Fatigué

(maniaco-dépression)
melaniecoeur
Messages : 506
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Re: Fatigué

Message par melaniecoeur » 06 avr. 2019, 09:47

Allô Sacha,

Merci d'avoir pris le tems de lire mon dernier post. Oui, je pourrais dire que ca va mieux dans l'ensemble. J'accepte ma maladie. Mon psychiatre me l'a confirmé lors de mon dernier RV , le 3 avril. IL a du remplir des papiers et il a écrit: Maladie bipolaire. Enfin. Cest confirmé. Ce qui est dûr, cest accepter que nous sommes desfois plus fatiguée, ca doit faire partie de la bipolarité?

Pour ton lamictal, tu es a combien? Moi, cest 100 mg le matin et 100 mg au coucher. Ca stabilise. Je suis contente. Jespère que pour toi aussi, ca va t'aider.Moi, aussi, mon psychiatre a augmenté mon lamictal a chaque semaine pour éviter les problèmes cutanés. Ouf, tu as pas eu facile. J'imagine que cest normal que ca soit un peu instable au début de traitement. Moi, ca été l'état dépressif qui était au début et plus ca allait, ca allait mieux. Mon pharmacien me rassurait. Il te reste 1 mois encore. Jespère que tu va aller mieux. Cest long avant de se stabiliser et avoir le bon dosage. J'ai gardé mon paxil et on a diminué mon séroquel a 100 mg XR du matin qui était a 150 mg XR. Cétait trop fort. J'était trop amorphe. Je comprend, tu doit avoir hate d'être a la dose thérapeutique. J'imagine que cest 200 mg. Cest ca que j'ai.

Merci a toi aussi, bonne fin de semaine!
Modifié en dernier par melaniecoeur le 06 avr. 2019, 10:42, modifié 1 fois.

Méli-Mélo
Messages : 2
Enregistré le : 19 mars 2019, 17:39

Re: Fatigué

Message par Méli-Mélo » 06 avr. 2019, 10:11

P.s. Je te trouve forte. Tu a dit qlq fois accepter ta maladie et je t'envie. Nos nouvelles limites est une chose mais la maladie en ai une autre...
Prends soin de toi !!!

melaniecoeur
Messages : 506
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Re: Fatigué

Message par melaniecoeur » 06 avr. 2019, 10:53

Merci méli mélo, ca me fait du bien de lire ca que je suis forte. Toi aussi, un jour, tu vas surement y arriver a accepter ta bipolarité. Ca fait longtemps que je doutais, depuis 2013 que j'avais des symptômes de bipolarité. Mais on préférais me dire que jétais TPL. Que je manipulais. Cétait très frustrant, personne ne reconnaissait mes symptômes de bipolarité.

Pour moi, je suis soulagée de savoir ce que j'avais. Mais cest long au psychiatre de faire un DX officiel, ca peut prendre des années, il faut quils nous étudie beaucoup. Mais dans cas, ca été fait depuis quelques semaines, DX officiel. Mon psychiatre me suit depuis 2012, donc, il commence a me connaitre. Nos limites, cest ce qui est plus difficile a accepter, que ma maladie. Que je sois plus fatiguée, que je n'ai plus autant d'énergie qu'avant. J'imagine que ca fait partie de la maladie. La culpabilité embarque. Mais, dans mon entourage, si qqn dit le contraire ou me crois pas, je vais dire: J'ai été diagnostiqué par mon psychiatre et cest un professionnel, il ne peut pas dire nimporte quoi!. Quand on a le bon traitement, ca va mieux. Car on va avoir cette maladie pour le reste de nos jours. Ca guéri pas, mais au moins ca se traite avec une bonne médication. As tu un traitement? Hésite pas a écrire, je vais essayer de te remonter le moral. Tant dis que je suis stable pour le moment. On peut avoir des rechutes. Mais ca va pour le moment. Bon courage!

bonne fin de semaine!

