Pour la toute première fois...

Dépression majeure - Dépression saisonnière - Dépression post-partum - Dysthymie
Passiflore
Messages : 6
Enregistré le : 29 sept. 2016, 19:41

Pour la toute première fois...

Message par Passiflore »

Pour la toute première fois, je me sens comme ça...

Je suis une personne qui aime mordre dans la vie à pleines dents!
J'ai mille et un objectifs dans la vie!
J'adore être bien entourée, écouter de la musique et danser!
J'ai plusieurs ami(e)s avec qui j'adore passer du bon temps!
J'ai un amoureux en or avec qui je partage ma vie depuis plusieurs années!
J'ai les parents les plus merveilleux au monde dont je ne peux me passer!

Mais pour la première fois, je ne me sens plus pareil... Je ne suis plus la même...
Je ne suis plus la fille toujours enjouée, toujours partante, toujours rayonnante...

Ayant perdu mon emploi l'été dernier, j'ai décidé de suivre mon conjoint à plus de 1000km de ma ville d'origine. "Qui prend mari, prend pays!" comme ils le disent si bien! Je me suis dit que c'était un moment parfait pour recommencer des études dans un domaine que j'adore. Pleins de projets! Tout plein de bonheur!

L'étape la plus difficile et celle que je craignais le plus, était de me retrouver loin de mes parents... Je dois avouer que je suis dans la vingtaine avancée et que je suis enfant unique... L'idée de me séparer d'eux me terrifiait. Une chose que je craignais aussi était de perdre des amis. Avec la distance, on peut voir quelle amitié est faite pour durée.

Ça fait maintenant un an que j'ai quitté ma ville et c'est maintenant que je frappe un mur. Pour la toute première fois, je me sens vulnérable... La première année était axé sur l'adaptation, la distance, l'école, l'emploi... Maintenant que tout est stable, je coule...

Je ne suis plus une personne qui aime mordre la vie à pleines dents... Je m'ennuie, n'a plus de moral et pleure toujours...
Je n'ai plus mille et un objectifs dans la vie... J'ai peine à me lever le matin...
Je ne veut plus être bien entourée, j'aime mieux la solitude... écouter de la musique, le silence me plait de plus en plus...
Je n'ai plus plusieurs ami(e)s avec qui j'adore passer du bon temps... Je suis loin d'eux...
J'ai un amoureux en or avec qui je partage ma vie... Mais je dois porter un masque devant lui pour ne pas l'inquiéter...
J'ai les parents les plus merveilleux au monde... Mais ils me manquent énormément... Je dois aussi faire semblant de sourire quand je leur parle au téléphone... Je dois me maquiller un peu lorsqu'on Skype pour ne pas qu'ils s'inquiètent de ma fatigue excessive...

Je coule... J'essaie de garder la tête au-dessus de l'eau depuis plusieurs mois, mais pour la toute première fois... Je ne sais plus quoi en penser, quoi faire, quoi dire...
Modifié en dernier par Passiflore le 29 sept. 2016, 22:47, modifié 1 fois.
Passiflore
Messages : 6
Enregistré le : 29 sept. 2016, 19:41

Re: Pour la toute première fois...

Message par Passiflore »

shoshin a écrit :Te confier est une première étape et tu l'as fais.

Je ne sais pas où tu habite exactement mais tu peux commencer par consulter ton médecin ... voir un travailleur sociale ... parler de tes inquiétudes ... de ton état.
Beaucoup ici ... moi compris ... on essayer de cacher notre mal un certains temps ... et ce n'était pas la chose à faire et le prix à payé a été pénible

Pratique la bienveillance qui commence par dire j'ai un problème et je dois m'occuper de moi avec souplesse.

bonne chance!
Bonjour Shoshin,

Malheureusement, mon médecin de famille est trop loin... Et disons que dans la région où je suis présentement, les ressources sont très très rares, presque inexistantes... Je ne sais juste plus à quoi m'accrocher...
Passiflore
Messages : 6
Enregistré le : 29 sept. 2016, 19:41

Re: Pour la toute première fois...

