effexor toute sa vie, ça n'augmente pas l'anxiété ? Moi, ça me donnerait envie de pleurer.

Je ne peux que soutenir une personne, mais la vie, ce n'est pas les papillons et les poneys. Il ne sert à rien de faire miroiter un bonheur à une personne qui a besoin d'aide, elle a besoin d'un soutien et pas d'illusions. Je ne suis pas médecin, je ne peux pas donner la recette miracle, mais je ne peux pas non plus me permettre de dire qu'il faut prendre de l'Effexor pendant 20 ans. Jamais.

DelphineNat
Messages : 20
Enregistré le : 14 août 2017, 10:46

Re: Effexor - troubles anxieux

Message par DelphineNat » 15 août 2017, 09:17

Merci beaucoup pour toutes vos réponses. Ce qui m'angoisse (et oui encore!) c'est aussi que mon cerveau se soit justement habitué au produit chimique et qu'il ne soit plus capable finalement de fonctionner normalement sans.
J'en veux énormément au psychiatre qui m'a prescrit le premier cet AD. J'avais 18 ans et certes j'étais un peu anxieuse mais rien à voir à ce que je suis maintenant sans le médicament. cela ne valait pas le coup de me jeter dans cet engrenage, j'aurais pu m'en sortir autrement par une thérapie, la méditation ou je ne sais quoi.

Bref, c'est fait, c'est inutile de regretter. Mais je me sens incapable de l'arrêter. Pour avoir essayé 3 fois, ma vie est devenue un cauchemar.
Je me dis souvent c'est soit je le prends au moins à la dose minimale soit autant me jeter sous un train.. c'est moche mais c'est la vérité.

J'ai commencé la méditation c'est vrai que ça fait du bien, ça me permet de m'apaiser et de me recentrer. Le sport bien sûr est utile.
Mais je ne sais pas comment venir à bout de ce "monstre" que j'ai en moi. J'ai l'impression que je n'y arriverai jamais. Et je me sens stupide et coupable d'être dans cet état car je n'ai aucune raison d'être dans ce mal être.

Avatar du membre
Aïsha
Messages : 67
Enregistré le : 09 août 2017, 19:30
Localisation : Suisse

Re: Effexor - troubles anxieux

Message par Aïsha » 15 août 2017, 09:39

Est-ce que tu penses réussir à prendre 37.5 mg une fois tous les 2 jours ?

DelphineNat
Messages : 20
Enregistré le : 14 août 2017, 10:46

Re: Effexor - troubles anxieux

Message par DelphineNat » 15 août 2017, 10:07

Je suis plus ou moins à ça en ce moment parce que j'avais commencé le process d'arrêt avec mon médecin mais je me sens de plus en plus mal.. du coup j'hésite entre persévérer et remonter la dose.
Mais j'ai des maux de ventre atroces :(

Répondre