Fil d'Esquisse

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
Esquisse
Messages : 409
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Fil d'Esquisse

Message par Esquisse » 19 nov. 2018, 19:31

Merci Ouena ! Toujours contente également de trouver tes petits mots :) J'espère que ça va plutôt bien pour toi !

Par rapport à mes parents, il m'arrive de ressentir de la culpabilité, ce n'est pas facile. Cependant j'ai fait le choix de faire passer mon équilibre et ma petite famille (conjoint + jeune adulte) en premier. Il s'agit d'une nécessité.

Ouena
Messages : 1803
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: Fil d'Esquisse

Message par Ouena » 20 nov. 2018, 08:05

Ouin c'est un peu normal de te sentir un peu coupable mais tu as pris la bonne décision. C'est une nécessité, c'est le bon mot a+ :mrgreen:

Esquisse
Messages : 409
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Fil d'Esquisse

Message par Esquisse » 08 mai 2019, 21:29

Bonjour tous (et Ouena :) (merci pour tes mots bienveillants !)),

Demain je revois mon père après de nombreux mois, je vais le rencontrer accompagnée par ma psychologue. Depuis mon dernier passage sur le forum, je l'ai revu le temps d'une courte visite dans le temps des fêtes. Je trouve ce contact très compliqué sur le plan émotionnel, mais je fais de mon mieux.

Sinon, j'ai vécu d'autres belles réalisations depuis le début de l'année. Depuis quelques semaines, cependant, je ressens beaucoup de fatigue et d'anxiété. Je vis des choses nouvelles et différentes depuis ces deux dernières années. J'apprends à travers mes expériences. En ce moment je suis en mode récupération. Je continue malgré tout d'avancer plusieurs projets qui m'allument, au rythme de mes possibilités.

Aussi, le goût de dire qu'il est possible de vivre de belles choses, une belle vie, malgré ou avec un trouble anxieux important. J'ai trouvé plusieurs leviers en ce qui me concerne et, bien qu'il y ait des hauts et des bas (inhérents à toute vie), je m'en sers pour avancer sur ma route et... vivre tout simplement :)

Ouena
Messages : 1803
Enregistré le : 23 juin 2014, 10:12

Re: Fil d'Esquisse

Message par Ouena » 09 mai 2019, 10:24

Wow Esquisse je suis vraiment contente d'avoir de tes nouvelles!

C'est tout à ton honneur de continuer à voir ton père malgré tout. Tu fais bien de respecter tes limites. Pas droit de culpabilité ;)

Je suis bien curieuses de connaître les réalisations et projets dont tu parle, juste si ça te tente.

Maudite fatigue et anxiété :evil:, tu dis avoir trouvé des leviers pour y faire face, cool, belle attitude positive. Prends bien soin de toi et merci d'être venue donner des nouvelles.

Bonne journée!

Esquisse
Messages : 409
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Fil d'Esquisse

Message par Esquisse » 10 mai 2019, 15:38

Très contente de te lire aussi Ouena :D

La rencontre avec mon père s'est plutôt bien passée. Je pense que les nombreux mois de recul/distance ont amené du bon, malgré le difficile de part et d'autre (je manque à mon père et de mon côté, les sentiments de culpabilité et d'impuissance ont été prenants par périodes). Je vois qu'il arrive à s'organiser avec ses affaires, même si je sens le tout lourd pour lui. Il semble aussi accepter et mieux s'intégrer dans son milieu de vie (les contacts sociaux sont difficiles pour lui, c'est un "jaseux", mais il a énormément de difficultés à tenir compte de l'autre... il parle beaucoup et est très très rigide... quand quelque chose ne fonctionne pas à sa manière, il s'énerve rapidement, ce qui se répercute dans ses relations).

De mon côté, j'ai tendance à bloquer, à figer... Durant la discussion, ma psychologue est intervenue pour lui faire remarquer que quelque chose se passait pour moi (il ne perçoit pas le non-verbal). Ça l'a rendu attentif et j'ai pu pour la première fois depuis... des années ??? et des années ??? glisser un mot sur ce que je vis !!! C'est aussi très compliqué de suivre mon père quand il parle, il saute souvent du coq-à-l'âne et ne pense pas du tout à contextualiser. Je suis la personne qui arrive le mieux à traduire ses cheminements de pensée, mais cela me fatigue beaucoup (quand il discute ou monologue avec autrui, souvent je me retire pour ne plus me mettre en mode "traduction"). Ma psy pense qu'il a un trouble du langage. Il est suivi d'un point de vue médical (comme beaucoup de personnes âgées, il est en perte d'autonomie et a de nombreux pbs de santé), mais il a refusé les soins, l'aide pour son moral (travailleuse sociale, etc.).

Je pense être en mesure de recommencer à lui rendre visite à l'occasion. Je vais devoir tout de même penser à limiter le temps passé avec lui (courtes visites). Et continuer mon travail avec ma psy pour arriver à mieux fonctionner quand il y a de la colère, de l'énervement ou des reproches larvés (difficile pour moi, car je ne les perçois pas sur le coup, mais en ressens les effets... c'est après coup, avec un délais, que je les perçois). Ce travail fait également resurgir des traumas, donc on avance sur ce chemin prudemment (en dosant).

(suite au prochain message...)

Esquisse
Messages : 409
Enregistré le : 15 févr. 2010, 15:29

Re: Fil d'Esquisse

Message par Esquisse » 10 mai 2019, 16:22

Alors Ouena, je n'ai pas pu faire entièrement fi du sentiment de culpabilité, mais malgré ce sentiment qui ressortait par moments, j'ai su poser mes limites (et celles de ma petite famille).

En ce qui concerne les projets et réalisations, ces dernières années, je comprends mieux et assume davantage mes différences. J'ai fait le choix de m'impliquer publiquement (conférences et autres contributions). Je vis des expériences que je n'avais jamais envisagées, jamais pensé vivre. Et je fais des découvertes et j'expérimente et je grandis en tant que personne. C'est exigeant... C'est anxiogène parfois (en fait, souvent !), mais c'est aussi extrêmement nourrissant sur le plan humain. Le plus grand défi pour moi est de doser... Trouver le bon rythme, afin de conserver mon équilibre (j'ai des défis de santé qui fluctuent, je dois donc ajuster). (En ce moment, je suis en mode "récupération" ;) )

Je vais aussi vers des changements. J'ai un projet conséquent qui m'habite depuis longtemps et j'ai commencé tranquillement des démarches en ce sens. J'ai à évaluer si le tout est réalisable sous la forme que j'envisage... Sinon, sous une autre forme. À voir...

Un des leviers qui m'aide, c'est de trouver une source de motivation... Quelque chose qui me fait vraiment envie... (par exemple, réaliser des projets me fait réellement envie !) Pour les réaliser, je dois passer par des étapes qui me mettent au défi à plusieurs niveaux. Ce sont donc des défis que je choisis pour lesquels souvent je me dis intérieurement "dans quoi tu t'es embarquée ?!" et au final, c'est juste super ! Bien que très exigeant (point de vue anxiété, santé, etc.)

Belle semaine de congé à toi Ouena !

Répondre