Page 1 sur 1

JP 16 ans, opiomane, HIV+, TAG, TPL mon histoire

Posté : 15 oct. 2017, 13:36
par jaypee43
Je m'appelle Jaypee et j'ai 43 ans! Lorsque j'avais 6 ans mon père s'est tiré une balle calibre pour tuer un orignal alors cela a fait un gros trou dans sa poitrine, il est mort dans l'ambulance. Je me souviens de la réaction de ma mère à l'annonce du décès de son mari elle s'est mise à crier au meurtre et elle est sorti dehors en courant avec mon oncle et ma tante qui courait après elle!! Alors j'ai grandi sans papa et cela m'a grandement affecté au point de vue émotif.

À l'âge de 13 ans ma meilleure amie me fait fumer un joint!!! J'accroche immédiatement dans ce temps là c'était du hashish enfin j'avais trouvé une façon de calmer mon anxiété. Sans le savoir j'utilisais le hashish comme médicament contre une anxiété qui n'était pas diagnostiqué!!

À 16 ans ma mère, voyant ma descente aux enfers, m'obligeant à aller en thérapie fermées. C'est là que j'ai fais la connaissance de Michel un homme gai de 35 ans un jour je me retrouva chez lui et j'ai couché là et c'est là que j'ai eu ma première relation sexuelle et je lui avais demandé de ne pas éjaculé en moi, ce qu'il ne fit pas et il me transmis le virus d'immuno-déficience humaine (VIH), le virus responsable du sida!! Lors de ma première relation sexuelle à vie!!!

En 1990 l'espérance de vie d'un séropositif était de 10 ans en moyenne!! J'avais 16 ans et à quoi bon aller à l'école puisque je vais mourrir alors j'ai tout laisser tomber mes rêves et je me suis mis à voyager. Je crois qu'à l'annonce de mon diagnostic c'est là que l'anxiété s'est mis en place si je peux m'exprimer ainsi!! Là j'étais diagnostiqué trouble de l'adaptation avec humeur anxieuse et je prenais du Paxil!!

Je suis opiomane depuis plus de 20 ans je m'injectais le gel qu'il y a dans les patchs de fentanyl, je me l'injectais sous la peau, j'ai failli faire des overdoses à maintes reprises mais je suis convaincu que j'ai un ange gardien qui veille sur moi car j'ai été averti à plusieurs reprises.

En 2005 je travaillais comme intervenant en milieu de vie auprès de personnes ayant une grave déficience intellectuelle et un jour alors que je travaillais je me suis mis à être très anxieux et ma maison m'attirait comme un aimant!! Alors je suis parti à courir vers ma demeure et plus je m'en approchais et plus mon anxiété baissait. Un coup dans ma maison je me sentais en sécurité.

Depuis ce temps je n'ai jamais été capable de retravailler, j'ai essayé à 5 reprises j'ai été engagé dans mes emplois de rêves mais dès la première journée de travail je partais à courir vers ma demeure!!! Depuis ce temps je souffre d'un trouble d'anxiété généralisé sévère, insomnie sévère chronique, incapacité à me concentrer soit pour lire quelque chose ou pour faire quelque chose, je souffres d'impatience, Afin de calmer mon anxiété mon médecin m'a prescrit du remeron 45 mg au coucher (mirtazapine) c'est un antidépresseur qui agit contre l'anxiété, je prends aussi du rivotril (clonazépam) 3 mg par jour c'est un tranquillisant mineur (benzodiazépine) , je prends également du zyprexa (olanzapine) 20 mg au coucher il s'agit d'un tranquillisant majeur.

Je dois vivre avec les effets secondaires, j'ai toujours faim alors j'ai engraissé de 50 lbs toute dans la bédaine (ventre) ça c'est causé par le zyprexa et puis il me donne des tics nerveux comme bouger mon dos lorsque je suis assis. Grâce aux médicaments je ne suis plus anxieux, en fait je suis moins anxieux, je suis toujours invalide mais je ne souffres plus!!!

Si vous souffrez, n'attendez pas et aller consulter un médecin pour avoir un bon diagnostique et avoir les bons médicaments!!!

Merci de m'avoir lu!!!

Jaypee

Re: JP 16 ans, opiomane, HIV+, TAG, TPL mon histoire

Posté : 16 oct. 2017, 08:35
par sky
Bonjour Jaypee je voulais juste te dire que je t'ai lue et que ton parcours difficile est quand même synonyme d'espoir pour les autres entk pour moi il l'est, Merci d'Avoir partagé ton parcours

Re: JP 16 ans, opiomane, HIV+, TAG, TPL mon histoire

Posté : 16 oct. 2017, 09:50
par jaypee43
Merci pour ton commentaire sky!
Tu sais malgré toutes mes souffrances je suis profondément heureux car je crois en l'amour, je vis ma vie en amour, je répands l'amour autour de moi. La seule chose qui soit importante c'est l'amour!!! Je me suis donné comme défi personnel de faire deux BA (bonne action) par jour! Ça se manifeste par des bonjours avec un grand sourire à des inconnus, aider une vieille dame à porter ses emplettes, etc.

En dispersant l'amour tout autour les gens le reçoive ainsi et à leur tour ils risque de redistribuer l'amour alors c'est une chaîne qui ne se boucle jamais!!

Ce qui m'aide énormément à surmonter mes maladies et à mettre de l'amour dans ma vie c'est d'avoir un petit chien et un joli chat, les deux sont hyper affectueux. Je leur donne beaucoup d'amour et eux ben on le sait leur amour est inconditionnel !! Et puis ça m'occupe comme je ne travaille pas je dois les nourrir, changer l'eau, nettoyer la litière à chaque jour et jouer avec eux!!!

Voilà

Jaypee

Re: JP 16 ans, opiomane, HIV+, TAG, TPL mon histoire

Posté : 18 oct. 2017, 20:02
par milkshake89
Salut jp
Je travailles aussi en DI, et je trouves ça vraiment difficile à voir, puisque le budget n'y est pas vraiment. Je suis en entretien ménager, je ne suis pas intervenant. Mais voilà, je vois dans quelles conditions ils sont et ça me tue. Es tu au Québec ? Comment as tu fini par avoir ton invalidité ?

Re: JP 16 ans, opiomane, HIV+, TAG, TPL mon histoire

Posté : 26 oct. 2017, 12:37
par jaypee43
Salut Milkshake89!
Mon invalidité est multifactoriel. Je suis séropositif stade 4 B avec neuropathie périphérique (douleur dans les nerfs des jambes et des bras) donc douleur chronique, je souffre d'un TAG sévère (trouble d'anxiété généralisé),Je souffre d'un TPL (Trouble de la personnalité limite), j'ai le diabète de type 2, je fais du cholestérol et je prend des médicaments pour ça.

Je souffre de reflux gastrique et d'acidité dans l'estomac, Je souffre d'insomnie sévère chronique (je dors moins d'une heure par nuit) ça c'est le pire en fait c'est carrément l'enfer sur terre!! Alors avec tous ces diagnostics j'ai droit à la sécurité du revenu avec contraintes sévères à l'emploi), Je reçois le maximum et en plus ils me paye ma passe d'autobus mensuelle. Mais ce n'est pas assez alors je dois faire quelques ménages par mois pour m'aider à boucler mes fins de mois!!!!!

Voilà j'espère avoir répondu à ta question

Jaypee43

Re: JP 16 ans, opiomane, HIV+, TAG, TPL mon histoire

Posté : 28 oct. 2017, 23:08
par ef2003
Jaypee, merci d'avoir partagé ton expérience. Moi, j'ai un trouble panique en rémission. Ma vie était un enfer pour 4-5 ans avant l'arrivée de la médication. J'ai également un trouble bipolaire type I assez bien géré. Mon histoire de vie est plus banale que la tienne. Je n'ai pas vécu de trauma comme tu l'a vécu, mais j'ai été attouché sexuellement par mon cousin et mon frère. Je te souhaite une bonne continuité. :)