Partir ou rester....

Pour les familles et les amis d'une personne atteinte de troubles anxieux, dépressifs ou bipolaires
mariejop
Messages : 8
Enregistré le : 07 janv. 2011, 10:24

Partir ou rester....

Message par mariejop » 12 juin 2011, 18:40

J'avais pris la décision de ne pas le quitter, je me disait qu'une fois le dignostic établi et la prise de médicament la situation redeviendrait harmonieuse....
Je fais partie d'une famille recomposée, il est le père des 2 petits derniers. Mes 2 grands (18 et 17 ans) dont le père est décédé demeure effectivement avec nous.... après l'arrestation pour voies de fait et menaces nous avions réussit a avoir de l'aide avec un psychiatre... mais la médication n'est pas miraculeuse...
Hier soir, mon fils de 17 ans et lui ont eu toute une altercation verbale, s'en ai presque venu au coups... mon fils a réussit a garder son calme une chance... pour une banalité (un kleenex par terre) suite a la dispute mon fils a quitte prendre l'air en vélo et mon conjoint est allé travaillé et moi et bien j'ai pleuré jusqu'au retour de mon fils....j'avais tellement peur que quelque chose arrive.

A son retour nous avons eu une discussion, je m'excusais de lui faire vivre a lui et a sa soeur une telle situation. Mais pour l'instant j'en trouvait pas de meilleure... si je le quitte, premièrement ça va explosé dans la maison, il risque de devenir très violent et je ne peux pas lui laisser la garde des 2 plus jeunes (4 et 5 ans) a qui il dit souvent: Attenez que votre mère parte travaillé vs aller y gôuter.....

Je suis complètement épuisé de la situation. Mon fils m'a dit hier soir, maman j'ai hâte de partir pour ne plus le voir mais je vais tellement m'ennuye de toi et des bébés....

Je suis bien avec mes enfants quand il n'est pas là .... mais quitté pourrait être dramatique.

Qu'est-se qui est le moins pire, partir et peut-être ne jamais en sortir pour de bon ou rester, profiter des jours ensoleillé parce que oui y'en a et tempere le reste de la famille lors de ses rechutes...

:(

Avatar du membre
Hibou Profane
Messages : 185
Enregistré le : 08 mars 2010, 16:36

Re: Partir ou rester....

Message par Hibou Profane » 12 juin 2011, 18:50

La violence est inexcusable et injustifiable. Tu as le devoir de protéger tes jeunes enfants. Il y a plein d'organismes qui peuvent te venir en aide. Sers-t'en.
Pourquoi remettre à demain ce qu'on peut faire la semaine prochaine?

Gentleman
Messages : 2278
Enregistré le : 14 févr. 2010, 07:10

Re: Partir ou rester....

Message par Gentleman » 12 juin 2011, 19:19

Bonsoirs Mariejop

Je pense comme hibou profane.les enfants doit etre protégé ,renseigne toi aupres des organisme.explique la situation a la DPJ au pire.

Dans ce que tu as écrit,quelque question me vienne a l'idée.Ils a quoi au juste comme maladie?tu sait c'est pas la maladie telle quel qui rends agressifs mais la personne l'était déja et la maladie le rempire.Ensuite la mère des 2 autres enfants ,elle fait quoi la dedans? Peut être que en te séparant ,c'est elle qui va ravoir ses enfants a temps plein,ça va être triste pour toi si tu t'est attaché a eux mais il a des choix qui sont pénible a faire parfois mais qui sont nécessaire.Redonne nous de tes nouvelles.bye

gentleman

Avatar du membre
Hibou Profane
Messages : 185
Enregistré le : 08 mars 2010, 16:36

Re: Partir ou rester....

Message par Hibou Profane » 12 juin 2011, 19:53

Gentleman, je crois que tu es un peu mêlé. Elle est la mère des quatre enfants. Il est le père des deux derniers seulement. Le père des deux premiers est décédé.
Pourquoi remettre à demain ce qu'on peut faire la semaine prochaine?

Gentleman
Messages : 2278
Enregistré le : 14 févr. 2010, 07:10

Re: Partir ou rester....

Message par Gentleman » 12 juin 2011, 20:05

oups ok merci Hibou j'ai mal lu .loll.

mariejop
Messages : 8
Enregistré le : 07 janv. 2011, 10:24

Re: Partir ou rester....

Message par mariejop » 13 juin 2011, 18:49

Voici la suite, il est bipolaire....il est suivi et sous médication.

Pour se qui est des propos qu'il tient, ce sont toujours des menaces mais jamais qu'il a lever la main sur les enfants. Quand il tient se genre de langage c'est surtout pour ne pas de j'aille au travail, se que j'ai fait souvent dans le passé. Maintenant j'agit autrement et je ne me laisse plus avoir avec le chantage affectif.

merci

Pinball
Messages : 11
Enregistré le : 13 janv. 2011, 17:28

Re: Partir ou rester....

