La peur d'être un fardeau

Pour les familles et les amis d'une personne atteinte de troubles anxieux, dépressifs ou bipolaires
Répondre
taggy01
Messages : 211
Enregistré le : 26 août 2010, 09:22

La peur d'être un fardeau

Message par taggy01 » 03 sept. 2010, 11:00

Comme je l'ai déjà mentionné, je fais du TAG et avant d'être bien traitée en terme de médicaments j'ai fait une dépression profonde!!!!

ont dit de parler à des gens en qui nous pouvons faire confiance si nous allons pas bien pour nous aider mais je ne suis pas du genre à me plaindre de ma souffrance à mes proches lorsque ça arrive. Mon père est pris du coeur et ma mère fait de la haute pression et ils sont très inquiets de nature.

j'ai un frère et une soeur qui ont leur problèmes aussi et c'est certain que je n'irai jamais les embêter avec mes crises d'anxiété qui passe toujours à la longue. Il y a 7ans j'ai vécu des mois et des mois d'enfer avec mon anxiété qui n'était pas traité et j'ai commis un geste de d'ésespoir, heureusement ne voulant pas vraiment mourir je me suis rendue à l'hôpital en conduisant ma voiture et il mon ramassé à temps. Le lendemain mes parents et ma soeur qui habitent dans une autre ville étaient déjà à mon chevet. Je les voyais tous en larmes près de moi et je voyais mon père assis sur une chaise pas très loin avec une infirmière qui prenait sa pression et ils remerciaient tous le bon dieu de ne pas m'avoir emporté la veille

Quelques mois après avoir sortie de l'hôpital mes parents m'ont fait promettre de les appeler avant si j'avais encore l'envie de mettre fin à mes jours, ou de partager ma souffrance avec eux en parlant si je traversais des crises d'anxiété. J'avoue que depuis 7ans j'ai vécue quelques périodes d'anxiété mais sans vouloir poser des gestes de d'ésespoir (c'est exclus) mais, JAMAIS AU GRAND JAMAIS mes proches ont été mis au courant de ça. Je suis inccapable de les inquièter sur mon compte et je suis certaine qu'ils ont encore peur malgré tout et le fait d'y penser me fait super mal au coeur et ça fait monter mon stress car j'ai toujours refusé et je refuserai toujours d'être un fardeau (pour ceux que j'aime) avec ma maladie. Je vais toujours préfèrer évacuer avec des spécialistes des gens formés et qui ne sont pas dans mon entourage amicale ou familiale du tout. Tel est mon choix car je veux épargner ceux que j'aime et lorsque ma maladie refait surface mes proches n'ont pas à subir ce que je suis!!!je laisse ça aux autres. :|

kayaka1
Messages : 91
Enregistré le : 17 août 2010, 19:39

Re: La peur d'être un fardeau

Message par kayaka1 » 03 sept. 2010, 11:40

Bien que l'on veuille épargner nos proches quand on est en souffrance c'est difficile...Surtout quand les proches sont le conjoint, les enfants...ils ne sont pas dupe et principalement les enfants avec leur 6ième sens...moi aussi je tente comme toi de le faire mais quand le bouchon veut sauter et que les spécialistes n'y sont pas (chez moi on a une pénurie) et bien je fais maintenant appel a ¨mon réseau¨ de gens comme moi qui ont vécu ou qui vivent ce que je vis...Je peux ainsi exprimer librement mes envies de mourir sans faire paniquer tout le monde (des envies ne sont pas nécessairement des passages a l'acte d'une facon automatique). On peut en parler plus librement...et on sera recu d'une facon très différente. Je le dis par expérience et ca fait du bien...Donc, pouvoir s'entourer de bonnes personnes qui y seront en cas de détresse pour moi c'est primordial et je me promet d'entretenir les contacts. J'en ai peu mais elles m'ont été d'une aide précieuse dernierement. Je penses encore que Revivre est un bon endroit pour faire des contacts de ce genre...Je vous invites donc a ne pas hésiter a envoyer des messages personnels...vous verrez, les bonnes personnes arrivent toujours a point dans vos vies...

Et sur ce, je remercie encore ceux qui y sont, elles se reconnaitrons... ;)

kayaka
Dans la vie il faut savoir savourer les beaux moments qu'elle nous offre. Alors laissons ces doux moments s'imprégner en nous et nous serons alors rempli d'une joie pofonde

taggy01
Messages : 211
Enregistré le : 26 août 2010, 09:22

Re: La peur d'être un fardeau

Message par taggy01 » 03 sept. 2010, 13:45

Oui tu as raison, je te comprend c'est pas facile et j'avoue que même si j'ai de l'aide avec une infirmière formée en thérapie comportementale que je peux voir quand même assez rapidement sauf à ma dernière crise. (Elle était en vacances hihihhi!), le forum de Revivre ma beaucoup aidé à me sortir da ma dernière crise panique en parlant de moi sur le forum et en pouvant échanger ici avec d'autres qui sont comme moi ça m'a beaucoup aider à me libérer et à travailler sur les vraies raisons qui mon emmener à faire une crise panique.

même toi tu ma aidé Kyaka1 ;)

kayaka1
Messages : 91
Enregistré le : 17 août 2010, 19:39

Re: La peur d'être un fardeau

Message par kayaka1 » 03 sept. 2010, 16:30

même toi tu ma aidé Kyaka1 ;)[/quote]

j'ignore en quoi mais tant mieux pour toi :D

kayaka
Dans la vie il faut savoir savourer les beaux moments qu'elle nous offre. Alors laissons ces doux moments s'imprégner en nous et nous serons alors rempli d'une joie pofonde

lily
Messages : 14
Enregistré le : 11 août 2010, 10:52
Localisation : konkke belguim