SACHA
Messages : 2410
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Fatigué

Message par SACHA » 08 avr. 2019, 07:40

Merci mélanicoeur de l'encouragement..

je suis rendu depuis ce matin à 100mg au total soit 50mg matin et soir.. je dois me rendre à 150mg au total.. je prends du seroquel xr 200mg et ça va bien... je prends aussi zoloft il m'a baisser à 75mg mais à mon prochain rendez vous, je vais être rendu à ma dose qu'il veut que je sois et je vais commencer le sevrage pour arrêter le zoloft..il me fait rien à part me causer des trouble de la libido..

oui la fatigue fait parti du trouble bipolaire et tu dois écouter ton corps.. mais aussi des fois te botter le .....

il faut apprendre à connaitre tes limites.. et pour moi, je crois y arriver.. quand je ne gère plus, je le dis..et ce sans culpabilité.. en fait 90% sans culpabilité :)

la seule chose que je regrette est de ne pas avoir fait confiance à mon psy et ne pas avoir essayer le lamictal plus vite.. à cause de ma peur j'ai perdu 2 ans de ma vie sans stabilité.. car oui malgré les petits effets secondaire.. je me sens de plus en plus mieux...

bonne semaine

melaniecoeur
Messages : 506
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Re: Fatigué

Message par melaniecoeur » 08 avr. 2019, 13:08

De rien Sacha,

Nous sommes la pour s'entraider. Au moins ca avance pour le lamictal. Tu es a la moitié de ma dose. Cest quand tu prend ton séroquel? J'en ai 3 x par jour. pour un total de 600 mg. Cest une bonne affaire de lâcher le Zoloft, surtout, si ca t'aide pas. Moi, par contre mon paxil m'aide. Mais je ne pourrais plus prendre que cela, ca me rendrais malade. Mon psy a pas baisser mon paxil. Je suis a 30 mg. IL a fait une grosse prescription de toute ma médication pour 11 mois. Ca prouve que je suis stable. Ah oui, la fatigue fait partie de la maladie bipolaire? IL faut oui, se reposer et en même temps, se botter les fesses. Cest pas facile de s'habituer. Oui, les limites, cest comme nouveau pour moi. J'ai remarqué que j'en ai plus qu,avant.

Je comprend, cest toujours mieux de faire confiance au psy, car ils nous connaissent. J'ai un suivi aux 5-6 semaines depuis 2012. Tant mieux si tu y arrive a connaitre tes limites. De les accepter, cest autre chose. Tu es bonne, de ne pas te sentir coupable. Moi, jai a travailler la dessus. Pendant 2 ans, ton psy te parlais e lamictal et tu refusait de l'essayer? Moi, ca été mon pharmacien qui m'en a parler et j'en ai parlé au psy. Il a accepter et il a commencé tranquillement a cause des troubles de peau. Super, si tu te sens de mieux en mieux, cest ca le but. On va avoir la maladie pour le reste de nos jours. Vaut mieux la traiter. Je me demande pourquoi, la fatigue fait partie de la bipolarité?

Bonne semaine a toi aussi! Donnes nous d'autres nouvelles. Ca fait du bien de savoir qu'ons est pas seul a avoir cette maladie et que l,on prend les mêmes médicaments.

SACHA
Messages : 2410
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Fatigué

Message par SACHA » 09 avr. 2019, 07:37

Salut,

moi je prends mon seroquel XR 200mg à 20h30 en même temps que ma 2ieme dose de lamotrigine..

j'ai refusé de prendre le lamictal car j'avais trop peur de l'effets dermato.. j'ai une peau sensible et très réactionnelle.. mais j'en pouvais plus, je devais essayer quelque chose car j'avais pas de régulateur d'humeur... je pensais que mon seroquel xr faisait la job mais pour qu'il soit considérer un régulateur d'humeur, la dose doit être au delà de 300mg donc à ma dose c'est plus un antidépresseur..

melaniecoeur
Messages : 506
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Re: Fatigué

Message par melaniecoeur » 09 avr. 2019, 13:17

Allô,

Ok, ca t'aide a dormir, les 2 en même temps. Cest pareil pour moi le matin et le soir. Séroquel xr 100 mg et lamictal 100 mg, matin et séroquel régulier 300 mg avec lamictal 100 mg soir.

Je comprend pour les effets dermatologique. Mon pharmacien ne m'en avait pas parlé. Mais mon psychiatre, lui oui, il était inquiet et hésitait au début a cause des risques de rash. Cest pour cela qu'ons a commencé a 25 mg par semaine pour me rendre a 200 mg par jour. Cest ca qui arrive, un moment donné, on a beaucoup d'épisode d'humeur et ca prend qqch.

Mon 600 mg de séroquel était pas suffisant, cétait ca le pire. Bien faut dire, qu'au début de l'automne, on ajouté mon séroquel XR a 150 mg le matin. Ca prend un régulateur d,humeur. Le séroquel aidait pas suffisament pour pour la dépression. le lamictal aide pour la dépression et je suis contente de l'avoir. Sinon, je ferai encore des dépressions et des manies.

