Sevrage et symptômes d'enfer

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
Jennifer
Messages : 4
Enregistré le : 20 févr. 2018, 08:08

Sevrage et symptômes d'enfer

Message par Jennifer »

Bonjour à tous!

Je me suis inscrite sur cette page car je souffre énormément présentement, c'est insupportable et j'ai besoin d'en parler.

Après plusieurs tentatives infructueuses de sevrage de mes anti-deprésseurs (paxil 30mg et 30 wellbutrin mg) que je prennais pour anxiété généralisé à l'époque, j'ai retenté ma chance d'arrêter graduellement en commencant par le paxil . Donc voulant à tout prix une réussite, j'ai débuté mon sevrage depuis plusieurs mois (8 je crois). J'ai fait la diminution très graduellement. Depuis 4 jours je n'ai plus de paxil du tout.

J'ai commencé hier à resentir une anxiété atroce comme si j'étais en état de panique continuellement sans raison. Avant cela j'étais très normal psychologiquement c'est à dire stable sans cette anxiété. Depuis hier, j'ai commencé à ressentir de l'électricité qui parcourt mon corps en entier et surtout mon cerveau (même si je sais qu'il est insensible physiquement). J'ai commencé à avoir la diarrhée colon irritable incontrôlable et douleur au ventre, des maux de coeurs (et surtout par les odeurs). Des tremblements et comme si j'étais frigorifié. Je transpire à en être trempé.

Mais le plus pire c'est là détresse psychologique que je ressent, comme une dépression même si je sais que je suis pas dépressive mais j'ai l'impression de ressentir tellement d'anxiété et stress que ma tête me fait douter de la beauté de l'existence de la vie. Ça me brûle à l'intérieur! J'essaie de me dire que c'est tous lié au sevrage mais on dirait que je pert ma raison et mon sens rationnel. Tout est triste, tous est lourds, tous est insupportable. Je reste dans mon lit en boule et je veux plus sortir (c'est là que je me sent moins anxieuse). J'ai l'envie qu'on me mettre en coma provoqué tellement c'est insupportable! Je pleure.

Puisque ma tête n'est plus capable de réfléchir, j'ai l'envie irrépressible de me drogué aux calmants pour m'assommer. Je suis seule à la maison, mon mari travaille et jai l'impression de paniqué encore plus à cause que je suis seule.

Je voulais savoir combien de temps ce cauchemars dure? Je sais pas si je dois toléré ça si c'est passagé de quelques jours ou semaines, ou si je dois recommencer mes médicaments :x Je suis perdu!

AIDER-MOI S.V.P.!
SACHA
Messages : 3085
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Sevrage et symptômes d'enfer

Message par SACHA »

salut

certain AD sont plus difficile que d'autre à sevrer.. ce que je te suggère est de parler avec ton pharmacien, il pourrait te conseiller..
Jennifer a écrit : 20 févr. 2018, 08:50 j'ai l'envie irrépressible de me drogué aux calmants pour m'assommer.


je dirais pas t'assomer mais pourquoi pas prendre un calmant (si tu en as de prescrit) en attendant que les effets sortent de ton corps.

essaie la méditation, musique relaxante style spa.. un bon bain chaud pourrait t'aider à te détendre

bonne chance et courage
Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Sevrage et symptômes d'enfer

Message par Nath2727 »

Salut Jennifer,

sans t'assommer à coup de calmants, pourquoi ne pas prendre une petite dose quand tu sens que tu perds le contrôle?
Il ne sert à rien de souffrir comme ça, ça n'a pas de sens.
Je sais par expérience que le Paxil est très difficile à sevrer, c'est un véritable enfer.
Mais le welbutrin est beaucoup moins agressif et tu le sevreras sans problème.
Il faut que tu gardes espoir, tu vas passer à travers.
Mais tu peux soulager ta souffrance avec un peu de benzo comme Ativan ou Rivotril.
Là-dessus ton médecin pourra t'aider si tu n'as pas de prescription.
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.
Jennifer
Messages : 4
Enregistré le : 20 févr. 2018, 08:08

Re: Sevrage et symptômes d'enfer

Message par Jennifer »

Merci pour votre réponse rapide! Je viens de sortir du bain justement pour tenté de me détendre mais je me sent tellement faible que j'ai eut peur de perdre connaissance dans le bain. Je vais prendre un calmant vous avez raison ça donne rien d'endurer ça, j'ai tellement entendu de gens étant accros aux calmants dont ma mère que j'ai peur d'être prise aussi de ce problème de plus... mais pour l'instant 1 pilule me rendra pas accros 😉

