Page 1 sur 1

Séparation difficile et brutale

Posté : 12 oct. 2017, 11:21
par Shopgirl
Bonjour à tous,

Mon ami avec qui je vivais une histoire depuis presque 11ans à décider de me quitter pour cesser de me rendre malheureuse.
Nous ne vivons pas ensemble pour de nombreuses raisons (personne n'est marié, ne vous en faîtes pas). Du jour au lendemain c'était fini, ou du moins il m'a dit qu'il lui fallait du temps. On devait se voir le weekend, le samedi il allait mal (comme très souvent, au mois un fois par mois il fait une petite crise de dépression qui dure un weekend), il s'était plongé dans de vieilles photos de famille et le samedi soir, il m’annonçait qu'on ne devait plus se voir, que j'étais encore très bien pour rencontrer quelqu'un d'autre. Il m'a parlé dans finir avec la vie, qu'il voulait couper les ponts avec tout le monde et se laisser mourir. Il a beaucoup de mal à se remettre de la mort de sa mère elle même dépressive (et en plus alcoolique) avec qui il a vécu jusqu'à la fin. Mais cette mort date déjà de 10ans, puis il y a eu la mort du chien de sa mère (comme une deuxième mort de sa mère), puis il y a eu l'année dernière la mort de son père, il y aura bientôt sans doute la mort de sa grand mère (93ans). Il refuse biensur d'aller voir un médecin ou un psy. Un ami a tenté d'en savoir plus, il m'a dit qu'il était entre la crise de la quarantaine (qu'il s'ennuyait, alors qu'il refuse tout genre de sortie avec moi, même parfois avec ces propres amis qui lui proposent d'aller au concert par exemple) et la dépression profonde. Moi, je suis triste. Je suis en arrêt maladie cette semaine (impossible de me concentrer au taf). Je suis démunie, inutile et si seule. J'ai toujours été une solitaire. Je n'ai pas d'ami à part mes collègues de boulot et j'ai une famille pas facile (un père décédé il y a qq années, une mère qui commence à radoter, une sœur bipolaire qui cumule chez elle les ordures et une autre qui se bat contre un cancer). A rajouter à cela une première vie de 10ans avec un espèce de pervers narcissique. Bref,je cumule les merdes. Je n'en peux plus... Je ne sais plus quoi faire. Faut il que je m'inquiète pour mon homme ou faut-il que je l'oublie. Lui laisser du temps c'est bien joli mais suis-je vraiment à sa disposition ? J'en ai assez. :|
Merci de vos conseils