Fil d'Esquisse

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
Esquisse
Messages : 409
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Fil d'Esquisse

Message par Esquisse » 02 mars 2018, 14:56

Bonjour à tous,

J'écris par envie de communiquer ma joie, mes avancées.

Année de découvertes, de projets, de rencontres et de progrès, malgré quelques défis et une anxiété toujours à gérer, je vis et me sens bien dans cette vie. Je souris à nouveau, après des années de difficultés, comprenant des défis de santé et autres. Je vis des choses complètement nouvelles, comprenant de belles réalisations.

La situation difficile rencontrée l'année dernière et évoquée dans ce fil est maintenant derrière. Mes démarches ont porté fruit et il y a eu résolution. Cela peut paraître simple dit ainsi, mais ce fût tout un cheminement... Je suis heureuse de l'aboutissement, qui est au-delà de ce que j'ai pu souhaiter. J'ai beaucoup appris et, à partir des retours que j'en ai, je crois que ce que j'ai communiqué a aussi fait réfléchir et eu un impact dans le bon sens.

Heureuse également du suivi que j'ai depuis l'automne dernier (après des mois de recherche et bien des démarches). Je me sens bien accompagnée, vraiment.

En somme, j'ai parfois peur, parfois je tremble, mais j'ose ! Le plaisir et l'enthousiasme des projets que je mène, des découvertes que je fais, des belles rencontres, me motivent et me poussent à avancer, à me dépasser.

SACHA
Messages : 2416
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Fil d'Esquisse

Message par SACHA » 02 mars 2018, 15:07

Bien contente pour toi... ça fait du bien de lire du positif ;)

continue ton beau cheminement

3.14R
Messages : 860
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28

Re: Fil d'Esquisse

Message par 3.14R » 02 mars 2018, 19:30

Une superbe attitude Esquisse,

Elle est là la vie. Reste groundée

Au plaisir de te lire :)

Esquisse
Messages : 409
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Fil d'Esquisse

Message par Esquisse » 15 avr. 2018, 20:54

Merci beaucoup Sacha ! J'espère que tu vas bien.

Merci aussi à toi Pierre. Je ne sais pas si tu passes sur le forum en lecture, si oui, comment se passe la préparation du déménagement ou le déménagement lui-même ? (Ne me souviens plus de la date...)

Esquisse
Messages : 409
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Fil d'Esquisse

Message par Esquisse » 20 juin 2018, 21:27

Bonjour,

Je vis une situation difficile dont j'ai besoin de parler.

En résumé, au mois de mai, il est arrivé un accident de santé à mon père qui était l'aidant naturel de ma mère qui souffre d'alzheimer depuis plusieurs années. Ma mère a été hébergée en urgence sociale dans un CHSLD, elle est en attente d'une place permanente dans un autre CHSLD. Mon père est depuis sorti de l'hôpital, mais ne va pas bien du tout depuis. En gros, il ne supporte pas la séparation d'avec ma mère. Il y aurait tellement long à écrire... En gros, il est en crise depuis... Il est agressif, fait tout dans la précipitation, n'arrive plus à départager les choses, se créer des histoires à partir de détails, il a des phases où il pense que tout le monde est contre lui, que personne ne fait rien pour lui, il a d'autres phases où il est extrêmement agité, son humeur change du tout au tout, a des périodes de confusion, manque de jugement, oublie, etc. Il est en train d'épuiser tout le monde autour de lui tant il est agressif et qu'il interprète tout de travers (ça s'approche du délire). Il engueule les gens qui l'aident, les traite d'incompétents, est grossier. Ce soir a été le bout du bout : il nous a fait un chantage au suicide...

Je résume, car il y aurait tant à dire pour bien contextualiser. Pour ma part, je n'arrive pas à aller le voir, ni à répondre au téléphone quand il appelle, ça bloque complètement (mon père ne tient pas compte des autres). J'aide par "en-dessous" en faisant diverses démarches et en soutenant mon conjoint qui est en contact régulier avec lui. Mon conjoint fait beaucoup (r-v médicaux, aide au déménagement - car oui, il a déménagé dans un autre appartement de la même résidence, quand il a finalement compris que ma mère ne reviendra pas vivre avec lui, le tout dans une grande précipitation) alors que nous demeurons loin de chez lui.

Je ne suis pas proche de mes parents, mais nous étions arrivés à maintenir un contact avec eux à une fréquence qui nous allait (une fois par mois). Là, avec mon père, c'est de plus en plus difficile.

Nous aimerions qu'il soit évalué d'un point de vue cognitif (début de démence ?) et d'un point de vue santé mentale (signes de détresse psychologique +++) et ne savons pas comment procéder... Il a besoin d'être pris en charge d'un point de vue médical et psychologique. Le dialogue est très difficile avec lui... Il cherche à faire porter la responsabilité de sa souffrance à tous ceux qui cherchent à l'aider, lui apportent du soutien, il panique quand les choses ne sont pas faites à sa façon, etc. Nous commençons à être épuisés...

