Le travail...

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
mardi-eve
Messages : 2
Enregistré le : 04 juin 2015, 22:56

Le travail...

Message par mardi-eve »

Bonjour!

Je ne sais pas trop comment amener le sujet mais j'ai besoin de conseils. J'ai toujours été une personne plutôt anxieuse. Mes parents le sont et l'éducation que j'ai eue a été teintée par l'anxiété de mes parents. J'ai été en thérapie 4 ans avec un psychologue au CLSC et ça m'a beaucoup aidée. Je prends de l'effexor pour mon anxiété mais je ne crois pas qu'augmenter la dose puisse m'aider dans le cas présent.

J'ai toujours eu des problèmes avec le côté social de la vie. Je ne suis pas portée vers les gens. Il n'y a qu'un endroit où je me sens normale et c'est dans mes cours de danse. Là, je me sens acceptée comme je suis. Ailleurs, je ne me sens pas à ma place. J'ai fini ma technique l'année passée et bien que je parlais à quelques personnes, je ne me suis fait qu'une amie... Et c'est parce qu'on n'aimait pas les personnes dans nos cours.. Après mon dec, j'ai cheminé avec l'aide d'une orienteuse et elle m'a permis de me sentir moins "attaquée" par les gens en général, leurs idées, leurs commentaires. Je pourrais presque dire que ça va bien socialement dans ma vie (pour une personne anxieuse).

En réfléchissant à mes problèmes cette semaine, je me suis rendue compte que tout ce qui m'angoisse converge vers un même point : le travail. J'ai fait des recherches et j'ai appris que ce que j'ai porte un nom, l'ergophobie. C'est défini comme étant la peur du travail et ce qui l'entoure.

Je n'ai pas peur du travail en tant que tel, de l'effort. C'est tout le reste qui m'angoisse. J'ai peur de ne pas être bonne, d'avoir l'air stupide en entrevue, de faire des erreurs, de devoir parler à mes collègues, d'être la personne bizarre de la place, de dire des choses inappropriées, de manquer le travail à cause de mes problèmes de santé, etc. Je fais juste l'écrire et j'ai mal au ventre et j'ai les larmes aux yeux. Je n'ai pas peur d'aller magasiner, de retourner à l'école comme je ferai à l'automne, parler aux gens sur la rue... C'est vraiment centré sur le travail.

Je viens de terminer un petit contrat pas payant (que j'ai eu grâce à une connaissance) mais je dois me chercher un autre emploi. Je regarde les offres d'emploi et ça m'angoisse! Quand je trouve quelque chose d'intéressant, je deviens tellement mal que je n'arrive pas à envoyer mon cv. Je me dis des choses comme : je ne serai pas assez rapide pour eux, ça a l'air trop compliqué, je ne serai pas bonne, je ne comprendrai pas ce qu'ils veulent, etc. Et je finis par ne rien trouver. Idéalement, je travaillerais seule chez moi mais c'est presque impossible et je dois sortir, voir des gens.

Quand je pense au travail, j'ai envie de mourir ou de me me blesser. Depuis l'été passé, je réussissais à ne pas me couper mais l'angoisse du travail me donne envie de recommencer. Tout ce stress m'amène à croire que je serais mieux morte que d'avoir à affronter tout ça alors que plusieurs le font sans problème.

Je voudrais vraiment me trouver un emploi. Je veux travailler, je regarde les gens qui travaillent et je les envie. C'est la première fois que j'expose mon problème "publiquement" et je me sens tellement idiote! Je sais que mon problème vient de mon éducation et d'un des stages que j'ai faits où on me disait constamment que je n'étais pas une bonne personne, que je devais parler plus avec les gens, que je ne trouverais jamais d'emploi... alors qu'on ne me donnait rien à faire!

Désolée pour le roman... Avez-vous des suggestions pour moi? Merci d'avance!
isa_tonks
Messages : 6
Enregistré le : 20 mai 2015, 20:02

Re: Le travail...

