La roue qui tourne , hypocondriaque

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
Répondre
Cgall85
Messages : 3
Enregistré le : 11 avr. 2018, 17:07

La roue qui tourne , hypocondriaque

Message par Cgall85 »

Allo ! Je suis nouvelle sur le forum, je suis dans un tournant. Je suis hypocondriaque avec anxiété généralisée et trouble panique. Un beau cocktail qui m’empêche d’avancer dans la vie. J’ai peur d’avoir peur. J’ai passer à travers pas mal de cancer sans en avoir un réellement passant pas l’avc, crise cardiaque etc... la j’ai un simple mal de cou , fatigue et mal de tête. Le genre de symptômes normaux pour qu’un qui est anxieuse , mais mon hypocondrie prend le dessus et je suis rendu au cancer du cerveau ou la méningite. Je me sens perdue. Souvent le goût de pleurer parce que je ne comprend pas ce qui ce passe. Si sa serais rien que de moi je consulterais le docteur à tout les semaines , mais c’est irréaliste de faire ça. J’ai pourtant fait une thérapie comportementale cognitive et je suis sous paxil et rivotril. Je ne sais pas où j’en suis et pourquoi le tout recommence ainsi. La fatigue est ce normal ? Aidez moi
fleur1986
Messages : 81
Enregistré le : 17 févr. 2015, 00:24

Re: La roue qui tourne , hypocondriaque

Message par fleur1986 »

Salut,

Je n'ai pas de formule magique ni même nécessairement les mots juste pour t'aider. Par contre, je te comprends. Je suis dans une situation similaire ou je porte trop attention à tous mes symptômes physiques.
La première chose qu'on m'a conseillé est de ne plus faire de recherche sur internet pour décortiquer ces symptômes.
J'ai arrêter et n'est plus touché à google pour ça.
Deuxièmement, je cherchais toujours la cause de ; la cause d'un point là, la cause d'une sensation ici, bla bla bla.
On m'a dit d'essayer de les accepter. Bcp plus facile à dire qu'à faire, mais quand je réussis à les accepter, c'est vrai que ça devient moins accaparant pour le mentale et que ça fini toujours par passez.
Je suis suivis par le CLSC de mon coin et dans mon équipe d'intervenant j'ai 2 infirmières. Elles m'aident des fois en m'expliquant que l'anxiété peut causer bcp de maux, que le corps agis de tel ou tel façon.
Avec ma psychologue, on a mis sur papier les symptômes qui revenaient plus souvent. On a écrit le symptômes en question, qu'est-ce qui me rendais anxieuse de se symptôme, les peurs que j'y associais, mais aussi que à chaque fois ça finissait par passer sans problème.
Quand on est en panique, c'est difficile de rationaliser. Alors je sors mes petits papiers et prends celui associer à mon symptôme et me rappel que ça finit par passer.

Ya rien de facile dans tous ça, ni de miraculeux, mais dès fois, ça aide.

Bonne chance à toi :)
Cgall85
Messages : 3
Enregistré le : 11 avr. 2018, 17:07

Re: La roue qui tourne , hypocondriaque

Message par Cgall85 »

J’ai plusieurs livres et fait une thérapie comportementale cognitive pourtant. Mais là ont dirais que je suis dans un tournant ou cela n’arrete plus. Je feel anxieuse tout la journée du matin au soir. J’ai été jusqu’a aller à la clinique qui me confirme que mes douleurs ne sont du qu’a des tensions de stress. J’ai comme le sentiment que je suis en train de virer folle.
Guerrière1976
Messages : 1
Enregistré le : 11 juin 2018, 11:36

Re: La roue qui tourne , hypocondriaque

Message par Guerrière1976 »

Bonjour,
Je lis vos témoignages et je me sens moins seule. C'est des hauts et de bas cette histoire et je suis tellement en hypervigileance que je finit par me trouver des bobos pour vrai :o

Je pense me donner des petits défis comme par exemple, ne plus aller faire de la validation sur internet. Je trouve ça handicapant à la longue....

On dirait que j'ai besoin de vivre des grosses périodes de stress comme l'attente d'un résultat suite à un examen de routine pour vivre l'énorme soulagement qui arrive tout de suite quand on me confirme que tout est beau.

J'ai toujours été un peu anxieuse mais depuis l'annonce du cancer (qui est guérie), je ne m'en sors pas.

Avez vous d'autre trucs pour ne pas focaliser sur chaque petites veines de mon corps? En ce moment, je me suis diagnostiqué de l'insufissance veineuse.

Bonne journée.
Répondre