Angoisses monstres / Peur de la panne sexuelle

Trouble panique - Trouble d'anxiété généralisée - Trouble obsessionnel-compulsif - Phobie sociale - Trouble de stress post-traumatique - Phobie spécifique
Répondre
farrell113
Messages : 4
Enregistré le : 13 mars 2017, 04:22

Angoisses monstres / Peur de la panne sexuelle

Message par farrell113 » 13 mars 2017, 04:36

Bonjour à tous,

Ceci est mon premier message, je me dis que sur ce forum je serai mieux compris qu'ailleurs.
J'ai toujours eu un terrain anxieux. Mais depuis 2013, c'est invivable. Mes angoisses se sont fixées sur une névrose obsessionnelle plutôt originale : la peur de la panne sexuelle. Ca fait sourire, peut-être. Sauf que chez moi, ça mobilise mon cerveau non stop. J'anticipe négativement avant un rapport, avec les symptômes suivants : tachycardie, suées dans le dos, diarrhées, paresthésie (sensations de fourmillement), peur diffuse... Et évidemment, dans des dispositions pareilles, je "panne", et derrière, ça me plonge dans des abîmes d'angoisses et d'idées noires.
Je lis des témoignages surtout féminins concernant le trouble anxieux. Moins d'hommes.
Ma femme a fini par me quitter en septembre. Lassée de mon trouble anxieux (plus que de mes pannes). Depuis, j'ai également perdu mon travail (à 46 ans), et ma copine actuelle (depuis deux mois) découvre déjà mon problème.Je suis même tenté, par évitement, d'être célibataire, et me contenter d'avoir des amis et mes deux enfants.
Pourtant, je prends du Cialis, des anxiolytiques avant un rapport pour me détendre, il m'arrive même de boire un verre de vodka pour m'abrutir. Parfois, ça marche, et j'ai l'impression alors d'avoir un répit (très court). Je fais de l'acte sexuel, une question de vie ou de mort. Or, le déclin, la vieillesse, puis la mort, sont des sujets qui me hantent depuis toujours.
Les psychiatres que j'ai consultés ne m'ont pas aidé. J'ai essayé le Seroplex et le Deroxat deux mois chacun. Sans succès probant. Ca m'empêchait même d'éjaculer... Je vais demander à mon nouveau psy de tenter le Norset, qui n'a pas d'effet désastreux sur la libido. Voilà. Je ne sais pas si quelqu'un se reconnaitra dans mon profil. Merci de me dire ce que tout ça vous inspire. J'ai besoin d'aide, la souffrance qu'engendre mes angoisses me donne l'impression de crever à petit feu...

SACHA
Messages : 2527
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Angoisses monstres / Peur de la panne sexuelle

Message par SACHA » 13 mars 2017, 06:33

Salut,

ouin c'est toute une peur.. mais je penses que tu ne dois pas seulement essayer de diminuer ton anxiété avant l'acte.. tu as dit avoir pris du cialis et anxiolitique avant.. mais seulement le fait de prendre un anxiolitique peut stopper ton ''sex drive''

je parles par expérience.. moi quand je prends un Ativan pour mon anxiété... bye bye libido.. pas seulement l'envie mais aussi la lubrification (je suis une femme).

certain antidépresseur en fait la plupart, joue un role négatif sur la libido.. j'en ai pris plusieurs et celui qui m'a moins causé d'effets néfaste était le Cipralex et le Wellbutrin. mais chaque personne est différente.

donc as tu essayer la méditation pleine conscience à tout les jours,, la relaxation Jacobson (vas sur internet pour info), le yoga...

as tu pensé aller voir un psychologue/sexologue... ça pourrait grandement t'aider

bref bonne chance..

farrell113
Messages : 4
Enregistré le : 13 mars 2017, 04:22

Re: Angoisses monstres / Peur de la panne sexuelle

Message par farrell113 » 13 mars 2017, 09:55

Merci Sacha d'avoir pris le temps de me répondre.
Les anxiolytiques n'ont pas d'effet prouvé sur la libido ou le trouble érectile. Mais peu importe, car ils ne parviennent même pas à dominer mes peurs.
Je sais pour les anti-dépresseurs, ceux de la classe ISRS en particulier. Mais actuellement, je ne prends rien.
Je démarre avec un nouveau psychiatre. Mais j'en ai vu déjà plusieurs, ils semblent impuissants (sans mauvais jeu de mot).
Ma nouvelle partenaire est compréhensive, quoique surprise, car il m'est arrivé, par petits moments vertueux, à être à l'inverse très "performant".
Je sais que je souffre d'une anxiété de performance, que je me mets une pression hors norme. Mais le savoir, me le dire, ne me permet pas pour autant de trouver la paix.

