Plein l'cul d'être une vraie folle :'( désespoir et solitude.

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
Répondre
Mrs Self Destruct
Messages : 18
Enregistré le : 16 août 2016, 05:26

Plein l'cul d'être une vraie folle :'( désespoir et solitude.

Message par Mrs Self Destruct »

Bonjour à tous, je lance encore une fois mes pensées en l'air parce-que je ne me supporte plus....

J'en ai marre d'être une vraie folle, marre de faire fuir absolument tout l'monde lorsque je pense pouvoir être moi-même.

Je ne VEUX pas changer, c'est évident... quand je m'ouvre à quelqu'un, ce qui est déjà un exploit en soi, et que cette personne commence à vouloir me conseiller sur ce que je devrais faire de ma vie pour aller mieux, ça me mets extrêmement en criss... j'enrage qu'elle pense tout de suite à me "normaliser" plutôt que de vouloir essayer de comprendre ce que je vis.

Je suis tellement tannée d'être en criss, d'en vouloir au monde entier et d'être incapable de créer des liens avec les autres... parfois je me dévoile comme un livre ouvert avec quelqu'un parce-que j'ai tant besoin de parler et lorsque ça arrive, c'est un dégueuli d'écrits empreints d'une noirceur et d'une négativité tellement intense (un peu comme ici) que je fais fuir la pauvre personne qui demandait de mes nouvelles...

Même une sortie avec des membres de ma famille est une torture, je n'ai rien à dire, je ne fais que penser à comment agir, j'ai sans cesse peur de me ridiculiser. Je n'ai rien en commun avec personne, je suis trop folle. J'en ai marre de me comparer à des success story et de me trouver fucking loser... je suis très habile pour détecter des choses dans le regard des autres et je ressens facilement les regards de haut, le jugement, le mépris ou la pitié...

Je suis en criss de la pitié, pas de la pitié dans le sens de "pauvre elle, je l'aime tant, je ne veux pas qu'elle souffre, je ne suis pas à sa place, mais je comprends" NON... celle du genre "pauvre elle, elle a vraiment une vie pathétique, je suis tellement content/te de pas être comme ça".. de la pitié de mépris et d'incompréhension, du monde qui croit avoir la science infuse du sens de la vie et de comment la race humaine entière devrait se comporter....

J'suis en criss de me trouver de plus en plus stupide avec le temps, comme si mon anxiété était en train de créer un gros brouillard ben ben épais et noir autour de mon cerveau et que j'oubliais tout.... j'arrive plus à penser correctement et pourtant j'avais pas un QI de dinde... je comprends pas que maintenant j'oublie plein de trucs, alors que j'ai une super mémoire. Je fais aussi une tonne de gaffes, comme si j'étais constamment en train de me dépêcher pour fuir toute situation, c'est tellement pas mon genre et je me sens trop conne...

Je réalise aussi que je suis VRAIMENT conne... dans l'fond c'est vrai que je connais rien de la vie, j'ai absolument RIEN pour moi... j'aurais tellement de trucs à régler qui sont empilés sur moi que j'ai l'air d'une grosse mule trop chargée qui croule sous le poids en expirant des narines.. ben c'te grosse mule là, elle a pas l'goût qu'en plus un cave tente de venir la fouetter pour avancer, ça fait juste encore plus la faire enrager et s'écraser en ayant le goût de crever.. serait le fun si un bon samaritain passait par là pour lui enlever quelques sac, parce-qu'elle est coincée en dessous de tout ça et même avec tout le bon vouloir du monde, elle peut pas s'en libérer toute seule.

Pourquoi j'suis si folle calisse :cry: marre d'être une alien aux yeux des autres et d'avoir personne à qui vraiment parler.

Image
Modifié en dernier par Mrs Self Destruct le 21 août 2020, 17:34, modifié 1 fois.
Svetlana
Messages : 8
Enregistré le : 07 avr. 2018, 12:43

Re: Plein l'cul d'être une vraie folle :'( désespoir et solitude.

Message par Svetlana »

Bonjour Mrs Self Destruct,

J'Je tenais tout d'abord à te dire que ton message est admirablement bien écrit, malgré l'angoisse et les difficultés tu sembles avoir conservé toutes tes facultés de pensée et d'écriture.

C'est le premier message que j'ai lu sur ce forum en m'inscrivant, et je me suis totalement reconnue ... Je me sens comme toi: pas une humaine, venue d'ailleurs.
Mais force est de constater que si d'autres éprouvent ce même genre de ressenti, nous sommes bien humaines. Peut être des humaines un peu différentes?

Je me suis actuellement ouverte à quelqu'un, je suis en couple depuis trois mois. Et cette relation renforce en moi ce sentiment de solitude, de bizarrerie d'où ma venue sur le forum. Comment expliquer à quelqu'un que de sortir, d'aller travailler, ou simplement aller boire un verre est souvent un enfer plus qu'un plaisir quand l'autre en face mène de manière admirable vie sociale et professionnelle. Comment supporter ensuite ses réponses qui seront certainement à côté de la plaque...