Merci encore j'ai vraiment besoin qu'on me disse quoi faire je suis vraiment pas là.
Avatar du membre
3.14R
Messages : 963
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: Sevrage et symptômes d'enfer

Message par 3.14R »

Bonjour Jennifer,

J'ai sevré le paxil il y a longtemps maintenant. Je ne sais pas pour toi mais moi, je n'ai jamais été capable de le métabolisé alors peut être que le sevrage que j'ai subit ne ressemble pas au tien. Il m'a fallu plus de deux semaines facile pour ne plus avoir de tremblement. C'était gênant. Et des palpitations aussi.

Certains médicament il faut s'accrocher un peu, comprendre que les malaises sont temporaires, ça passe.
Prends bien soin de toi
Saphira
Messages : 19
Enregistré le : 11 déc. 2017, 03:47

Re: Sevrage et symptômes d'enfer

Message par Saphira »

Bonjour Jennyfer,
Je viens juste de passer à-travers un sevrage qui a duré 3 semaines de la même intensité que toi. Ça été terrible, je ne pensais pas aller bien un jour sincèrement (j'ai arrêté plus drastiquement que toi). Une petite Ativan de temps en temps ou une Gravol pour les nausées et les vertiges ça peut t'aider beaucoup et te permettre de "survivre". Ne te mets aucune pression, prends soins de toi... ne t'inquiète pas trop des symptômes psy pour le moment car ça arrive souvent en sevrage mais observe quand même s'ils auront tendance à diminuer ou à augmenter. As-tu une amie qui pourrait te faire des petits Coucous de temps en temps durant la journée quand tu es seule? même juste un ptit texto des fois ça fait du bien... on se sent tellement ARKK je te comprends tellement!!! Mais lâche-pas, au bout du 3 semaines, j'ai commencer à revivre... vraiment... et ça fait 1 mois 1/2 de ça et je vais très bien!!
Écris-moi si ça ne va pas... ne vit pas ça seule!!
Saphira
maria
Messages : 7
Enregistré le : 19 févr. 2018, 07:21

Re: Sevrage et symptômes d'enfer

Message par maria »

il se peux tu que les antidépresseur qui sont le pire et le plus long pour le sevrage sont le paxil et zoloft car ils sont de la meme famille ?
perso jai eter sevre du exfesor et cetais moins long et moins penible lan passé il serait bon davoir une liste des noms des antidépresseurs des pires au meilleur pour lesevrage
Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Sevrage et symptômes d'enfer

Message par Nath2727 »

Salut Maria,

tu peux avoir cette liste sur internet.
Actuellement, les AD les pires côté sevrage sont l'Effexor et le Paxil.
L'Effexor n'a pas de métabolites, donc, dès que la molécule est éliminée, on commence à ressentir les effets de sevrage.
Je sais que pour toi ça n'a pas été le cas, mais chacun est différent, ce qui marche avec l'un ne marche pas forcément pour le voisin.
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.
Nogaye
Messages : 1
Enregistré le : 24 févr. 2018, 14:00

Re: Sevrage et symptômes d'enfer

Message par Nogaye »

Bonjour suis nouvelle sur le forum
Moi je suis en sevrage de leffexor depuis 2 ans...après maintes essais du coup je prends le temps c le cas de le dire
Je suis suivie en homéopathie j'étais à 75mg et aujourd'hui je suis à 3 prises par semaine lundi mercredi vendredi ...lundi et mercredi 37 5 et le vendredi 75....les diminutions sont un peu difficiles à chaque fois et chaque WE le dimanche soir j'ai les décharges électriques...
Le traitement homéopathique m'aide bien et je prends aussi un complément alimentaire prescrit par l'homéopathe c du neurobiane qui contribue aussi à à recapture de la sérotonine...c bienn des plantes
Si ce sevrage doit prendre 5 ans ça prendra tt ce tps la ....hors de question de sombrer c le cas par moment dc la je prends un peu plus histoire de et je reviens à ma dose .
Courage à tous
Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Sevrage et symptômes d'enfer

Message par Nath2727 »

Salut Nogaye,

le sevrage de l'effexor est un vrai chemin de croix, parai-til alors il faut que tu sois patiente.
Tu fais très bien d'aller voir un homéopathe, on oublie souvent qu'ils peuvent aussi nous aider.
Ne te décourages pas si c'est difficile, tu es sur la bonne voie!
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.
Répondre