Vous êtes souffrant. Quelle aide appréciez-vous?

Pour les familles et les amis d'une personne atteinte de troubles anxieux, dépressifs ou bipolaires
keytek
Messages : 206
Enregistré le : 14 févr. 2010, 09:06

Re: Vous êtes souffrant. Quelle aide appréciez-vous?

Message par keytek » 06 mai 2010, 17:52

Bonsoir Fleur sécheee,

Justement, j'ai appris qu'il ne faut plus attendre parce que c'est là que l'on se fait mal... j'ai longtemps attendu pour me faire aider et c'est que depuis quelques mois que je me suis aperçue que je ne dois plus le faire, je ne veux plus me tourner le couteau dans plaie. C'est fini...

Je dois avouer qu'il y a des moments que j'aimerais qu'il soit plus près... mais c'est impossible, c'est comme ça...

ALP
Laisse au temps faire ce que l'on ne peut faire sans le temps...

Keytek

Cabotine
Messages : 474
Enregistré le : 14 févr. 2010, 18:32

Re: Vous êtes souffrant. Quelle aide appréciez-vous?

Message par Cabotine » 07 mai 2010, 00:16

Moi aussi je me suis fait une raison à ce sujet-là... La solitude devient tellement pesante qu'il vaut mieux cesser d'espérer que quelqu'un vienne . Cesser de croire qu'on trouvera une personne qui puisse comprendre et qui soit capable de dealer avec ça. Parce que souvent, on se borne à l'incompréhension des gens qui ne veulent pas mal faire mais qui ne comprennent pas ce qu'il faudrait faire pour aider. Et ça je trouve que c'est pire encore, parce que ça me renvoie à ma solitude. On peut être entouré de gens et se sentir tout seul quand même. Moi j'ai beau essayer de l'expliquer à certains de mes proches, on dirait qu'ils n'arrivent pas à saisir le niveau de tristesse dans lequel je suis plongée. Ceux qui peuvent comprendre sont ceux qui ont déjà fait une dépression majeure. Et encore, ils comprennent pas toujours que dès fois ça vient sans aucune raison, mais que anyway ça revient toujours d'une façon ou d'une autre, que c'est insupportable et que ça semble sans issue... Rendu là yen a qui vont trouver ça trop dur et qui vont simplement tourner le dos.

Tout ça pour dire que la solitude, c'est bien moins pire une fois qu'on s'y est fait... J'veux pas être pessimiste mais je pense que le réconfort total n'existe pas... faut juste attendre que ça passe.
No human

Avatar du membre
kayaka
Messages : 234
Enregistré le : 16 févr. 2010, 18:53

Re: Vous êtes souffrant. Quelle aide appréciez-vous?

Message par kayaka » 07 mai 2010, 08:15

Je te rejoint cabotine dans tes propos...La solitude est inévitable quand on est en souffrance...les gens autour ne comprennent pas et même ceux qui comprennent prennent cela des fois avec un grain de sel...Et effectivement ca me renvoi encore davantage à ma solitude et à ma souffrance...Faut donc apprendre à la gérer. Par contre, bien que les gens autour de nous ne comprennent pas, juste de le partager me soulage déjà...Et comme Keytec, je penses qu'il ne faut pas hésiter à aller consulter. Moi aussi j'ai attendu trop longtemps et j'ai perdu quelques belles années de ma vie avec mes enfants à cause de ca...ET je demeure avec un goût très amère des bébés...

Ceci étant dit, aussi curieux que ca puisse paraître, je ne sais pas quoi dire à quelqu'un qui est en souffrance quand je connais la raison pour laquelle il y est. Bon je suis une intervenante; je sais quoi dire et quoi faire mais j'ai un recul avec mes travailleurs que je n'ai pas avec mes proches qui souffrent. Leur souffrance me touche tellement qu'elle me ramène à la mienne et comme j'ai de la misère à gérer la mienne quand je suis seule, je n'arrive pas à trouver les mots. Je tombe automatiquement dans la sympathie au lieu de l'empathie...Et je me trouve bien ridicule de pouvoir agir ainsi...Devant la souffrance de quelqu'un qui est proche de moi je deviens sans voix, j'ai l'impression d'être inutile, je voudrais cesser hémorragie pour que ca fasse moins mal. J'évite de tomber dans les clicher mais vraiment j'ai un sentiment d'impuissance...Il est donc probable que les gens qui sont autour de moi aient cette réaction...

