Effexor - troubles anxieux

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
Nath2727
Messages : 3440
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Effexor - troubles anxieux

Message par Nath2727 » 20 août 2017, 19:35

Penses-tu que tes parents ou tes frères et soeurs pourraient comprendre?
Et puis s'ils ne comprennent pas au moins ils seront au courant.
Ça prend du temps pour avaler la nouvelle.
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.

camomille30
Messages : 47
Enregistré le : 06 mars 2017, 19:48

Re: Effexor - troubles anxieux

Message par camomille30 » 20 août 2017, 22:11

Bonjour,

Pour votre info, prendre un médicament pour l'anxiété ou tout autre maladie comme le diabète, le cancer... cest la même chose

La personne anxieuse à une maladie, oui de type mentale, mais cest une maladie... ce qui veut dire que comme un diabétique a besoin de l'insuline qui lui manque (car il est malade), cest la même chose pour l'anxiété et les autres maladies mentales... les personnes qui en souffre manque une substance dans leur cerveau (au lieu que ce soit au pancréas pour les diabetique) alors pour ceux qui dise que ce n'est pas normal de prendre un médicament , comprenez que ce n'est pas parce que c'est une maladie mentale que ce n'est pas une maladie...

Oui, il est vrai qu'on peut arrive à diminuer la dose à long terme avec un suivi psychologique peut être tout comme un diabétique peut diminuer son insuline s'il suit son régime...

Si un medoc ne vous convient pas, parlez en à votre médecin et regarder avec lui une aitres substance qui vous conviendra comme un diabétique peut prendre autre chose que l'insuline ...

Voilà

DelphineNat
Messages : 20
Enregistré le : 14 août 2017, 10:46

Re: Effexor - troubles anxieux

Message par DelphineNat » 22 août 2017, 11:16

Hello tout le monde

Oui c'est un point de vue que j'ai eu pendant pas mal de temps mais du coup je me suis laissée vivre par rapport à mon anxiété: j'étais bien avec mes 75mg d'effexor quotidiens! :D

Avec le recul, je me dis que je suis peut être passée à côté des efforts que j'aurais dû faire à l'époque et qui peut être m'auraient permis d'être mieux dans ma tête aujourd'hui.
Je ne sais pas, j'imagine que c'est une question d'endurance à la souffrance.
J'aimerais tellement qu'un foutu docteur trouve une cause, une raison à ça. Même biologique! Mais comment savoir?
La thérapie n'a pas marché chez moi et si je n'ai pas un minimum de médoc, je m'effondre lamentablement.
C'est con mais j'admire les gens qui parviennent à vivre heureux sans se doper à quelque chose..

Nath2727
Messages : 3440
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Effexor - troubles anxieux

Message par Nath2727 » 22 août 2017, 12:44

75 mg d'Effexor, c'est pas la mer à boire...
Ça reste une petite dose.
Si tu as besoin de béquille pour marcher, prends-en.
Rien ne te dit que c'est pour la vie.
Tu as encore du temps devant toi pour faire ces efforts dont tu parles, rien n'est définitif et surtout, tout a une fin.
Si un jour tu trouves la cause de cette anxiété, en quoi ça va te soulager?
Tu seras quand même anxieuse.
C'est un peu comme si tu disais: "J'ai un cancer du poumon parce que j'ai trop fumé."
Ça ne guérira pas ton cancer...
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.

Avatar du membre
Aïsha
Messages : 67
Enregistré le : 09 août 2017, 19:30
Localisation : Suisse

Re: Effexor - troubles anxieux

Message par Aïsha » 23 août 2017, 22:27

camomille30 a écrit :
20 août 2017, 22:11
C'est la même chose pour l'anxiété et les autres maladies mentales... les personnes qui en souffre manque une substance dans leur cerveau
Il n'y a aucune preuve scientifique sur ce sujet.

Aucune.

Nath2727
Messages : 3440
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Effexor - troubles anxieux

Message par Nath2727 » 23 août 2017, 23:39

Qu'est-ce qui te permet de dire ça?
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.

Avatar du membre
Aïsha
Messages : 67
Enregistré le : 09 août 2017, 19:30
Localisation : Suisse

Re: Effexor - troubles anxieux

Message par Aïsha » 24 août 2017, 10:11

Où qu'on aille vérifier, que ce soit par ici :
Several studies suggest that an imbalance of chemical neurotransmitter systems of the brain [...]
Ou même ici :
While the neuroscience discoveries are coming fast and furious, one thing we can say already is that earlier notions of mental disorders as chemical imbalances or as social constructs are beginning to look antiquated.
C'est quelque chose qui est systématiquement qualifiée comme "possible", "suggéré" ou "obsolète".

Je pourrais écrire beaucoup, mais je ne suis pas là pour faire la morale sur ce fameux déséquilibre chimique. Mais il y a une chose à savoir et qui est très importante : le cerveau humain s'adapte dans la régulation de ses propres processus chimiques et neuronaux. Le cerveau régule de près les neurotransmetteurs : la dopamine, la sérotonine, la norépinéphrine et le GABA. Les drogues (psychiatriques) détruisent cet équilibre, mais le cerveau réagit pour se réadapter et retrouver l'équilibre.

Je ne nie pas que les drogues psychiatriques puissent aider. Le Xanax m'a énormément aidée à l'époque. Mais nous nous infligeons nous-mêmes une continuité de nos propres maux.

Philip Seeman (physicien canadien spécialiste de la neuropharmacologie) l'a dit lui-même. Cet homme a reçu la plus haute distinction du Canada, ce n'est pas un petit psychiatre, considérez son travail à sa juste valeur.