Message par isa_tonks »

Allo ! :)

En étant moi aussi une anxieuse ayant travaillé au service à la clientèle au centre-ville de Montréal, je peux te dire que moi aussi j'ai eu la .... peur de ma vie en allant porter des CV! J'avais peur , un peu comme toi , d'être jugée incompétente , de me ridiculiser et de ne pas être à la hauteur ...Mais en travaillant, je me suis rendue compte que tous mes collègues avaient, eux aussi été débutants un jour et que , eux aussi ont dû tout apprendre au début. C'est normal de faire des erreurs aux début , tout le monde en fait , on ne naît pas expert! Personnellement, j'avais peut être une peur de décevoir les gens autour de moi , est-ce que tu te sens comme ça aussi ? Ne t'inquiète pas, habituellement , ton boss et tes collègues vont être compréhensifs quand à ton stress et tes erreurs, c'est normal, tu commences! Dès que tu aura fait quelques semaines, tu vas rentrer dans une routine très sécurisante ( tout dépendamment de ce que tu fais ) qui va t'offrir de la stabilité.
Et tu es tout à fait normale, ne t'inquiète pas, la plupart des gens ressentent du stress ou de l'anxiété lorsqu'ils doivent commencer quelque chose de nouveau.

Courage! :)
jenifael93
Messages : 1
Enregistré le : 05 juin 2015, 15:35

Re: Le travail...

Message par jenifael93 »

Salut !
Pour avoir fait beaucoup de recherche sur le trouble de l'anxiété et la peur du travail (nommé ergophobie) , je peux t'assurer que tu n'es pas seule et que je vis la même chose que toi. C'est en fait tellement rare de voir quelqu'un comme ça. Comme toi, je n'ai pas peur de "travailler" dans le sens de l'effort. Je ne suis pas quelqu'un de paresseuse, je me donne toujours à 110 % pour réaliser une tâche. Ce qui me fait peur ( peur est un bien petit mot, je dirais plutôt panique), c'est bien l'ambiance du travail : les collègues, l'autorité, les tâches que je ne connais pas, la peur de me faire juger, me faire chialer dessus, me faire dire quoi faire, la peur de perdre le contrôle de moi, de paniquer au travail, de ne pas réussir à m'intégrer aux collègues, etc. Bref, c'est affreux. J'ai 21 ans, je n'ai pas été capable d'avoir d'emploi d'été depuis 4 ans (mon dernier emploi date du secondaire). Je suis étudiante, ça occupe mes journée et me donne l'impression d'être utile durant l'année, mais lorsque l'été arrive, c'est l'angoisse. Je me sens seule, pas normale, si inutile et sans but. J'ai pourtant essayé à plusieurs reprises d'avoir un emploi, et chaque fois les crises étaient pires. Je panique plusieurs jours d'avance, je ne mange plus, je pleure toujours, je ne dors plus, troubles intestinaux, etc. c'est invivable. Heureusement, j'ai mon amoureux qui est très présent pour moi et m'accepte comme je suis, malgré nos difficultés financières.

Jétudie présentement en traduction. C'est un domaine dans lequel je veux étudier depuis mon adolescence, et en plus, j'arriverai peut-être à travailler de chez moi. C'est mon seul espoir. Tout comme toi, j'envie les personnes qui sont capables de travailler . c'est difficile de se sentir comme ça, je peux comprendre. Si tu veux en parler, écris-moi, c'est bien d'avoir quelqu'un qui vit la même situation :)

Bonne journée!
PasAki
Messages : 382
Enregistré le : 13 mai 2015, 10:52
Localisation : Montréal

Re: Le travail...

Message par PasAki »

Bonjour à vous tous,

Au début à votre lecture, je me demandais si je me sentais comme vous ou pas...

Donc je prends le risque de partager ma situation.

Moi ce qui me mettais mal à l'aise ce sont les entrevues d'embauche, car j'avais peur de me ''faire juger''.
Parfois je plantais l'entrevue, je la sabotais pour pas attendre le ''verdict'', au moins je partais en étant sûr que c'était ''mort''.
Donc pas d'angoisse à me faire. J'ai décidé, moi.