Voilà

Kayaka
Le ridicule n'a jamais tué personne...Vivons ce que nous sommes c'est tout.

cachou
Messages : 98
Enregistré le : 20 avr. 2010, 09:58
Localisation : ste-sophie (ben creux)

Re: Vous êtes souffrant. Quelle aide appréciez-vous?

Message par cachou » 07 mai 2010, 10:25

De ce temps la, je réalise que la vie de couple et celle de famille sont pour nos proches un champs de mines et qu'ils ne savent plus a longues ou mettre les pieds ...

La choses a faire... sans bouger, sans en faire trop, mais sans plus rien faire, même quand ca reviens régulièrement, juste d'être la, juste dire qu'ils sont la et qu'ils ne nous laisseront pas tombé et qui sait, peut être aidé un peu parce que les taches du quotidienne devienne une activité épuisante et que virer en rond ds une maison sans dessus dessous est encore pire sur le moral car a mon avis, on voit qu'on a pas assez d'énergie pour rien faire , que le down est de retour et qu'on aura tout a faire tot ou tard qu'on le veule ou pas, rien ne se fait tout seul ...

Pour les couples, c'est dur, je le sais, j'ai laissé le miens se brisé, mais a mon avis, c'est le pire moment pour décidé si on reste ou pas, des mots comme "va t'en" j'en ai dis des tones de fois, et parfois même très faché je lui ai donner de bon coup de poing ! Mais je crois qu'au fond, ses airs qui disait "jen ai assez de vivre avec qqn comme toi" me donnait envi de lui faire aussi mal que j'avais mal ... ca été stupide de ma part et j'en paie le prix aujourdhui ...
Mais me faire dire "je m'en vais et j'ammene notre fils parce que t'es folle" ca me tue au fond, oui c'est vrai que je voudrais tellement mourrir quand je suis dans un down, mais une petite partie de moi sais qu'a chaque fois je m'en suis sortie, pratiquement toujours seule jusqu'a présent... sauf cette fois ou je l'ai rencontré, ce jour ou il m'a tendue la main pour m'apprendre a quelle point la vie pouvait être belle, que l'amour était la plus belle chose du monde, comme une énervie venu de nul part ...le début de mon couple fut ma plus longue période de stabilité parce que maintenant, j'allais plus être seule.

Des mots comme "va consulté pis on verra après si je reviens ou pas"....devrait plutôt être "veux tu que j'alle avec toi et ce chemin la on le fera ensemble, je suis près a ca parce que je t'aime même si c'est difficile".

Des trucs comme "ta pas besoin de pillule ta juste besoin de parler"...ca sert a rien, oui j'ai plein de chose a dire dans mon petit coeur tout brisé, mais pour le reste c'est pas des nous qui décidons.

Et la chose qui m'aura fait le plus de bien dernièrement, je la doit a mon employeure,...chaque jour, une petite tape dans le dos, un petit "j'aime pas te voir si malheureuse mais lache pas"... des mots comme "tu es capable t'es déterminé".... un petit avis au dossier donné oubligatoirement par ses supérieurs suivie d'un "ca me fait chier, je sais que tu es capable"...je lui ai alors dis je veux pas te perde pcq t'es importante pour moi et elle ma répond "moi non plus je veux pas te perde moi aussi je taime fort" .
Certain de ses petits mots m'ont été envoyer par texto que je garde précieusement dans mon telephone et que je relis quand je me sens descendre un peu .
Vivre au jour le jour, apprendre du passé pour profiter du présent et rêver du futur...

tee
Messages : 97
Enregistré le : 15 févr. 2010, 10:13

Re: Vous êtes souffrant. Quelle aide appréciez-vous?