Message par Pinball » 16 juin 2011, 16:36

Bonjour mariejop,

L'aggressivité et un climat de peur sont inacceptables.
N'importe quelle sorte de menaces, même celles qui ont l'air niaiseuses, c'est abusif.
La maladie peut parfois expliquer certain comportements inhabituels et difficiles qui mènent à des abus psychologiques ou physiques mais çà ne les rend pas plus acceptables.

J'abonde dans le sens de Gentleman et de Hibou Profane: va chercher de l'aide dans ton CLSC, dans un organisme communautaire qui intervient dans la violence familiale, dans un centre de crise ou à la DPJ. Appelle à Tel-Aide si tu ne sais pas trop où commencer.

Oui, je pense que tu es vraiment rendue là.
Il doit avoir un moyen de retirer tes enfants et toi de cette vie quotidienne inquiètante avant de prendre une décision finale, pour évaluer tes options, ou avant de commencer à régler tous les détails d'une séparation légalement avec ton mari.

Je crois aussi que la question de santé mentale et de la maladie de ton mari est secondaire dans votre situation.
Je te donne mon exemple pour te donner une idée de comment çà peut se passer autrement que dans la violence et la peur.

Mon mari est bipolaire aussi et toujours non stabilisé, encore en pleine crise d'états mixtes la plupart du temp malgré le suivi, les médicaments et tout le tralala.
Mais je n'ai pas peur de faire ou de dire quoi que ce soit à cause de lui.
Ni de ses paroles, ni de ses comportements, ni de ses réactions, ni des répercussions qu'il pourrait me faire subir si moi j'ai vraiment besoin de prendre mes distances pour un temps, ni quand j'envisage plus sérieusement la séparation.
Je me sens complètement libre, exactement comme avant qu'il parte en crise et qu'il soit diagnostiqué.
De plus, toute son équipe de soin (médecin, psychiatre, psychologue et travailleuse sociale) et toute mon équipe de support (psychologue, intervenante du CLSC, groupe de soutien) se préoccupent de s'assurer que notre vie quotidienne demeure saine et "vivable" malgré la difficile situation de crise perpétuelle.
C'est prévu et accepté par tout le monde que quand y'a des accrochages sérieux à la maison je met tout le monde au courant le lendemain (par téléphone ou par email ou au prochain groupe). Et au nom de mon mari et moi je leur demande leur avis si çà va trop loin ou non, s'ils pensent que çà risque de dégénérer si on ne fait rien, comment on peut faire pour ne pas que çà se répète.

Voilà.

Et surtout bon courage à toi.

Avatar du membre
lavande
Messages : 446
Enregistré le : 10 mars 2011, 21:54
Localisation : Montréal
Contact :

Re: Partir ou rester....

Message par lavande » 16 juin 2011, 18:48

12juin/J'avais pris la décision de ne pas le quitter, je me disait qu'une fois le dignostic établi et la prise de médicament la situation redeviendrait harmonieuse.... /
tu espèrais un changement,,,tu avait des attentes....et je vois, déception!

après l'arrestation pour voies de fait et menaces nous avions réussit a avoir de l'aide avec un psychiatre... mais la médication n'est pas miraculeuse.../
eh non! Il y a un travail a faire, de sa part...faut qu'il veuille changer des choses.

Hier soir, mon fils de 17 ans et lui ont eu toute une altercation verbale, s'en ai presque venu au coups... mon fils a réussit a garder son calme une chance... pour une banalité (un kleenex par terre) suite a la dispute mon fils a quitte prendre l'air en vélo et mon conjoint est allé travaillé et moi et bien j'ai pleuré jusqu'au retour de mon fils....j'avais tellement peur que quelque chose arrive/ Si tu as si peur!,,,il faut y voir! :ugeek: Quand on s'emporte pour une banalité,,,
c'est que l'on en a gros sur le cœur....(et j'dirais s'il n'en parle pas...c'est comme un volcan qui risque d'exploser)


A son retour nous avons eu une discussion,/discussion avec ton gars c,est bien...mais discussion avec Monsieur serait plus a voir...

si je le quitte, premièrement ça va explosé dans la maison,/d'une facon ou d'une autre, il risque d'exploser d'ici peu... il s'agit d'un autre kleenex et up!

il risque de devenir très violent et je ne peux pas lui laisser la garde des 2 plus jeunes a qui il dit souvent: Attenez que votre mère parte travaillé vs aller y gôuter...../ Justement attends pas qu'il arrive de quoi de grave...et regretter par la suite....faut aller chercher une sécurité a l'extérieur.