Je n'ai pas tellement de réponse à t'apporter, peut être juste te dire que nous sommes deux au moins (trois avec Sow ay, le dessinateur que tu as publié et que j'aime également beaucoup ^^)

Je te souhaite une bonne soirée, au plaisir d'échanger avec toi!
Maileen3
Messages : 30
Enregistré le : 20 mai 2017, 17:18

Re: Plein l'cul d'être une vraie folle :'( désespoir et solitude.

Message par Maileen3 »

Moi aussi! Je voulais répondre aussi au message, mais je manque de temps un peu en ce moment (rush d'école)

Pour ma part, quand j'en ai eu vraiment marre de me sentir comme ça jai ete chercher de l'aide d'une psychologue et ça m'a beaucoup aidé! Malheureusement, en ce moment j'ai une petite rechute d'estime et je n'ai plus les moyens de la voir régulierement et je suis en recherche de solution.

Si vous avez les moyens ou si vous avez la chance de trouver un bon psy (pcq ca se magasine) je vous le suggère vraiment. Moi si je pouvais je le referais a 100% en ce moment, mais malheureusement par manque de temps, d'argent et de ressources, cette semaine je vais devoir me tourner vers mon medecin a la recherche d'alternatives.
Pour la premiere fois depuis l'adolescence je suis entrain d'accepter que la médication sera peut etre ma solution temporaire...

Mais c'est important d'exterioriser tout ce négativisme. Ici, ca va vous faire du bien sur le coup, échanger avec les autres, mais ça ne reglera pas le probleme a long terme et moi je suis rendue a 34 ans et je suis tannee de me battre avec moi meme... Accepter de l'aide c est aussi ca etre fort.
Je vous dis ça et c est encore tous les jours un travail pour moi d'accepter ça, mais j'ai pas mal tout essayer avant, alors rendu là, quoi j'ai à perdre?

J'espère que mon message sera bien pris. Comme je vous ai dis, ce que vous décrivez ça fait longtemps que je vis ca et je le vis encore ajd. Je suis très irritable et j'ai parfois bcp d'agressivité surtout envers moi meme.
Je ne suis pas celle qui veux vous dire quoi faire. Je vous partage mon parcours (en tres bref) et vous prenez ce que vous voulez et vous pouvez me poser des questions si vous voulez. On peut même échanger, par contre, je ne peux vous promettre des réponses tres instantané, car je suis en fin de session et je ne vais pas tres bien en ce moment. Mais disons que ces derniers jours je viens prendre mes breaks d'étude ici quand je ne suis pas dans mon bain ou dehors pour prendre l'air.
D'ailleurs, un peu de soleil et de chaleur il me semble que ça ferait du bien! Pu cap du temps froid! :x

Chacun son parcours, son chemin, ses croyances, ses valeurs, être bien dans ça (perso j'ai un tag) cest un looong processus. Pour certains peut etre pas tous, mais pour ma part, je trouve ca parfois pas mal long, mais faut garder espoir que ca ira mieux et faire les demarches pour.

Lâchez pas 💪
Waldgänger
Messages : 812
Enregistré le : 11 juin 2011, 19:17

Re: Plein l'cul d'être une vraie folle :'( désespoir et solitude.

Message par Waldgänger »

La pire connerie qu'on m'est dite après m'être confié c'est...Je t'ai entendue!

Pas plus lâche comme réponse, tu passes go et va en prison! Pendant une fraction de seconde, j'ai eu le flash d'un bûcher rouge ardent de tout les livres de psychologie que cette personne avait lue.

Pour moi, une conne c'est plutôt une personne avec 280 000$ de dettes et d'hypothèque et qui n'a que 80$ comme économie qui me demande des conseils sur comment je fais pour économiser avec le tiers de son salaire. Pour qu'ensuite 10 minutes plus tard, la personne discute avec un autre collègue du nouveau char de l'année qui veut se payer!

Regarder la vérité en face ça enrage, ça goûte même le sang parfois mais ça fais du bien de le dire et de le vivre. Ici, sur le forum on comprend peut-être pas tout ce que tu vis mais on ressent crissement plus que tout le bon vouloir du monde dits ''normaux''. La majorité vont te lire mais priorité de survie avant comme pour quelqu'un qui se noie et se débat... Pour le sauver, t'es obligé de le ''stunner'' sinon tu te noie avec.

Toi au moins, tu te ''stun'' tout seul donc t'es pas prête de te noyer...moi, ça me fait moins peur du coup...faut juste que tu trouve la bonne direction dans cette océan de merde que tu vis pour retoucher un sol plus solide.
Lejesusdesfous
Messages : 3
Enregistré le : 09 avr. 2018, 03:16

Re: Plein l'cul d'être une vraie folle :'( désespoir et solitude.

Message par Lejesusdesfous »

Bravo,tres bien ecrit. Et Waldgänger j'aime bien aussi. Je voulais vous ecrire plus longuement,mais comme il est 4:24am (insomnie)et qu'il a fallu que je relise 3 fois les memes phrases parce que je commence a m'endormir et que ca fait tout juste 30 minutes que je connais le site...A plus tard.
Répondre