Foutu dépendance

(maniaco-dépression)
Catherine88
Messages : 282
Enregistré le : 17 févr. 2018, 19:44

Foutu dépendance

Message par Catherine88 »

Quand jai eu mon diagnostique l'an passé, je fumais du pot à temps plein depuis plus de 1an apres une abstinence de 9mois. Quelques semaines plus tard il mest arrivé un accident et je me suis retrouvé hospitalisé pendant 1semaine. Jai été comme forcé d'arreter de consommer et après jai eu la force de ne pas recommencer malgré ma convalescence de 6mois. Jai même été en thérapie 1x semaine pendant quelques mois. Javais la motivation d'arreter pour la vie en me disant que ce netait pas en accord avec les médicaments et ma maladie ! Je me sentais bien et libre après quelques mois d'abstinence. Mais javais quelques apprehension pour l'été et la futur légalisation... Jai demandé a mon psychiatre si je pouvais fumer avec mon seroquel et il m'a dit quil ny avait pas de "contre indication" si cetait a loccasion.

Jai finalement succombé cet été sur le bord du feu avec de la visite a la maison. Jarrivais a fumer à loccasion... Pendant mes 2 semaines de vacances par contre jai fumé tous les jours je crois... Après jai diminué et men suis tenu aux jours que je ne travaillais pas le lendemain. Mais depuis 2 ou 3 semaines je fume tous les jours.
Depuis vendredi soir jai reussi à ne pas fumer et jaimerais recommencer mon abstinence.... Ca me rend vraiment triste de constater ENCORE que jai rechuter dans ma dépendance et que je suis incapable de fumer juste à loccasion sans conséquence.

Mais Plus je constate que cest un problème, plus jy pense et plus ca m'obsède et me rend anxieuse et je succombe. Pourtant quand je consomme je ne me sens pas vraiment bien ! Je pense beaucoup au travail, aux choses qui me stress et je deviens négative et anxieuse. Je crois que jai des distortions de pensées aussi.

Surtout dernièrement, ma consommation vient du fait que je suis stressée au travail. Je suis nouvelle dans une équipe depuis 5mois et jai relevé un problème à mon boss dernierement (comme quoi l'equipe ne respectait pas certains protocoles gouvernementaux- niveau légal ce serait très grave si il arrivait quelque chose) et je sais quil y a beaucoup de gens qui en sont fâchés ! Ils etaient bien avant que le boss resserre les reglements et call une reunion durgence...certaine personne on vraiment mal agi. Jai limpression que tout le monde sait que cest moi qui a parlé puisque jai essayé de leur en parler pour regler ca, avant de le dire au boss. Personne ne m'écoutais et ils continuaient de faire à leur tête. Jai aussi limpression que beaucoup de gens sont hypocrite avec moi. Quoi que je préfère quils restent poli et souriant avec moi plutot que bete et mechant ! Je ne cherche pas des amis, mais je ne cherche pas d'ennemis non plus !!

Dun coté je me sens vraiment mal et je ressens une pression au travail. Une personne dans lequipe a dit que la personne qui a dénoncé au boss est une criss de lèche cul. Dun autre coté je me félicite car je lai fait pour le bien être de ma clientèle et pour mon coté professionnel qui respect les protocoles. Je ne jase pas beaucoup avec les gens, je suis très serieuse au travail, je ne me pogne jamais le cul comme beaucoup le fond.