Message par Passiflore »

shoshin a écrit :
Bonjour Shoshin,

Malheureusement, mon médecin de famille est trop loin... Et disons que dans la région où je suis présentement, les ressources sont très très rares, presque inexistantes... Je ne sais juste plus à quoi m'accrocher...
Pour l'écoute tu trouveras toujours une oreille attentive ici par expérience et ne te gène pas cela t'aidera ça aussi j'ai appris par expérience.

Les ressources sont presque inexistantes ... quels sont les ressources même si presque inexistantes que tu pourrais avoir ... infirmier?

Peut-être aussi lire ce document en ligne : http://ladepressionfaitmal.ca/fr/checklist/
Je pourrais aller voir au CSSS, mais disons que je n'ai pas la force et l'énergie de me sortir de chez moi... Plusieurs vont penser que je suis lâche, mais c'est plutôt un manque de courage, pour l'instant, d'assumer pleinement ce qui se passe dans ma tête...
Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Pour la toute première fois...

Message par Nath2727 »

Salut Passiflore,

personne ici ne va penser que tu es lâche, quand on est en dépression, juste prendre une douche est un exploit. Tu sembles complètement déboussolée. Moi aussi j'ai eu cette passe-là quand je suis partie à 6000 km de chez nous, à 20 ans, en proie à ma première manie. Tout était merveilleux jusqu'au jour où j'ai frappé un mur. Mais il faut t'accrocher, ne pas te laisser sombrer. Tu as tout pour être heureuse et tu ne l'es pas, mais rien dans tout ça n'est de ta faute...

Et je ne te conseille pas de prendre une grande décision comme revenir par chez vous en ce moment parce que ton cerveau ne réfléchit pas bien. Par contre je crois que l'idéal serait d'aller consulter et voir si un traitement serait de mise ou non. Ensuite peut-être rencontrer un psychologue.
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.
sassandra
Messages : 447
Enregistré le : 19 sept. 2016, 10:30

Re: Pour la toute première fois...

Message par sassandra »

Bonjour, bonsoir

moi aussi j'ai fait une dépression après un rapprochement ( dans le sens contraire)
géographique pour être plus près de ma mère

je suis bipo , la dépression fait partie de ma vie mais là ça a duré deux mois

Des traitements efficaces existent - et je crois qu'il est recommandé de ne pas s'installer trop longtemps dans la dépression
car c'est plus dur d'en sortir

La peur de sortir de chez soi , je l'ai vécu aussi lors de ma première dépression

Elle est une maladie , comme le cancer, ou le diabète - et une maladie ça se soigne
Passiflore
Messages : 6
Enregistré le : 29 sept. 2016, 19:41

Re: Pour la toute première fois...

Message par Passiflore »

Nath2727 a écrit :Salut Passiflore,

personne ici ne va penser que tu es lâche, quand on est en dépression, juste prendre une douche est un exploit. Tu sembles complètement déboussolée. Moi aussi j'ai eu cette passe-là quand je suis partie à 6000 km de chez nous, à 20 ans, en proie à ma première manie. Tout était merveilleux jusqu'au jour où j'ai frappé un mur. Mais il faut t'accrocher, ne pas te laisser sombrer. Tu as tout pour être heureuse et tu ne l'es pas, mais rien dans tout ça n'est de ta faute...

Et je ne te conseille pas de prendre une grande décision comme revenir par chez vous en ce moment parce que ton cerveau ne réfléchit pas bien. Par contre je crois que l'idéal serait d'aller consulter et voir si un traitement serait de mise ou non. Ensuite peut-être rencontrer un psychologue.

Bonjour Nath2727,

Ça me fait du bien de voir que je ne suis pas la seule à avoir vécu ce genre de situation. Je me console en me disant qu'il me reste moins de deux années à vivre ici. Le contrat de travail de mon conjoint se terminera et nous pourrons envisager de retourner dans notre coin.