Ouena
Messages : 1757
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: Fil d'Esquisse

Message par Ouena » 21 juin 2018, 07:06

Ouf! Juste à lire, je suis fatiguée, c'est lourd ce que tu a à porter là! Je n'ai pas de conseil car je n'ai jamais vécu cela mais juste te dire que je t'ai lu et je compatis, n'oublie pas de respecter tes limites, car si tu ne le fait pas tu vas être encore moins en mesure de l'aider. C'est sûr que ça fait vivre de l'impuissance. Je souhaite que quelqu'un ici puisse t'aider à t'orienter pour obtenir les évaluations dont tu as besoin. Y'a-t'il des services à sa résidence? Le CLSC peut-il s'en mêler? Bon courage! Je t'envoie plein d'énergie.

3.14R
Messages : 860
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28

Re: Fil d'Esquisse

Message par 3.14R » 21 juin 2018, 19:03

Ça vaudrait la peine que tu téléphones au CLSC. Je pense que c'est les TS qui s'occupent d'ouvrir les dossiers des aînés en quelque part. Mon père et ma mère sont passés par là et mon frère s'est occupé de tout. Les travailleurs sociaux étaient dans le décor et les CLSC aussi.

Je te souhaite moi aussi de pouvoir prendre soin de toi. De le faire malgré tout.
Courage...

Pour ce qui est de mon déménagement et bien c'est fait! Haha, et je suis bien installé, quoi que dans un plus petit logis. Mais c'est fonctionnel et je suis bien. On s'en reparle quand tu auras du temps pour ça ;)

Esquisse
Messages : 409
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Fil d'Esquisse

Message par Esquisse » 27 juin 2018, 19:20

Bonjour,

Merci Ouena et Pierre pour vos messages de soutien et d'encouragement, ils m'ont fait du bien à lire. Je réponds en décalé, car beaucoup de fatigue. Nous continuons à faire des démarches.
Ouena a écrit :
21 juin 2018, 07:06
Je n'ai pas de conseil car je n'ai jamais vécu cela mais juste te dire que je t'ai lu et je compatis
Merci Ouena. Pour mes limites, j'ai tout à fait conscience de la nécessité de les respecter et je fais au mieux. Cela reste difficile quand même.
Ouena a écrit :
21 juin 2018, 07:06
Y'a-t'il des services à sa résidence? Le CLSC peut-il s'en mêler? Bon courage! Je t'envoie plein d'énergie.
3.14R a écrit :
21 juin 2018, 19:03
Ça vaudrait la peine que tu téléphones au CLSC. Je pense que c'est les TS qui s'occupent d'ouvrir les dossiers des aînés en quelque part. Mon père et ma mère sont passés par là et mon frère s'est occupé de tout. Les travailleurs sociaux étaient dans le décor et les CLSC aussi.
Mon père vit dans une résidence de personnes âgées autonomes ou légère perte d'autonomie. Le seul service est le repas du midi à la cafétéria sur semaine. Le CLSC a commencé à intervenir seulement une semaine avant son accident de santé (pour ma mère). Nous sommes en contact avec la travailleuse sociale, qui a été très efficace pour la situation de ma mère (hébergement d'urgence en CHSLD). Cependant, l'aide concrète tarde à venir pour mon père concernant sa santé mentale et cognitive (ses problèmes de santé physique semblent bien pris en charge). La TS fait partie d'un programme de maintien à domicile pour les aînés, mais ils semblent surtout s'occuper du volet somatique. Après relance, elle a fait une demande à ses collègues du service psychosocial qui ont refusé la demande (ne sais pas pourquoi, peut-être ne sont-ils pas formés pour s'occuper d'aînés ?). Nous avons su hier qu'elle a finalement trouvé une TS reliée au GMF où exerce son médecin de famille. Je crois que son dossier sera pris en charge par cette nouvelle TS. Nous attendons des nouvelles pour la suite et nous espérons que l'aide concrète arrive rapidement (ça commence à être urgent...)

J'écris ce soir pour vider un peu de mon sac. Depuis samedi, nous avons pris une pause pour ce qui est de répondre aux appels téléphoniques de mon père (il appelle tous les jours). Il s'agit d'une pause nécessaire. Comme je l'avais écrit, je ne me sens pas en mesure de communiquer avec lui, tant son instabilité est grande. Cela me déclenche des stress trop importants. Je me protège. Mon conjoint aussi commence à être épuisé. Cette pause est nécessaire, mais aussi difficile, car nous savons qu'il est peu entouré, qu'il souffre et qu'il ne comprend pas la situation. En même temps ses comportements sont insupportables.