Message par tee » 09 mai 2010, 20:25

m
Modifié en dernier par tee le 11 mai 2010, 06:42, modifié 1 fois.

Gentleman
Messages : 2289
Enregistré le : 14 févr. 2010, 07:10

Re: Vous êtes souffrant. Quelle aide appréciez-vous?

Message par Gentleman » 09 mai 2010, 21:17

kayaka a écrit :Je te rejoint cabotine dans tes propos...La solitude est inévitable quand on est en souffrance...les gens autour ne comprennent pas et même ceux qui comprennent prennent cela des fois avec un grain de sel...Et effectivement ca me renvoi encore davantage à ma solitude et à ma souffrance...Faut donc apprendre à la gérer. Par contre, bien que les gens autour de nous ne comprennent pas, juste de le partager me soulage déjà...Et comme Keytec, je penses qu'il ne faut pas hésiter à aller consulter. Moi aussi j'ai attendu trop longtemps et j'ai perdu quelques belles années de ma vie avec mes enfants à cause de ca...ET je demeure avec un goût très amère des bébés...

Ceci étant dit, aussi curieux que ca puisse paraître, je ne sais pas quoi dire à quelqu'un qui est en souffrance quand je connais la raison pour laquelle il y est. Bon je suis une intervenante; je sais quoi dire et quoi faire mais j'ai un recul avec mes travailleurs que je n'ai pas avec mes proches qui souffrent. Leur souffrance me touche tellement qu'elle me ramène à la mienne et comme j'ai de la misère à gérer la mienne quand je suis seule, je n'arrive pas à trouver les mots. Je tombe automatiquement dans la sympathie au lieu de l'empathie...Et je me trouve bien ridicule de pouvoir agir ainsi...Devant la souffrance de quelqu'un qui est proche de moi je deviens sans voix, j'ai l'impression d'être inutile, je voudrais cesser hémorragie pour que ca fasse moins mal. J'évite de tomber dans les clicher mais vraiment j'ai un sentiment d'impuissance...Il est donc probable que les gens qui sont autour de moi aient cette réaction...

Voilà

Kayaka

Bonjours Kayaka

Ce que tu raconte me fait penser a des a choses qui c'est passer quelque fois sur le Forum
-Une membre qui a vraiment l'intention de se suicider et qui dit que elle a déja tout préparer
-des membres qui en plus de leur troubles mental vivent de grande maladie physique(cancer,sida..)
-Des membres qui racontes qui ont vécue des histoires d'horreur dans le passé(inceste,viol,violence extreme)

Bien souvent suite a leur post personne ne leur répondait.Meme moi j'en était bouche bé,quoi dire face a certain histoire si sordide,si dégueulasse.mais petit mots genre lache pas ,continu n'avait aucun sens face a ça.Mais quad je voyait que personne répondait ,je me disait que le personne se croirat ignorée et que se sera pire.Alors j'écrivait des ptit mots de soutient,en lui disant combien ça me touche son histoire san trop savoir si ça va apporter quelque choses pourtant oui j'avais des remerciement dans les jours qui suivent de ses personnes de les avoir lu et répondu .

Alors je croit que dans vrai vie aussi c'est comme ça ,tant pis si on ne sait quoi dire face a certain ,si ce qu'on dit semble ds fois insufisant ,si l'écoute est la et que on as pris au moins le temps d'essayer d'aider ,de consoler cette personne c'est ça qui est le plus important.c'est ce que je croit.

Gentleman

Avatar du membre
kayaka
Messages : 234
Enregistré le : 16 févr. 2010, 18:53

Re: Vous êtes souffrant. Quelle aide appréciez-vous?

Message par kayaka » 10 mai 2010, 07:36

Gentlemen, je partage tout à fait tes propos... :D

kayaka
Le ridicule n'a jamais tué personne...Vivons ce que nous sommes c'est tout.

Répondre