Perdue, bipolaire depuis l'âge de 14 ans.

Adolescent(e)s atteint(e)s de troubles anxieux, dépressifs ou bipolaires
Répondre
nana749
Messages : 3
Enregistré le : 13 mai 2017, 15:26
Localisation : ROUEN

Perdue, bipolaire depuis l'âge de 14 ans.

Message par nana749 » 13 mai 2017, 16:58

Bonjour... :cry:

On m'a diagnostiqué bipolaire à l'âge de 14 ans. J'ai 15 ans cela fait donc seulement 1 an que je vis avec ce diagnostic. Jusqu'à lors, je ne me posais pas vraiment de questions... Mais je commence à douter de ce diagnostic. Les médicaments peuvent-ils nous rendre encore plus malade qu'on ne l'est déjà ? Avez vous déjà entendu parler de l'Abilify ? Du Zyprexa ? Je prends du teralithe LP 400 aussi...

Merci !!

Revivre
Administrateur
Messages : 253
Enregistré le : 20 nov. 2009, 11:43

Re: Perdue, bipolaire depuis l'âge de 14 ans.

Message par Revivre » 16 mai 2017, 14:20

Bonjour nana749,

La bipolarité chez les jeunes peut se manifester de façon différente et avoir des nuances qui sont différentes que chez un adulte. Je t'invite à aller lire notre fiche d'information sur les jeunes et le trouble bipolaire que tu pourras trouver en cliquant sur le lien suivant: http://www.revivre.org/wp-content/uploa ... olaire.pdf

Aussi, pour ce qui est de la médication, il est important que tu sois bien informée à ce sujet et que tu te sentes en confiance avec ce que tu prends. As-tu eu l'occasion de poser des questions au médecin qui fait ton suivi? C'est aussi son rôle de t'expliquer la fonction de l'Abilify ou du Zyprexa si tu as des questions à ce sujet. Ces questionnements sont d'ailleurs tout-à-fait légitimes pour une jeune femme qui prend pour la première fois (de ce que je comprends) une médication en lien avec sa santé mentale. Également, si tu sens que ta médication te rend encore plus malade que ton état initial, il serait important que tu communiques rapidement avec ton médecin. Parfois, c'est une question de dosage, d'effets secondaires ou de types de médication qui est à revoir pour que tu te sentes mieux.

Dans tous les cas, c'est toi qui est au cœur de ta démarche et ton médecin doit faire partie de tes alliés pour mieux t'aider. À cet effet, il est important d'être honnête et de ne pas avoir peur de lui dire comment tu te sens. Un médecin travaille en collaboration avec son patient-client et plus il obtient une information juste et rapide sur l'évolution de l'état de son client (que ce soit un jeune ou un adulte) meilleures seront les chances que tu te sentes mieux.

Ce que je peux te dire également, c'est qu'il y a des avantages à être diagnostiqué plus tôt dans l'adolescence. Cela permet d'éviter de cheminer dans des symptômes de dépression d'anxiété ou d'hypo(manie) sans savoir la réelle cause de ces états. Il y a souvent une période d'ajustement dans les traitements mais ne perd pas espoir. Tu peux aussi te renseigner sur les raisons qui ont poussées ton médecin vers ce diagnostique. Cela pourra peut-être t'aider à mieux comprendre comment s'organise ton trouble bipolaire. As-tu d'autres professionnels qui t'aident pour la gestion de ta bipolarité ou pour mieux comprendre son fonctionnement?

N'hésites-pas à revenir sur le forum.

Au plaisir.

Émilie Tremblay
Intervenante

Répondre