Pour ce qui est des traitements et tout, disons que je ne suis pas tout à fait pour ça... J'aimerais trouver des solutions autres que la médication... J'ai déjà eu des problèmes de dépendance à certains médicaments et je ne souhaite pas retourner dans le même cercle vicieux...
Modifié en dernier par Passiflore le 30 sept. 2016, 09:23, modifié 1 fois.
sassandra
Messages : 447
Enregistré le : 19 sept. 2016, 10:30

Re: Pour la toute première fois...

Message par sassandra »

Passiflore a écrit :
Nath2727 a écrit :
Pour ce qui est fin de semaine traitement et tout, disons que je ne suis pas tout à fait pour ça... J'aimerais trouver des solutions autres que la médication... J'ai déjà eu des problèmes de dépendance à certains médicaments et je ne souhaite pas retourner dans le même cercle vicieux...

Je suis une grande dépendante, je ne prends plus de médicaments , d'alcool et de drogues induisants ces dépendances.

Actuellement les traitements ont changé et perso, j'ai essayé bien sur, mais impossible de se défoncer avec mon traitement.

Ton souci peut parfaitement être évoqué avec ton soignant - à l'heure actuelle il savent prendre très bien cette problématique
pour l'administration de ces traitements .... De plus ils sont beucoup mieux formés qu'il y a quelques années

Bon courage à toi
Nath2727
Messages : 3439
Enregistré le : 12 juin 2015, 14:52
Localisation : Québec

Re: Pour la toute première fois...

Message par Nath2727 »

Salut Passiflore,

ici je ne parle pas de prendre des benzo comme de l'ativan ou du serax, ni des médicaments comme ça qui créent une véritable dépendance, mais de traitement de fond pour un problème profond. Tu vois, moi je vois l'inverse: traiter le cerveau et sa chimie avec des médicaments pour que le temps venu, il bénéficie encore plus de thérapies alternatives comme la méditation, le yoga, le reiki... Un cerveau agité et confus ne retirera pas grand chose d'une séance de méditation. En fait peut-être que je comprends tout à l'envers... :lol:
Le temps ne respecte rien de ce qui a été fait sans lui.
sassandra
Messages : 447
Enregistré le : 19 sept. 2016, 10:30

Re: Pour la toute première fois...

Message par sassandra »

Nath2727 a écrit :Un cerveau agité et confus ne retirera pas grand chose d'une séance de méditation. En fait peut-être que je comprends tout à l'envers... :lol:
Il y a quelques années , je n'avais pas le même traitement , j'ai tenté une sorte de méditation de pleine conscience trouvé sur le net, et qui apparemment semblait censée - c'était terrible : extrêmement douloureux et éprouvant physiquement et mentalement de se retrouver devant la douleur créées par les tensions de la maladie. J'ai laissé tomber pendant un moment . Mon cerveau est mieux régulé par mon nouveau traitement et je recommence actuellement à introduire " ces techniques" dans ma vie
Passiflore
Messages : 6
Enregistré le : 29 sept. 2016, 19:41

Re: Pour la toute première fois...

Message par Passiflore »

Et bien, je dois vous avouer que ça m'a réellement fait du bien d'en parler... Le fait de savoir que je suis pas seule et qu'il y a d'autres personnes qui ont déjà vécu la même chose, ça me donne de l'énergie.

J'ai également parlé de comment je me sens avec mon amoureux. Il m'a dit avoir remarqué un changement dernièrement dans ma bonne humeur et l'absence de mon rire! Je suis tellement chanceuse de l'avoir dans ma vie!

Je compte bien prendre rendez-vous au CSSS de ma région dès lundi. Je ne suis pas prête à prendre de la médication, mais je suis certaine que d'en parler encore et encore pourrait m'aider à passer au travail de l'ennuie et du deuil de la distance.

Avec le froid qui arrive, le soleil qui se couche plus tôt, probablement que c'est seulement un petite déprime saisonnière... Du moins, je l'espère ;)
Répondre