J'ai encore mon paxil a 30 mg. Tant que je refais pas de manie, je crois que on va le garder. Toi, par contre, si le zoloft t'aide pas, ca donne rien de le prendre. Mais cest qqch de lâcher ou diminuer un AD. On a essayé a l'automne et ca m'a rendu malade, vomir, étourdie, pu capable de me tenir debout. J'étais a 10 mg.

Remarque tu une amélioration avec le lamictal? J'espère que ca va t'aider!

Flag

Re: Fatigué

Message par Flag » 19 avr. 2019, 11:26

melaniecoeur a écrit :
15 mars 2019, 16:57
Allô

Est ce que ça vous arrive de faire plein de projet, inscription a des sorties et ensuite de ne plus avoir l'énergie et la forme physique ?? et la tête veux mais le corpss veux pas suivre? Vous sentez vous coupable d'être comme ça? D'être malade?ça fait tu partie de la maladie? Il faut que je apprenne a accepté et vivre avec. J'étais pas comme ça vla 20 ans. Merci
Bonjour,

Pour répondre à votre première question, en manie ou en hypomanie, il peut nous arriver d'en faire plus qu'à l'habitude et quand la manie ou l'hypomanie descend, nous tombons dans la phase dépressive et là tout devient plus difficile. Sur un high, la tête et le corps roule plus qu'à 100%.

Je ne me sens pas coupable et vous ne devriez pas vous sentir coupable, car la bipolarité ressemble au diabète, notre corps a besoin d'aide (médicament) pour bien fonctionner. Vous n'avez pas décidé ce qui vous arrive, alors pourquoi se sentir coupable ?

Je n'étais pas comme ça il y a 5 ans, mais on apprend à se redécouvrir au fil du temps jusqu'au retour à un état stable et on peut vivre normalement.

Je vous laisse le site que j'ai bâti https://aidedepression.com/bipolaire

Si vous avez des questions, n'hésitez pas.

Bonne journée!

melaniecoeur
Messages : 506
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Re: Fatigué

Message par melaniecoeur » 19 avr. 2019, 15:38

Bonjour,

Tout d'abord merci, pour la compréhension, la compassion. Ca du bien de lire, que je ne suis pas coupable d'être malade. J'ai fait des conneries et pris des risques en high, en septembre dernier. Après, j'ai du mal a me dire que jai pu faire cela. J'avais quasiment honte de dire cela a mon psy. Cest pas moi, ca. Mon amie d'enfance de 30 ans que l'on se connait, me reconnaissait pas, jétait sur le high et en même temps irritable, parlait sans arrêt.

En tout cas, tant mieux si tu te sens pas coupable. Moi, jai du mal avec ca. Cest récent mon DX, en octobre et officiellement depuis quelques semaines sur un formulaire (maladie bipolaire). J'ai du être hospitalisée a cause d'un gros down et idées suicidaires, en janvier. IL faut que j'apprend a ne plus me sentir coupable.

Dans ma famille, cest très tabou, la santé mentale. Ils sont dans les années 50. Ils sont alcooliques, pour la plupart. Dont mon père. Venant d'une famille dysfonctionnelle. ILs ont peut être eux aussi, des maladies mentale, mais ils cachent cela avec l'alcool. Ma mère a fait plusieurs dépressions et mon frère aussi. J'aimerai comme toi, apprendre a ne pas me sentir coupable. Mon père ne le sait pas encore. Mais pour lui, il mêle TDA, autisme, Dépression ect, cest tout pareil.

Je vais lui imprimé des feuilles sur ma maladie. Ca peut être dûr pour lui. Je vais lui expliquer que cest comme le diabète, ca prend un traitement médicamenteux, sinon, on peut tomber très malade, il va peut être mieux comprendre. Sinon, je vais lui dire d'appeler mon psy, il va en avoir la preuve. Je ne mens pas.

Cest vrai que notre corps est malade et la tête, ca nous prend nos médicaments, sinon, on serait toujours a l'hôpital, pas trop anti dépresseurs, pour ne pas tomber high, mais assez pour ne pas tomber en dépression. Mon père trouve que j'en prend trop médication. Lui, en prend aucun. IL a 71 ans. Ma famille des 2 côtés, prendrons jamais des pilules, ils ont pas besoin de ca. Trop orgueilleux. Non, ca cest sûr que nous avons pas choisi dêtre bipolaire. Encore moins d'être sur terre. ON doit combattre. Cette maladie, on va l'avoir toute notre vie. ET nous devrons prendre des médicaments tout notre vie aussi, j'imagine. En même temps, je suis comme habituée a avoir une vie difficile depuis que je suis toute jeune. J'ai toujours sue que qqch fonctionnait pas chez nous comme les autres.