Stranpax
Messages : 1
Enregistré le : 10 août 2017, 13:07
Localisation : Lyon
Contact :

Re: Angoisses monstres / Peur de la panne sexuelle

Message par Stranpax » 10 août 2017, 13:10

farrell113 a écrit :
13 mars 2017, 04:36
Bonjour à tous,

Ceci est mon premier message, je me dis que sur ce forum je serai mieux compris qu'ailleurs.
J'ai toujours eu un terrain anxieux. Mais depuis 2013, c'est invivable. Mes angoisses se sont fixées sur une névrose obsessionnelle plutôt originale : la peur de la panne sexuelle. Ca fait sourire, peut-être. Sauf que chez moi, ça mobilise mon cerveau non stop. J'anticipe négativement avant un rapport, avec les symptômes suivants : tachycardie, suées dans le dos, diarrhées, paresthésie (sensations de fourmillement), peur diffuse... Et évidemment, dans des dispositions pareilles, je "panne", et derrière, ça me plonge dans des abîmes d'angoisses et d'idées noires.
Je lis des témoignages surtout féminins concernant le trouble anxieux. Moins d'hommes.
Ma femme a fini par me quitter en septembre. Lassée de mon trouble anxieux (plus que de mes pannes). Depuis, j'ai également perdu mon travail (à 46 ans), et ma copine actuelle (depuis deux mois) découvre déjà mon problème.Je suis même tenté, par évitement, d'être célibataire, et me contenter d'avoir des amis et mes deux enfants.
Pourtant, je prends du Cialis en pharmacie-pas-cher.com, des anxiolytiques avant un rapport pour me détendre, il m'arrive même de boire un verre de vodka pour m'abrutir. Parfois, ça marche, et j'ai l'impression alors d'avoir un répit (très court). Je fais de l'acte sexuel, une question de vie ou de mort. Or, le déclin, la vieillesse, puis la mort, sont des sujets qui me hantent depuis toujours.
Les psychiatres que j'ai consultés ne m'ont pas aidé. J'ai essayé le Seroplex et le Deroxat deux mois chacun. Sans succès probant. Ca m'empêchait même d'éjaculer... Je vais demander à mon nouveau psy de tenter le Norset, qui n'a pas d'effet désastreux sur la libido. Voilà. Je ne sais pas si quelqu'un se reconnaitra dans mon profil. Merci de me dire ce que tout ça vous inspire. J'ai besoin d'aide, la souffrance qu'engendre mes angoisses me donne l'impression de crever à petit feu...
Pas tout à fait mіsl sans ambiguïté, mais encore, au plus, je suis d'accord avec vous!

Luciole
Messages : 12
Enregistré le : 02 juil. 2017, 05:48

Re: Angoisses monstres / Peur de la panne sexuelle

Message par Luciole » 14 août 2017, 19:21

farrell113 a écrit :
13 mars 2017, 04:36
Bonjour à tous,

Ceci est mon premier message, je me dis que sur ce forum je serai mieux compris qu'ailleurs.
J'ai toujours eu un terrain anxieux. Mais depuis 2013, c'est invivable. Mes angoisses se sont fixées sur une névrose obsessionnelle plutôt originale : la peur de la panne sexuelle. Ca fait sourire, peut-être. Sauf que chez moi, ça mobilise mon cerveau non stop. J'anticipe négativement avant un rapport, avec les symptômes suivants : tachycardie, suées dans le dos, diarrhées, paresthésie (sensations de fourmillement), peur diffuse... Et évidemment, dans des dispositions pareilles, je "panne", et derrière, ça me plonge dans des abîmes d'angoisses et d'idées noires.
Je lis des témoignages surtout féminins concernant le trouble anxieux. Moins d'hommes.
Ma femme a fini par me quitter en septembre. Lassée de mon trouble anxieux (plus que de mes pannes). Depuis, j'ai également perdu mon travail (à 46 ans), et ma copine actuelle (depuis deux mois) découvre déjà mon problème.Je suis même tenté, par évitement, d'être célibataire, et me contenter d'avoir des amis et mes deux enfants.
Pourtant, je prends du Cialis, des anxiolytiques avant un rapport pour me détendre, il m'arrive même de boire un verre de vodka pour m'abrutir. Parfois, ça marche, et j'ai l'impression alors d'avoir un répit (très court). Je fais de l'acte sexuel, une question de vie ou de mort. Or, le déclin, la vieillesse, puis la mort, sont des sujets qui me hantent depuis toujours.
Les psychiatres que j'ai consultés ne m'ont pas aidé. J'ai essayé le Seroplex et le Deroxat deux mois chacun. Sans succès probant. Ca m'empêchait même d'éjaculer... Je vais demander à mon nouveau psy de tenter le Norset, qui n'a pas d'effet désastreux sur la libido. Voilà. Je ne sais pas si quelqu'un se reconnaitra dans mon profil. Merci de me dire ce que tout ça vous inspire. J'ai besoin d'aide, la souffrance qu'engendre mes angoisses me donne l'impression de crever à petit feu...
Bonjour Farrell,
Il n'y a pas de peur qui soit honteuse tu sais, le tout est que tu puisses comprendre d'où vient cette peur pour pouvoir la régler ou l'accepter (oui oui)... Quel serait le risque que tu prendrais si tu avais justement cette fameuse panne ? Que pourrait-il t'arriver dans ce cas pour que tu en fasses une question de vie ou de mort ? Je pense que tu as dû travailler ça avec tes psys déjà, même si tu dis qu'ils ne t'ont pas aidé. As-tu essayé de voir un sexologue ou de faire une thérapie comportementale ?
Les évitements (être célibataire, prendre des anxios, etc.) ne pourront pas régler le problème à terme et il faut vraiment que tu fasses un travail de fond sur le pourquoi de cette peur...
J'ai une peur différente de la tienne mais pour laquelle il est aussi souvent question de vie ou de mort et j'ai appris récemment en commençant une TCC que j'allais faire un travail qui allait me permettre, non pas de supprimer la possibilité de la survenue d'une attaque de panique ou d'un malaise (ce que je redoute le plus) mais plutôt d'apprendre à relativiser la situation pour accepter qu'elle puisse se produire (et se rendre compte au final que ça se produit que très rarement). Bon j'en suis pas encore là, mais je trouve que si j'en arrive à relativiser comme on me le dit, ça serait une chose trop chouette ! (et pour toi aussi, non ? )
Car finalement, une panne sexuelle, si tu as une partenaire bienveillante (la base!) ce ne sera jamais une fin en soi ni quelque chose de grave, et encore moins un cas de rupture.. Et pouvoir faire en sorte d'apprendre à accepter que cela puisse arriver (et cela arrivera surement moins que si tu le redoutes des jours avant, mais tu dois déjà le savoir) par un travail sur cette peur et quel écho elle fait chez toi, ce qu'elle implique dans ton statut d'homme, dans ton rapport à l'autre, dans ton rapport à toi même, etc.. peut être un passage difficile mais où tu as tout à y gagner à la fin (car tu lâcheras ton angoisse et tu profiteras enfin pleinement de l'acte!)
Je comprends que l'évitement soit apaisant sur le moment, mais c'est en lâchant l'affaire en laissant tes angoisses s'installer et en leur donnant toute la place que tu mourras à petit feu (car tu n'es pas heureux avec tes angoisses.. et qui l'est ?). C'est pas facile, et moi aussi y'a beaucoup de jours où je préfère rester enfermée que de souffrir à lutter contre mes angoisses, mais comme le dit si bien Nath2727 du forum : personne ne pourra hélas faire ce travail à ta place.. :/
Mais peut-être qu'à nous tous, chacun à régler ses propres peurs, en s'entraidant, on sera plus forts :)
Courage !!