Autre chose, une fois obtenues l'embauche, ce qui me terrorise, c'est la charge de travail et le délais pour la faire.
Je suis plus capable de toléré celà.
Tellement que j'ai failli me suicider ( je vous dis pas comment ) , afin de mettre fin à cette souffrance.
Heureusement j'ai parlé à un responsable du PAE - Programme d'aide aux employées et j'ai eu droit à quelques rencontres - 10 je crois...

Donc aujourd'hui dans le monde anxiogène que je vois autour de moi, vu mon âge - 50 aine - je préfère faire un deuil du marché du travail.
Et sinon m'occuper par du bénévolat éventuellement.

Bon je comprends que dans la 20-30 c'est pas évident de prendre sa retraite ( faire du bénévolat ) avant de travailler comme salarié.
Mais je vous souhaite de bien ''humer'', sentir l'atmosphère du milieu de travail avant d'accepter un emploi, un poste.
Moi je faisais des visites d'exploration pour soi-disant m'informer sur un métier ou un domaine d'emploi.

Ce que je trouve dommageable, c'est la culture de performance et tout son lot d'exigence qu'elle impose sur mes frèles épaules. Surtout mon mental.
Cette culture me tue intérieurement et donc je préfère m'éloigner de cette ''toxicité'' afin d'éviter d'être mis à mort intérieurement.

En un mot, j'ai compris qu'il fallait que je découvre mes valeurs et agir selon mes valeurs pour me sentir mieux.
mardi-eve
Messages : 2
Enregistré le : 04 juin 2015, 22:56

Re: Le travail...

Message par mardi-eve »

Désolée d'avoir pris autant de temps pour répondre, j'avais besoin de réfléchir à vos réponses. D'ailleurs, merci de m'avoir répondu.

Je croyais que d'expliquer mon problème me ferait voir que finalement ce n'est pas grand chose, mais non. Je ne sais pas trop comment arriver à diminuer mon anxiété. J'ai travaillé dans ma vie mais jamais je n'ai réussi à être à l'aise. Et ça m'épuise tellement qu'aussitôt que j'arrive le soir, je dois me coucher pour quelques heures. Ça donne des soirées très courtes et l'impression de ne pas avoir de vie.

Présentement, je suis malade. Je dois me trouver un emploi et ça m'empêche de fonctionner. Je ne dors plus, je digère mal, j'ai mal à la tête, etc. Je vis mon anxiété de façon très physique. Honnêtement, je ne sais pas ce que je vais faire...
Sandra76
Messages : 3
Enregistré le : 16 juin 2015, 07:57

Re: Le travail...

Message par Sandra76 »

Salut,

Il faut surtout pas baisser les bras et dans la vie il y a des hauts et des bas.
Si tu y met du tiens, tu vas certainement rebondir.
Après pour ton problème de chômage, il te suffit de regarder les informations à la télé pour voir le nombre de chômeur en France et donc que tu n'es pas seul sur ce cas.
Je pense que trouver un travail résoudra en grande partie tes problèmes, car je me souviens d'un cours de philosophie où mon prof disait que travailler ce n'est pas uniquement pour gagner sa vie mais plutôt pour occuper sa vie et évacuer tout le stress.
Effectivement il faut gagner de l'argent pour vivre mais en attendant tu peux aller dans les services sociaux qui t'aiderons financièrement jusqu'à que tu te relève. Au niveau financier, il y a des aides provisoires pour des chômeurs.
Sur internet, tu pourras trouver des articles d'informations sur le chômage et les problèmes d'argent comme sur ce site ou bien en visitant des sites gouvernementaux ou celui de la mairie de ta ville qui peut t'octroyer un prêt sans frais dans certaines conditions. Il appel cela une bourse. N'hésite pas appeler la mairie de ta ville si y'a le numéro.
Si j'ai un conseil c'est dans l'immédiat de prendre le premier job que tu peux. Je sais que par exemple, il y a toujours des postes dans la distribution en boite au lettre.
Même si c'est mal rémunéré, c'est pas grave, c'est simplement pour te remettre le pied à l'étrier et te permettre de te remettre dans le circuit.
Bonne courage pour la suite.

Sandra.
chat15
Messages : 1
Enregistré le : 08 sept. 2015, 13:13

Re: Le travail...