Je suis complètement épuisé de la situation./ y a de quoi!,,cela gruge de l'énergie et tu en as de besoin pour tes enfants.
Mon fils m'a dit hier soir, maman j'ai hâte de partir pour ne plus le voir mais je vais tellement m'ennuye de toi et des bébés.../ ton fils t'envoie le message,,,de faire quelque chose!

Je suis bien avec mes enfants quand il n'est pas là/tu le dis toi-meme,,,la solution... mais quitté pourrait être dramatique./Va rencontrer des personnes,,,qui vont te guider pour comment procéder pour le quitter,,sans dégats....comme je te dit plus haut....il risque d'exploser quand meme et de mettre en geste ces paroles vis-a-vis les enfants.
Qu'est-se qui est le moins pire, partir et peut-être ne jamais en sortir pour de bon ou rester, profiter des jours ensoleillé parce que oui y'en a et tempere le reste de la famille lors de ses rechutes... / Les femmes violentées,,,justement n'ose pas partir...pour cette raison,,,les quelques moments ou cela va bien...
mais qu'est-ce qui pèse plus lourd dans balance,,,, les mauvais cotés.(!?!) Ou les bons(!?!)
Urgent,,,d'aller rencontrer des personnes ressources...
mais IMPORTANT,,,de ne pas lui en parler. de cette démarche ok!

Et tu es capable!,,,si tu penses a tes enfants.

13juin/Pour se qui est des propos qu'il tient, ce sont toujours des menaces mais jamais qu'il a lever la main sur les enfants. Quand il tient se genre de langage c'est surtout pour ne pas de j'aille au travail,/ Alors il menace sur les enfants, pour te toucher toi,,,pas fort!
se que j'ai fait souvent dans le passé./ pourquoi! Serait-il jaloux?...il veux garder l'oeil sur toi...garder le contrôle! Maintenant j'agit autrement et je ne me laisse plus avoir avec le chantage affectif./ fatiguant en titi...de vivre cela,,,autant pour les enfants que pour toi, n'oublie pas ca.

Bonne chance et reviens nous parler ok.
"Il ne faut juger personne, sans avoir marché 2lunes dans ces mocassins" Proverbe Amérindien
Image

Lavande

mariejop
Messages : 8
Enregistré le : 07 janv. 2011, 10:24

Re: Partir ou rester....

Message par mariejop » 17 juin 2011, 01:16

Je serais bien malhônnete de dire que la situation n'a pas changer depuis la prise de médicaments.
Ce n'est même pas comparable avec avant !
Mais ce n'est quand même pas le paradis tous les jours. Ces explosions de colère sont moins fréquente mais lorsqu'elles se produire elles sont néanmois intenses.
Depuis le début du traitement il n'a jamais eu de comportements semblable a celui qu'il a eu lors de son arrestation (ça fait presque 2 1/2 ans). et ça ne fait pas tout a fait 1 an encore pour la médication.
Nous sommes présentement suivis avec une psy parce que le petit dernier est un peu tannant ... j'ai réussi a lui mentionnée notre réelle situation sans la présence de mon conjoint et nous allons ensemble amener le sujet lors des prochaines rencontres.
Merci et je vous tiens au courant

Avatar du membre
Judith333
Messages : 57
Enregistré le : 03 juin 2011, 18:53
Localisation : Rive-sud de Montréal

Re: Partir ou rester....

Message par Judith333 » 17 juin 2011, 10:51

Bonjour Mariejop! :)

J'ai tenu le fil de ce statut et je suis d'avis avec les autres que tu devrais chercher des ressources pour toi, la décision de le quitter ou non t'appartiens mais avoir de l'aide extérieure pour gérer tout ça et pouvoir en parler ça t'aiderai surement!

Je peux te suggérer un livre que je viens de lire afin de connaître l'impact que j'ai en tant que bipolaire sur mon entourage. Ce livre s'appelle Vivre avec un maniaco-dépressif du Dr. Christian Gay, psychiatre. Il se lit tout seul tellement c'est bon, facile à lire et pas très volumineux 200 pages en gros caractère et bien divisé selon les thèmes abordés.

Il détail bien les émotions que l'on peut vivre en tant que conjoint d'un bipolaire, qu'est ce qu'on peut faire en temps de crise et savoir prendre soin de soi malgré la maladie de l'autre. Le tout est agrémenté d'extrait de conjoint/conjointe qui vivent avec un ou une bipolaire.

Voici la description du livre: http://www.archambault.ca/vivre-avec-un ... 2236-fr-pr
http://www.renaud-bray.com/Livres_Produ ... 2012358409

Je tiens à te dire que moi je l'ai loué à la bibliothèque de ma ville, peut-être que tu pourras le trouver à la tienne.

Souhaitant que ça puisse t'aider à cheminer dans ce que tu vis.
Il y a ceux qui voient les choses telles quelles sont et qui se demandent pourquoi.
Moi je les vois telles qu’elles pourraient être et je me dis pourquoi pas!

Répondre