Alors bref, merci a ceux qui m'auront lu ! Ca me fait du bien d'écrire ! Cest temps ci je lutte beaucoup contre ma dépendance et une anxiété qui refait surface ! Enfin ca fait 3 jours que je suis sobre ! Jespere avoir la force de recommencer mon but d'être abstinente.. 6 mois la dernière fois. Cest un vrai DEUIL de penser que je ne devrais plus jamais fumer de ma vie !
Suegag
Messages : 245
Enregistré le : 25 juil. 2018, 18:42

Re: Foutu dépendance

Message par Suegag »

Peut-être que la légalisation peut aider justement à consommer du pot personnalisé? C’est vraiment plate comme problème. Mais je me demande si c’est réaliste d’y renoncer pour toujours. Mais je sais aussi qu’il y a des personnes qui doivent devenir totalement abstinents... Dans mon cas ça m’aide vraiment et j’aurais vraiment du mal à m’en passer.
Et pour tes collègues, une belle gang d’hypocrites... c’est fou les défis à relever au travail. J’me dit souvent: c’est pas moi qui est malade, c’est la société. Quelle galère!!
Catherine88
Messages : 282
Enregistré le : 17 févr. 2018, 19:44

Re: Foutu dépendance

Message par Catherine88 »

Cest quoi ta frequence de consommation ?
Suegag
Messages : 245
Enregistré le : 25 juil. 2018, 18:42

Re: Foutu dépendance

Message par Suegag »

Je décrits ça comme de l’homéopathie tellement la quantité de pot que je mets est petite. Disons 2-3 grammes par joint. Je fume presque tous les soirs, quand tout est fait, quand rien ne va me déranger, pour égayer cette fin de soirée. Ça c’est d’habitude ou en hypo.
En dépression, ça peut m’aider à m’activer. Par contre, je fumerais sans arrêt dans cet état alors je m’abstiens, tout en maintenant celui de fin de soirée. En grosse anxiété, ça m’a sauvée de l’urgence dernièrement.
Alors ça dépend de chaque personne finalement... Si ta consommation te dérange, tu pourrais t’adresser au CLSC. Les intervenants ont d’autres trucs à t’offrir avant d’en venir à l’abstinence complète. La drogue, c’est supposé être le fun. Si y’a pas de fun, prends une tisane à la Camomille à place ;)
Catherine88
Messages : 282
Enregistré le : 17 févr. 2018, 19:44

Re: Foutu dépendance

Message par Catherine88 »

Bonne idée pour la tisane. Je vais faire ca. Cest vrai le pot cest supposé etre lfun. Ca lest au début puis ca devient malsain dans ma vie quand je narrive plus a controler ma consommation :(
belle_nature
Messages : 21
Enregistré le : 26 sept. 2018, 17:16

Re: Foutu dépendance

Message par belle_nature »

J'ai fumé tous les jours de ma vie pendant 12 ans... j'ai une affection pour le pot, plus que pour l'alcool... mais bon, quand le diagnostic s'est confirmé, il y a 6 ans, j'ai éventuellement cessé de fumer. Cela dit, chaque fois que j'ai l'occasion, je prends qqs puff... dernièrement, j'ai même rechuté, en fumant tous les soirs pendant qqs semaines... Je crois vraiment que le pot peut amener une dépendance... et certains médecins craignent les interactions avec la médication et les neurotransmetteurs des personnes atteintes de maladie mentale... pour ma part, le pot m'aide surtout à gérer mes émotions, en fait, ça me calme et je dors... généralement, on s'entend que ce n'est pas la solution idéale (ben je pense qui faut aborder nos émotions sans trop de détour)... J'ai cru comprendre Catherine88 que le pot ne t'amène plus vraiment ce que tu cherches et génère des effets moins positifs... à toi de te positionner et de voir si tu veux arrêter prochainement! Tu es certainement capable, mais en même temps, le chemin de l'abstinence est parfois plus long et c'est ok.