Message par chat15 »

Bonsoir à tous, je suis un jeune de 31 ans bientôt 32 et je vis la même expérience que vous, j'ai eu plusieurs dépression, cela fait maintenant 12 ou 13 ans que je n'ai pas travailler , et pour tenir le coup je me suis orienté vers les études , pour ne pas tomber dans le vide.
PasAki
Messages : 382
Enregistré le : 13 mai 2015, 10:52
Localisation : Montréal

Re: Le travail...

Message par PasAki »

Bonjour chat15,

Bienvenue dans la discussion sur le travail.
Vue que tu est au études, tu arrive tu à les faire sans trop de stress ?
C'est dans quel domaine ces études ?
mikhoul
Messages : 126
Enregistré le : 22 juil. 2015, 14:02

Re: Le travail...

Message par mikhoul »

On est beaucoup dans le club ! :lol:

J'ai "le même problème" mais je vois une lumière au bout du tunnel, je suis sans travail et je dois me réorienter et j'ai une personnalité évidente que j'ai développé avec les années... Avant (il y a 5-6 ans) j'avais en plus une humeur dépressive et j'étais TRÈS pessimiste et avec beaucoup de travail sur moi de la TCC chaque jour RÉGULIÈREMENT j'ai réussi graduellement à passer de pessimiste à optimiste. Par contre mon anxiété me cause toujours des problèmes (dont le travail) mais je me donne un autre 5-6 ans pour régler l'anxiété et ramener ça à un niveau plus normal (comme j'ai fait avec l'humeur dépressive).

Je comprend TRÈS BIEN ma peur intellectuellement et pourquoi elle est présente mais la comprendre et ses mécanismes n’empêche pas de la vivre ;) Je me suis déjà fait retiré d'un travail à cause de cette peur (Anxiété est plus juste) et pour un autre travail je pensais régulièrement à mourir tellement je n'étais pas à l'aise.

Les causes (les racines) peuvent être nombreuse et parfois différentes MAIS elle donnent pratiquement toujours le même résultat: Des gens avec de TRÈS mauvaise estime de soi, ce qui cause de l'anxiété et cette peur d'être jugé (comme au travail).

Avec la TCC et la psychologie positive (ne PAS confondre avec la pensée positive) on peut changer nos comportements de façon significative. Par contre la TCC est TRÈS efficace mais n'est pas une baguette magique, la TCC demande une grande implication de la part des gens qui la suive. En fait on reprogramme le cerveau, c'est comme apprendre une nouvelle langue ça prend su temps et de la pratique régulière.

Moi j'ai 51 ans pour quelqu'un qui est dans la vingtaine c'est un excellent investissement en temps et énergie (la TCC), mon but comme j'ai dit c'est de changer ma personnalité anxieuse et évitante en personnalité "timide" d'ici 5-6 ans et j’ai bon espoir d'y arriver. Un livre qui m'a BEAUCOUP aidé par la mise en pratique des exercices qu'il propose c'est: Imparfaits, libres et heureux: pratiques de l'estime de soi par Christophe André par contre le lire seulement ne donne pas grand chose pour avancer et que ça dure il faut mettre en pratique les exercices suggérés chaque jour. :geek:

Un avantage incontestable aujourd'hui avec internet c'est que beaucoup de métiers peuvent être effectués à partir de la maison, par contre il faut faire TRÈS attention de ne pas s'isoler sans s'en rendre compte. Pour l'instant je regarde de ce coté tout en travaillant mon anxiété (estime de soi) afin de me sentir confortable partout, le milieu de travail est la place la plus sensible pour moi mais c'est loin d'être le seul endroit ou j'ai peur d'être juger. :mrgreen:

http://www.amazon.ca/gp/offer-listing/2 ... w&qid=&sr=

Bon Week-End ! 8-)
PasAki
Messages : 382
Enregistré le : 13 mai 2015, 10:52
Localisation : Montréal

Re: Le travail...

Message par PasAki »

Il me semble te l'avoir déjà dit, mikhoul, mais je te le redis :
J,aime bien tes messages sur le forums, sauf rares exceptions où je ne partage pas entièrement.

Bonne continuation. Je t'encourage. ;)
Répondre