Cest justement ca, il faut que je réaprenne a vivre selon mes limites. A les accepter. Vivre normalement, je suis moins sûr. Je suis stable avec mon lamictal. Cest mieux, depuis septembre lors de mon dernier high. ON a baisé mon paxil et ajouté lamictal a petites doses. La, je suis a 200 mg par jour. J'ai mon séroquel aussi, qui a été ajouté le matin et augmenté au coucher, jai 600 mg par jour. Je me demande sil faut faire des prise de sang avec le lamictal et le séroquel? Au pire, je vais demander au pharmacien.

Ca fait vraiment du bien de parler a qqn qui peut comprendre ce que l'on vit et pas avoir peur et honte. Dans lequel jai grandi. Toi aussi, tu as vu un changement depuis 5 ans. Quand nous savons ce que l'on a, ca aide a mieux comprendre ce que l'on as. D'avoir été enfin reconnue par mon psy. Jen doutait depuis 2013.

Merci, je vais aller voir votre site, ca l'air intéressant.

Bonne fin de semaine!

Flag

Re: Fatigué

Message par Flag » 19 avr. 2019, 17:13

Bonjour,

Je comprends bien ce que vous vivez avec votre entourage. Le conseil que je pourrais vous donner est d'essayer de penser à votre bien être que d'essayer de leur faire comprendre et accepter ce que vous vivez. Pourquoi? Car ils n'arriveront jamais à savoir ce que nous vivons, car ils ne l'ont pas vécu! Je sais que ça semble simple comme ça, mais je vais vous donner quelques points.

Concernant la culpabilité, j'ai travaillé cela avec mon thérapeute PNL pendant plusieurs mois. Ce travail ne se fait pas du jour au lendemain et le travail n'était pas sur la culpabilité, mais avec son aide ça a fait disparaître la culpabilité. Dans mon cas, lorsque je faisais quelque chose, c'était plus fort que moi, je devais me faire valider, car j'avais peur de ne pas prendre la bonne décision, j'avais peur de dire ce que les autres ne pensent pas vraiment pas, de peur d'être jugé, j'avais peur que mes amis m'abandonne, alors je me moulais à leur pensées afin de ne pas les offusquer. Je n'étais pas moi! J'ai toujours cru que j'étais moi-même et c'est faux. J'étais moi-même, mais avec un paquet de peurs, qui faisait en sorte que je ne pouvais jamais écouter ma petite voix intérieur, dire et faire ce qui m'intéressait vraiment sans jouer un film que ça pouvait mal tourner plus tard.

Vous pouvez vouloir que votre famille comprenne, que vos amis comprennent, mais vous allez y mettre beaucoup d'énergie peut-être pour rien. Les gens ne sont pas toujours ouvert à vouloir apprendre des choses et à évoluer. Gardez cette énergie pour vous afin de pouvoir travailler sur vous. C'est comme j'arrivais dans une grande salle et que je voulais que tout le monde m'aime et me comprenne. C'est très demandant. Le but dans tout ça, c'est d'arriver à s'aimer et se sentir bien avec les choix que l'on fait. Arrivé là, si ma famille me dit que ça n'a pas de sens, je sais que ce n'est pas moi qui n'a pas de sens, mais qu'eux trouve que ça n'a pas de sens. Ayant cheminé, je ne le prends pas personnel, car je sais que le film qui a joué dans leur tête fait en sorte que ça n'a pas de sens. Mais PERSONNE ne peut trouver que ça n'a pas de sens si on ne questionne pas pourquoi je fais tel ou tel chose. Je comprends qu'en manie on agit de manière extrême, mais je parle plutôt lorsqu'on ai stable, on devrait se sentir bien.

De mon côté, je crois que la bipolarité est arrivé dans ma vie, car j'avais des schémas de pensées erronées, plusieurs peurs et un stresse immense. Maintenant c'est l'inverse, les gens ont peur pour moi, mais je ne peux pas passer ma vie à les rassurer, ça leur appartient! Ils n'on qu'à consulter comme je l'ai fait. Vous n'êtes pas responsable des autres. On se rendra jamais assez malade pour sauver une autre personne!

Si vous avez des questions ou désirez échanger, je suis ouvert :) Au plaisir!

Répondre