Et si ce n'était pas une dépression?

Pour les familles et les amis d'une personne atteinte de troubles anxieux, dépressifs ou bipolaires
Répondre
mamounette
Messages : 0
Enregistré le : 05 mai 2011, 13:31

Et si ce n'était pas une dépression?

Message par mamounette » 03 mai 2011, 12:06

Bonjour,

J'ai une amie de longue date qui est en dépression depuis maintenant 4 ans....elle s'est fait prescrire des anti-dépresseurs mais n'a pas de suivi psychologique. Elle a beaucoup de difficulté à suivre son traitement de manière régulière et a cessé ses consultations avec une ergothérapeuthe recommandée par son médecin. Elle consomme très régulièrement du cannabis et ne fait que très peu attention a elle. Pas de sport, mauvaise alimentation, alcool, tabac, beaucoup de café...et se couche très tard. En plus de sa dépression, elle a des problèmes financiers,vient de se séparer et est mère de 2 enfants.

J'aimerais lui offrir mon soutien, mais je ne sens aucune ouverture de sa part à suivre un traitement ou a changer ses habitudes de vie. Elle semble se "valoriser" par le fait qu'elle est "malade" et utiliser sa dépression comme défaite pour ne pas entreprendre de changements dans sa vie. La connaissant depuis longtemps, je ne peux que constater que son mode de vie est le même que lorsqu'elle était adolescente....ce qui ne devrait pas être le cas en début de trentaine.... En fait, je crains qu'elle utilise le terme "dépression" pour éviter de faire face a ses responsabilités et aux difficultés de la vie.

Je pense que la dépression peut être une belle occasion de se questionner sur sa vie, sur ce qui ne va pas, sur ce qui pourrait être amélioré et j'aimerais qu'elle utilise les ressources qui lui sont offertes pour se guérir et retrouver la santé. Mais comment faire si elle ne désire rien changer mais désire ardemment que sa vie s'améliore? Comment peut-elle espérer la guérison si elle se refuse tout changement qui pourrait être bénéfique? Et quoi faire comme amie? QUoi faire pour aider quelqu'un qui ne veux pas s'aider et qui préfère être entourée de gens qui ne lui suggèrent aucun changements et qui ont eux aussi des habitudes de vie néfastes?

Merci

Rebecca
Messages : 4
Enregistré le : 02 juin 2011, 21:48

Re: Et si ce n'était pas une dépression?

Message par Rebecca » 02 juin 2011, 22:41

Salut!
J'ai lu ton histoire et je me suis identifié à ton amie. J'ai longtemps consommé du cannabis pour gérer ma souffrance et ça m'a menée en dépression.

Le début du processus c'est faite pour moi lorsque je suis aller chercher de l'aide pour ma consommation à l'organisme Le Virage et j'en ai parlé à mon médecin de famille de ce problème de drogues. Ce fut un vrai combat de 2 thérapie fermée et ensuite je suis aller chercher de l'aide à Narcotiques Anonymes (cousin des Alcooliques Anonymes)

Ensuite, abstinente, j'ai pu aller chercher de l'aide pour ma dépression, une egothérapeute moi aussi. Rien n'y faisait up and dawn toujours même après plus de 2 ans d'antidépresseurs. Donc un 1er psychiatre en privé, nouvelle médication, pas de changement.

J'en suis venu à penser au suicide là ma docteure affolé m'a envoyer à l'urgence, nouveau psychiatre, retour à l'hôpital pour de l'ergothérapie mais voyant que ça débloquais pas, nouveau psychiatre de l'hôpital et là le verdict est tombé tantôt: je suis bipolaire.

Voilà le pourquoi ma vie n'avançait pas et que je tournais en rond. Maintenant, nouvelle médication plus adaptée à mon réel problème et c'est une victoire pour moi! Courage, le parcours peut être loin avant de trouver ce que ton amie a. Mais tous les meilleures soins, psychiatre, psychologue, ergo ne peuvent rien faire pour stabilisé quelqu'un qui consomme, j'était pogné la dedans avant de cessez la drogue. Bonne chance dans l'accompagnement de cette personne, je t'envois de bonnes pensées.

Répondre