En 1978, il a découvert à l'autopsie que les cerveaux de 20 schizophrènes avaient 70 % de plus de récepteurs D2 (récepteurs dopaminergique) que la normale. Au premier coup d'œil, il semblait que la cause de la schizophrénie avait été trouvée, mais Seeman a averti que tous les patients étaient sous neuroleptiques avant leur décès.

Source : [T. Lee, “Binding of 31-1-neuroleptics and 3H-apomorphine in schizophrenic brains,” Nature 374 (1978): 897-900.]

Une variété d'études ont rapidement prouvé que les médicaments étaient effectivement les coupables. Lorsque des rats ont été nourris avec des neuroleptiques, leurs récepteurs D2 ont rapidement augmenté.

Sources : [D. Burt, “Antischizophrenic drugs: chronic treatment elevates dopamine receptor binding in brain,” Science 196 (1977): 326-27.] … If rats were given a drug that blocked D, receptors, that receptor subtype increased in density. [M. Porceddu, “[3H]SCH 23390 binding sites increase after chronic blockade of d-1 dopamine receptors,” European Journal of Pharmacology 118 (1985): 367-70.]

Enfin, les enquêteurs en France, en Suède et en Finlande ont utilisé la tomographie par émission de positons pour étudier la densité des récepteurs D2 chez des patients vivants qui n'ont jamais été exposés aux neuroleptiques, et tous ont déclaré qu'il n'y avait aucune différence significative entre les schizophrènes et les non-schizophrènes.

Sources : [J. Martinot, “Striatal D2 dopaminergic receptors assessed with positron emission tomography and bromospiperone in untreated schizophrenic patients,” American Journal of Psychiatry 147 (1990): 44-50; L. Farde, “D2 dopamine receptors in neuroleptic-naive schizophrenic patients,” Archives of General Psychiatry 47 (1990): 213-19; J. Hietala, “Striatal D2 dopamine receptor characteristics in neurolepticnaïve schizophrenic patients studied with positron emission tomography,” Archives of General Psychiatry 51 (1994): 116-23.] (Anatomy of an Epidemic, Robert Whitaker, 2010 AD, p76).

Je vous apporte des preuves, des sources, je vous donne des faits.

Si vous pouvez me prouver le contraire, je serais très intéressée.

Merci.

Nath2727
Messages : 3440
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Effexor - troubles anxieux

Message par Nath2727 » 24 août 2017, 13:39

Loin de moi d'essayer de te prouver le contraire.
Je n'ai pas fait d'études en ce sens, je ne me base sur aucune étude fiable ou non, je ne me base que sur ma propre expérience.
Je ne suis pas là pour convaincre, juste pour donner des pistes de réflexion, et encore.

Mon cerveau est malade, il est bipolaire, et ça, ça ne se soigne pas avec de l'homéopathie ni des fleurs de Bach.
Le débalancement des neurotransmetteurs m'a envoyé au tapis pendant 2 ans d'enfer.
Si j'avais pu éviter les AD et AP, je l'aurais fait depuis longtemps.
Malheureusement, ça n'a pas été le cas et j'ai préféré prendre de la médication et éviter le suicide.
Et donc si je suis là aujourd'hui, c'est grâce à des personnes qui ont travaillé sur des molécules et ils m'ont permis de retrouver ma vie là où elle s'était arrêté.

Maintenant, qu'ils fassent de l'argent à profusion grâce à ces médicaments ne me concerne pas.
De façon volontaire, j'ai accepté le contrat, personne ne m'a obligée, personne ne m'a traitée contre mon gré et je me suis renseignée sur les substances que je me mettais dans la bouche et j'ai fait le choix de rester en vie et d'avoir une vie enrichissante et productive plutôt que de vivoter, toujours aux prises avec des idées noires.

Mon cerveau n'est pas guéri, il est simplement rebalancé et ça me permet d'être heureuse, que demander de plus?
C'est pourquoi, mon doc et moi avons une grande complicité et je lui fais confiance à 100% car son jugement est juste.
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.

DelphineNat
Messages : 20
Enregistré le : 14 août 2017, 10:46

Re: Effexor - troubles anxieux

Message par DelphineNat » 25 août 2017, 04:27

En effet, moi ca m'intéresserait de savoir si les cerveaux des personnes ultra anxieuses ont une composition chimique différente des personnes qui ne souffrent pas de ce désordre.
Mais je n'ai jamais entendu parler d'une étude en ce sens et les médecins ne paraissent pas en savoir plus..

Je ne sais pas ce qui est Le mieux pour moi en réalité et d'un médecin a l'autre les avis divergent, ce qui n'est pas du tout pour me rassurer!!
C'est sûr je le sais que je serais beaucoup mieux avec une plus forte dose d'effexor mais je voudrais comprendre POURQUOI j'ai besoin d'une foutue molécule pour vivre.
Je ne me sens pas malade juste fragile et coupable de mon état.

Mais comme tu dis Nath, a une époque c'était l'effexor ou le suicide. Vraiment, je ne me sentais pas capable d'être en roue libre et de vivre Sans. C'est triste.

Aujourd'hui et comme à peu près tous les jours je me sens mal. 3 min après m'être réveillée boum l'anxiété est revenue en force. Ventre tout contracté, boule dans la gorge, impossible de manger.. j'en peux plus de vivoter comme tu dis!

DelphineNat
Messages : 20
Enregistré le : 14 août 2017, 10:46

Re: Effexor - troubles anxieux

Message par DelphineNat » 25 août 2017, 04:57

Et si j'explique tout ça, ce n'est vraiment pas pour me plaindre (j'ai dépassé ce stade depuis longtemps) mais pour savoir si d'autres personnes sont dans la même situation que moi ou souffrent des mêmes maux et si elles auraient des conseils à me donner pour aller mieux et m'en sortir.
Je me sens vraiment démunie et je n'ai plus confiance en les médecins et autres psy..

Répondre