gusev
Messages : 2
Enregistré le : 24 oct. 2017, 15:15
Contact :

Re: Angoisses monstres / Peur de la panne sexuelle

Message par gusev » 15 juin 2018, 08:18

farrell113 a écrit :
13 mars 2017, 09:55
Merci Sacha d'avoir pris le temps de me répondre.
Les anxiolytiques n'ont pas d'effet prouvé sur la libido ou le trouble érectile. Mais peu importe, car ils ne parviennent même pas à dominer mes peurs.
Je sais pour les anti-dépresseurs, ceux de la classe ISRS en particulier. Mais actuellement, je ne prends rien.
Je démarre avec un nouveau psychiatre. Mais j'en ai vu déjà plusieurs, ils semblent impuissants (sans mauvais jeu de mot).
Ma nouvelle partenaire est compréhensive, quoique surprise, car il m'est arrivé, par petits moments vertueux, à être à l'inverse très "performant".
Je sais que je souffre d'une anxiété de performance, que je me mets une pression hors norme. Mais le savoir, me le dire, ne me permet pas pour autant de trouver la paix.
Je voulais savoir comment tu vas?

timtim
Messages : 30
Enregistré le : 28 mai 2018, 17:59

Re: Angoisses monstres / Peur de la panne sexuelle

Message par timtim » 15 juin 2018, 20:15

Salut,

C'est aussi une peur que j'avais, la panne sexuelle, accompagnée de la peur de finir seul, car je ne pouvais pas atteindre l'érection ou l'éjaculation.

J'ai réussi à surmonter cette peur en me mettant en tête que le sexe n'est pas la seule chose à laquelle peut penser une femme, dans la vie du couple.

En faire une question de vie ou de mort n'a aucun sens, car un couple peut, selon moi, survivre en se faisant des câlins et des bisous régulièrement, sans pour autant aller jusqu'à la "pénétration vaginale", pour parler franchement.

D'un côté, il y a le sexe pur et dur, et de l'autre il y a l'amour, contenant des caresses et une certaine forme de sexe mis en place par les désirs du couple.

Grâce a ça, je reprends goût à la vie de façon considérable.

Si ça peut t'aider, j'en suis très heureux.

Courage,
Tim

billchris
Messages : 1
Enregistré le : 27 juil. 2018, 00:27

Re: Angoisses monstres / Peur de la panne sexuelle

Message par billchris » 27 juil. 2018, 00:52

Salut,
J'ai le meme probleme . Je comprends exactement ton probleme . La peur et l'angoisse font qu'on n'arrive pas a bander .
Je suis d'origine ivoirienne et en Cote d'ivoire il y a une solution buvale naturelle a base de racine qu'on appellee '' ATTOTE'' , je previens que ca ne sent pas pas bon .
Tu en bois deux cuilleres a soupe le matin et tu es bon pour deux ou trois jours. