Envie de discuter

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
DelphineNat
Messages : 20
Enregistré le : 14 août 2017, 10:46

Re: Envie de discuter

Message par DelphineNat » 14 janv. 2018, 17:20

Salut Angélique,

j'ai lu tes messages avec beaucoup d'intérêt et je m'y suis beaucoup retrouvée! Déjà tu vois, tu n'es pas anormale ou si différente que cela ;)
Je souffre d'anxiété généralisée, mais j'ai aussi pas mal de problèmes en ce qui concerne les relations avec les autres (c'est à dire tout le monde à part mes parents et mon frère!).
J'étais très timide quand j'étais petite, à tel point que mes parents m'ont amenée chez une pédopsychiatre (j'ai commencé les psy très tôt aussi haha) qui m'a beaucoup aidé selon eux, et puis j'ai été harcelée à l'école dès l'âge de 11 ans. A l'époque, on en parlait pas du harcèlement à l'école, tout le monde s'en foutait, mon harceleur faisait ça en pleine classe devant les autres, devant les profs et personne n'a jamais rien dit. bref mon calvaire a duré presque 2 ans et je n'en suis pas sortie sans y laisser des plumes..
Suite à cet épisode, j'ai eu des amis oui mais j'ai toujours eu et j'ai toujours aujourd'hui une sorte de stress, de gêne, et persuadée qu'ils ne pouvaient pas vraiment m'apprécier.. pendant mes études, je me suis pas mal renfermée sur moi même, je ne sortais pas beaucoup. J'ai eu mon premier copain assez tard comparé aux autres en tout cas (23 ans) ;)

Tout ça pour te dire que ça n'est évidemment pas allé en s'arrangeant. Aujourd'hui j'ai 28 ans et toujours l'impression que les gens ne m'aiment pas vraiment, que mes amies n'ont pas envie de me voir, que personne ne cherche ma compagnie, que je ne suis importante pour personne. Et je me pose exactement la meme question que toi au sujet des psy. J'ai vu pas mal de psy depuis mon enfance, suivi des thérapies etc. Alors oui sur le moment c'est vrai que ça fait du bien, car c'est un support qui fait du bien, mais quid sur le long terme?? Pour moi, pas d'effets à long terme mais pour ma part, hormis ce problème relationnel qui est à mon avis lié à l'anxiété, je ne sais pas très bien par quel bout prendre le problème étant donné que c'est une anxiété généralisée... là est tout le problème car elle touche tous les aspects de ma vie, même les plus insignifiants aux yeux des autres.

La "chance" que tu as dans ton malheur, c'est ce que tu SAIS contre quoi tu dois te battre. A te lire, tes symptomes me semblent clairs, mais dis moi si je me trompe ou si je n'ai pas tous les éléments?
La phobie sociale est un problème hyper répandu, contrairement à ce que tu sembles penser. Seulement, peu de gens en parlent ouvertement car ils ont (à tort) honte. Par exemple, regarde au mariage ou tu es allée, tu y étais et tu as joué le jeu mais peut etre qu'une autre personne était dans la meme situation que toi mais ne l'a pas montré?
Il existe des thérapies comportementales et cognitives qui pourraient fonctionner pour ce type de maladie mais elles demandent un investissement ++ Après les médocs, sur la phobie je ne sais pas... moi je prends un AD parce que je ne sais pas vivre sans mais si tu peux éviter de commencer, c'est mieux!

Bref, comme j'ai l'habitude de dire, une femme avertie en vaut 3 et quand tu sais contre quoi tu dois te battre, tu as déjà fait un énorme pas en avant!!
:)

Ptite_larme
Messages : 29
Enregistré le : 17 févr. 2017, 13:22

Re: Envie de discuter

Message par Ptite_larme » 05 févr. 2018, 19:55

Salut!!

De 1- Je t'assure que tu n'es pas lourde à lire ou ennuyeuse ou peu importe... Au contraire, moi je vois beaucoup de volonté en général et de désir d'avoir des astuces pour travailler sur soi et aller mieux. C'est super bon déjà en partant :)

2- Je me suis un peu reconnue dans ton anxiété sociale. J'ai 28 ans et j'ai toujours été comme ca. Je sais que c'est censé être super cool de rencontrer du nouveau monde, mais moi j'haïs ca. Si j'ai le choix, je suis avec des gens qui me connaissent depuis toujours et avec qui je peux être moi-même. Rencontrer du nouveau monde et faire du small talk, c'est une des choses que j'haïs le plus. Des fois je me demande si c'est vraiment de l'anxiété sociale... oui je ressens de l'anxiété mais peut-être aussi que je n'aime tout simplement pas ca et que je suis plus du genre introvertie. Si je suis avec un petit groupe de personnes que je connais bien, j'ai beaucoup moins de problème que si je suis toujours challengée à rencontrer du monde nouveau ou si je dois me retrouver dans une place ou il y a 60 personnes et que j'en connais juste 15... L'horreur.

Mais bon, je me sens jugée de pas être capable de tolérer ca. J'ai peur d'être "plate" ou "grand-mère". Si je suis invitée dans un bar avec des amis, grosse angoisse à me demander: Qu'est-ce que je vais porter? Est-ce que je vais être fatiguée? Est-ce que je vais être intéressante? D'un coup que j'ai rien à dire et que je crée des malaises. Mais j'y vais quand même. Parce que j'aurais trop honte de pas y aller, et le sentiment de solitude pour moi est plus angoissant que l'anxiété sociale. Mais le pire, c'est un party. Un gros party. C'est censé être le fun mais moi je peux angoisser pendant 1 semaine voire un mois avant un évènement de ce genre. J'imagine le pire.

Mais souvent ca se passe super bien. C'est ca l'affaire. Je m'expose et après ca je suis comme " Hey, ca s'est bien passé, j'ai parlé et c'était naturel (bon avec un peu d'alcool malheureusement ca aide... ) " Mais je te dirais que je n'ai jamais comme super hâte d'y aller... Quand j'ai des amis qui organisent ce genre de soirée, ils sont super contents et ont hâte, moi j'ai juste aucune envie d'y aller... je trippe pas. Mais c'est pas bien vu socialement...

Je suis bien aussi quand je suis tranquille chez nous à faire mes ptites affaires: Écouter une série télé, un film, lire (quand je suis capable, parce que je réfléchis tout le temps alors j'ai beaucoup de mal à me concentrer), chercher des choses sur le net...

Mais au bout d'un certain temps, je me sens mal d'être seule. Ou honteuse que si on me demande " pis qu'est-ce que t'as fait cette semaine?" Je fasse " ah j'ai travaillé, étudié... fait mes ptites affaires..." Ouuhh grosse semaine hein! J'ai honte de dire que j'ai vu personne... Alors quand je vois personne j'angoisse.

Méchante affaire!

Bref je sens que je m'emporte dans mes écrits. Mais je voulais aussi te dire que je t'encourage à aller voir un psychologue, basé sur mon expérience personnelle. Je ne prétenderai pas avoir vécu le même chemin que toi, mais j'ai vu plusieurs psys depuis l'âge de 15 ans ( et des travailleuses sociales vers l'âge de 6 ans) et ca n'avait jamais vraiment débloqué avant il y a 3 ans environs... Je vois encore une psychologue et je te dirais que je travaille ben ben fort sur moi, mais moi ca m'aide réellement. C'est juste que c'est super long, faut être bienveillant envers soi-même, tolérant, patient, bref.. ahah.

Tiens nous au courant si le coeur t'en dit! Courage :)

Répondre