Bonheur revient ...

Pour les familles et les amis d'une personne atteinte de troubles anxieux, dépressifs ou bipolaires
Répondre
juer30
Messages : 3
Enregistré le : 19 oct. 2013, 14:39

Bonheur revient ...

Message par juer30 » 24 avr. 2015, 07:48

Bonjour,
j'aimerais partager mon expérience car je me souviens, et, vous retrouverez surment le post sur ce forum, que lors du diagnostique j'étais éffondrée. Je suis la conjointe d'un bipolaire diagnostiqué il y a presque 2 ans maintenant. Dans ce message, je ne veux pas vous donnez les circonstances, le pendant mais plutôt le après et si cela peut aider ou encourager un proche de personne bipolaire alors j'aurais rempli mon défi.
Je rigole souvent avec les gens qui sont au courant. Evidamment, vous comprendrez qu'il sont peu nombreux. Cette maladie est encore bien tabou. J'en sais quelques chose car ses tabous, je les ai déja eu ! Moi aussi je croyais qu'un bipolaire était proche du meutrier, incendiaire ou voir instable chronique. Le seul contact que j'ai eu avec des bipolaire avant mon conjoint, c'était des gens qui ne se sognait pas oui qui souffrait énormément. Pas une mintue j'ai cru que des gens qui était stable depuis des années, qui prenait de la médication régulièrement et "combattre" les démons de la bipolarité pouvaient se trouver plus nombreux dans mon entourage.
Bref, je rigole souvent avec ces gens en disant : Lorsque je suis sortie de l'hopital après avoir accouch, il m'ont remis une livre de la grosseur d'une bible pour prendre soin de mon bébé. Quant je suis ressortie avec mon conjoint qui avait fait une tentative de suicide en plus de bien des chose, il m'ont remis une page plié en deux ayant comme titre "avoir un proche bipolaire". WTF !!! J'avancais vraiment les 2 yeux fermés vers l'inconnu et j'était vraiment pleines de craintes.
La vie a repris tranquillement. On a discuté, beaucoup discuté. J'ai établis mes paramètres :
1. Communiquer tout changement.
2. Me répondre honnêtement à chaque fois que j'ai un inquiétude
3. Prendre tes médicaments
4. Continué la thérapie qu'il avait entrepris
Il a aussi émis ses paramètres. Il a fallu retravailler notre confiance un envers l'autre. C'est comme refaire le contrat après des années. On ajoute d'autre clause à celle de la fidélité...
Ça pas été facile. Au début, j'ai eu de la difficulté à lui laisser du lousse. J'avais tellement peur de le retrouver pendu en quelques part. Il y a eu des tensions et des chicanes. J,ai consulté moi aussi un psychologue. Des fois, je faisais MES valises, des fois je faisais SES valises ! Un jour, mon psychologue m'a donné un exercice parce que je trouvais plus rien de positif et que je me disais que je connaitrais plus jamais le bonheur... Il m'a dit : A chaque soir quant tu te couches, trouve 3 moments que tu as aimé dans ta journée. De fil en fil, je me suis apperçu que le bonheur c'était des petites choses.
Mon conjoint aussi continu sa thérapie et ça l'aide beaucoup a comprendre et chasser les démons de son enfances. Nous n'avançons moins vite dans la vie. Nos but son plus simple et après tout ce temps , je peux vous dire que nous avons retrouver le bonheur. On a encore des bouts difficiles et on en aura encore mais je suis fière de vous annoncer qu'après 15 ans ensemble, nous avons décidé de nous marier. Je découvert un conjoint plus serein, plus heureux. Sa maladie fait partie de sa vie, il est conscient qu'il doit avoir des periodes de repos, faire du sport, écouter son corps, faire attention à l'alcool etc. Mais il n'est pas en phase terminal. Je serai toujours a ces côté peu import l'avenir car nous avons des enfants ensemble. Je le soutiendrai même si dans quelques années nous ne somme plus un couple. J'ai compris que je doit être là pour lui mais lui laissé de l'espace pour gérer tout ça. Au jour le jour.
Si vous avez envie de partager avec moi parce que présentement vous voyez du noir, je suis disponible. Merci de m'avoir lu.

Florence1981
Messages : 4
Enregistré le : 28 nov. 2017, 19:33

Re: Bonheur revient ...

Message par Florence1981 » 28 nov. 2017, 19:59

Merci pour votre témoignage, ça m'aide grandment :)

Répondre