Pour ce qui est de ce que tu vis au travail... PAS FACILE!!! Pour ma part, je te trouve courageuse: tu as bien fait de dénoncer une situation qui ne correspondait pas aux standards de ton employeur. Je te conseille de te chercher des alliés? ton syndicat? un collègue qui a envie de bien faire son travail? Au pire, un superviseur? Ta démarche est intègre est à mon sens, ça mérite d'être renforcé! Peut être que ton superviseur aura un rôle de leadership à actualiser pour permettre à l'équipe de reprendre ses tâches conformément aux standards... mais bon, y'a des mauvaises langues partout! Bonne chance :))
Catherine88
Messages : 282
Enregistré le : 17 févr. 2018, 19:44

Re: Foutu dépendance

Message par Catherine88 »

Moi aussi je préfère le pot à l'alcool ! L'alcool mendort alors que je pot me donne un ptit boost. Je ne suis pas TDAH, mais quand je fume je suis pomal certain que je ressens ce que peut vivre une personne avec un TDAH. Je narrive pas a me concentrer, ca va très vite dans ma tête, je narrive meme pas a suivre une conversation, je vais quelque part et joublie carrement ce que jetais parti pour faire... Cest assez intense !

Jai un enfant à m'occuper, faire ses devoirs, son bain, des taches domestique... Alors oui ma consommation a un impact negatif dans ma vie quotidienne. Ca ne me permet pas detre la mère que je peux, et que je veux être réellement..

Cest vrai que en ptit party, visite, bord du feu ect ya rien de mal a fumer plutot que boire ou ben les deux ! Mais la semaine, tous les jours ca devient un problème ! Et parfois jai de la misere a me controler dans ma consommation car jy ai acces facilement tous les jours... Mon conjoint consomme depuis toujours. Et pour lui, je ne vois pas de différence dans son comportement.

Ça fait 6jours que je suis sobre et je suis bien fière de mettre sorti la tête de l'eau plutot rapidement comparé a bien dautre fois ! Ça me donne un petit espoir de controle sur ma dépendance !

Parlant de dépendance jai appris durant ma therapie que la dependance ne vient pas necessairement de la substance que l'on consomme mais plutot dun gène que nous avons dans le cerveau depuis la naissance ! Ce gène nous rend fragile aux drogues, alcool, medicament ect... Lorsquon a une dépendance a ex: pot, il faut faire attention à tout car on peut devenir dépendant nimporte quand de autre chose comme lalcool
Suegag
Messages : 245
Enregistré le : 25 juil. 2018, 18:42

Re: Foutu dépendance

Message par Suegag »

Parlant de dépendance, est-ce que votre psychiatre insiste sur la nécessité d’arrêter de fumer du pot?
Pour ma part, ma psychiatre est bien au fait de ma consommation. Elle ne m’a pas demandé d’arrêter...
Catherine88
Messages : 282
Enregistré le : 17 févr. 2018, 19:44

Re: Foutu dépendance

Message par Catherine88 »

Non il ne ma pas demander d'arreter. Il m'a meme dit que lalcool cest pire que le pot avec la médication. Il m'a dit que habituellement les gens qui prennent du seroquel arrete de consommer car ils naiment pas leffet avec le pot. Mais moi il sait que jai recommencé a consommer cet été. Il a dit que fumer une grosse quantité chaque jour pouvait être sensible a faire une psychose, mais que occasionnel pas de problème ! Alors jessaie de men tenir a du "occasionnel" (la fds).. Parfois je dérape et je me reprend.
Suegag
Messages : 245
Enregistré le : 25 juil. 2018, 18:42

Re: Foutu dépendance

Message par Suegag »

Ouais,ça fait du sens... Quand même surprenant. J’ai cherché sur le net et le consensus scientifique va dans le sens d’une abstinence. Et c’est vrai que la consommation diminue avec le traitement. J’aurais pas pensé que c’était moins pire que l’alcool.
Mais qu’en est-il des symptômes de sevrage lors d’un arrêt? En as tu parlé avec ton psychiatre? C’est rendus dans le DSM 5. Je comprend pas pourquoi les psychiatres en général ne font pas de recommandations sur ça où dans qu’elles circonstances ils en font... On dirait un secret bien gardé... moi j’étais certaine qu’on me ferait suivre un programme de désintox... en tk, c’est tu correct, c’est tu pas correct, c’est pas clair! :roll: :)
Répondre