Re: La peur d'être un fardeau

Message par lily » 04 sept. 2010, 02:09

bonjour à tous ,
les crises de paniques sont des états très difficile a gérer tout seul, je suis aussi passée par la et le seul moyen qui m'a sortis de la c'est d'apprendre à contrôler ma peur à l'aide d'un thérapeute et la technique de respiration j'avais aussi une phobie atroce des araignées au point de vomir durant une heure maintenant je sais que tout ce passe dans notre petit cerveau qui a beaucoup de pouvoir sur nous et des fois c'est mieux d'étudier de prés ce qui s'y passe pour pouvoir le contrôler un peux
bonne journée
‎"La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents" GANDHI

Cloclo
Messages : 55
Enregistré le : 02 sept. 2010, 09:20

Re: La peur d'être un fardeau

Message par Cloclo » 06 sept. 2010, 20:10

taggy01 a écrit :Comme je l'ai déjà mentionné, je fais du TAG et avant d'être bien traitée en terme de médicaments j'ai fait une dépression profonde!!!!

ont dit de parler à des gens en qui nous pouvons faire confiance si nous allons pas bien pour nous aider mais je ne suis pas du genre à me plaindre de ma souffrance à mes proches lorsque ça arrive. Mon père est pris du coeur et ma mère fait de la haute pression et ils sont très inquiets de nature.

j'ai un frère et une soeur qui ont leur problèmes aussi et c'est certain que je n'irai jamais les embêter avec mes crises d'anxiété qui passe toujours à la longue. Il y a 7ans j'ai vécu des mois et des mois d'enfer avec mon anxiété qui n'était pas traité et j'ai commis un geste de d'ésespoir, heureusement ne voulant pas vraiment mourir je me suis rendue à l'hôpital en conduisant ma voiture et il mon ramassé à temps. Le lendemain mes parents et ma soeur qui habitent dans une autre ville étaient déjà à mon chevet. Je les voyais tous en larmes près de moi et je voyais mon père assis sur une chaise pas très loin avec une infirmière qui prenait sa pression et ils remerciaient tous le bon dieu de ne pas m'avoir emporté la veille

Quelques mois après avoir sortie de l'hôpital mes parents m'ont fait promettre de les appeler avant si j'avais encore l'envie de mettre fin à mes jours, ou de partager ma souffrance avec eux en parlant si je traversais des crises d'anxiété. J'avoue que depuis 7ans j'ai vécue quelques périodes d'anxiété mais sans vouloir poser des gestes de d'ésespoir (c'est exclus) mais, JAMAIS AU GRAND JAMAIS mes proches ont été mis au courant de ça. Je suis inccapable de les inquièter sur mon compte et je suis certaine qu'ils ont encore peur malgré tout et le fait d'y penser me fait super mal au coeur et ça fait monter mon stress car j'ai toujours refusé et je refuserai toujours d'être un fardeau (pour ceux que j'aime) avec ma maladie. Je vais toujours préfèrer évacuer avec des spécialistes des gens formés et qui ne sont pas dans mon entourage amicale ou familiale du tout. Tel est mon choix car je veux épargner ceux que j'aime et lorsque ma maladie refait surface mes proches n'ont pas à subir ce que je suis!!!je laisse ça aux autres. :|

Bonjour moi aussi je suis comme toi, je ne veux pas être un fardeau pour ceux que j'aime! C'est rare que je vais parler de mes états d'âme à mon conjoint et mes enfants. Il y a juste les deux dernières semaines qui viennent de passer où j'ai eu des moments plus fort de déprime et de désespoir et mélancolie, car après 9 mois, je ne peux malheureusement reprendre ma vie normalement. J'ai hâte de retouner à mon travail, même si ce n'est pas l'endroit où il ya beaucoup de rires, pourtant on dit le rire c'est la santé, même au travail. Je m'encourage et me dit qu'un jour ça va revenir cette petite étincelle à l'intérieur de moi. Il faut apprendre à lâcher prise pour pouvoir se sentir un peu mieux. C'est un travail de tous les jours et les médicaments ne font pas toujours effets. Qu'est-ce que ça peut faire la moses de chimie du cerveau si elle est débalancée...Je sais maintenant que si personne n'a vécu une dépression et se sentir vide à l'intérieur ne peut pas savoir comment nous nous sentons mal à l'intérieur. :(
cloclo

taggy01
Messages : 211
Enregistré le : 26 août 2010, 09:22

Re: La peur d'être un fardeau

Message par taggy01 » 04 oct. 2010, 09:59

Effectivement, je te comprend nous avons l'impression que nous sommes pas à la hauteur lol mais je fais confiance à la médication lorsque nous avons une baisse je sais qu'un moment donné je vais me sentir mieux avec le temps.

Nous souffrons interieurement mais c'est par période seulement. Nous pouvons nous en sortir, il faut se donner du temps et par la suite profiter de notre bien être et nous outiller pour ne plus refaire les mêmes erreurs dans l'avenir c'est-à- dire tempérer nos colères, dédramatiser les situations anxiogènes etc...en tout cas j'y crois. ;)

Répondre