De mon côté, malgré le stress et l'épuisement, je prends soin de moi. J'ai aussi un suivi avec une psychologue super.
3.14R a écrit :
21 juin 2018, 19:03
Pour ce qui est de mon déménagement et bien c'est fait! Haha, et je suis bien installé, quoi que dans un plus petit logis. Mais c'est fonctionnel et je suis bien. On s'en reparle quand tu auras du temps pour ça ;)
Ça me fait plaisir à lire :) Et tu peux m'en parler, lire me change les idées. Pour te répondre cependant, avec ma fatigue actuelle, il est probable que je le fasse avec un décalage.

En ce moment, une petite chose qui me fait du bien : je cueille chaque jour des fraises fraîches dans mon potager, elles sont super bonnes !

Aussi j'ai reçu des invitations pour intervenir lors d'événements à la fin de l'automne et au printemps prochain sur un sujet qui me tient à coeur. J'ai surmonté mes premiers événements publiques ce printemps (me suis retrouvée épuisée, car j'en avais trop pris pour mes possibilités - c'était nouveau, j'expérimente et dois apprendre à doser). Je me dis que d'ici-là, je devrais avoir retrouvé davantage d'énergie. Ça fait du bien de pouvoir me projeter un peu.

Ouena
Messages : 1757
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: Fil d'Esquisse

Message par Ouena » 28 juin 2018, 07:06

Maudite bureaucratie! C'est compliqué un peu! Mais bon, ça s'en vient l'aide Esquisse, ne te décourage pas, tu as bien fait de prendre une pause téléphone, je sais que c'est pas facile mais il le faut. Des fraises miam miam, Est-ce ce sont des petites fraises des champs? Continue de venir vider ton sac ici, nous sommes là pour te lire!

Esquisse
Messages : 409
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Fil d'Esquisse

Message par Esquisse » 13 juil. 2018, 16:40

Bonjour à tous,

Merci tout plein Ouena pour ton mot d'encouragement que j'ai bien lu :)

Oui pour la maudite bureaucratie et j'ajouterais aussi le « démantibulage » du système de santé et des services sociaux depuis 2014 sous le règne Barrette... On n'a pas fini d'en ramasser les dégâts...

Finalement, les choses commencent à se placer. La pause des appels téléphoniques n'a pas été simple, sachant mon père en crise, mais cela a au final porté fruit. Sans en être certaine, je pense aussi que la TS qui s'occupe du volet somatique a également fait une intervention auprès de lui, suite à nos communiqués, même si nous n'avons pas eu de retour concret. Nous avons repris contact avec lui et avons été le visiter. Il est triste, mais est beaucoup plus posé et surtout, il arrivait à être réceptif. Nous avons pu faire le point avec lui. La situation est loin d'être simple, mais je pense, j'espère (je croise les doigts) que le gros de la crise est derrière.

Nous avons aussi reçu un appel hier de sa nouvelle travailleuse sociale. Je ne suis pas certaine de son rôle exact (un des effets des chamboulements dans le système... il existe quelques confusions... je le vois dans ma région et ça semble être similaire dans la région où habite mon père). Mais elle a entamé les démarches pour que mon père soit vu rapidement pour une évaluation au niveau de sa cognition. Et aussi pour qu'il ait un moyen de visiter ma mère en CHSLD de façon plus autonome (ils sont mariés depuis 57 ans...) Quand mon père nous appelle, il est beaucoup plus calme.

J'ai également reçu le soutien de ma psychologue pour traverser ce « bazar ». À la fois à un niveau personnel et à la fois à un niveau familial. Elle est même entrée en contact avec la nouvelle TS de mon père et heureusement, car cette dernière n'avait pas reçu tous les renseignements et, ne percevant pas l'urgence, mon père aurait été vu dans quelques mois seulement... Sa communication a accéléré les choses (je l'en remercie !) Elle m'a aussi apporté une aide concrète pour que j'arrive à me débloquer (j'avais des stress majeurs...) et que je sois capable de communiquer, d'exprimer mes limites et besoins.

En fait, je suis assez épatée du suivi que j'ai. J'ai pu adresser/résoudre déjà plusieurs situations et j'ai beaucoup d'espoir pour la suite du travail que j'envisage. Je ne l'ai pas eu facile par le passé en matière de suivis psys. Je retiens de bonnes choses par rapport à certains, mais j'ai aussi rencontré des situations difficiles qui n'étaient pas de mon fait (j'ai assez de matière pour en écrire un livre ! Mais j'ai meilleur à écrire...) Mon suivi actuel me surprend (dans le bon sens) et génère beaucoup d'espoir pour la suite. Suis heureuse d'avoir persévéré.

Sinon, hâte aux vacances, même si elles seront bien occupées (un projet à avancer entre autres choses). Je suis plutôt fatiguée et ma santé m'envoie quelques signaux. Besoin de me refaire un bon niveau d'énergie.

Pour les fraises Ouena, ce ne sont pas des fraises des champs, mais bien des fraises cultivées (dont les plants prolifèrent comme des fraises des champs :D ) Je pense avoir fait la plus grosse cueillette il y a quelques jours (un gros cul-de-poule plein !!)

Et Pierre, ce déménagement ? ;) :)

Répondre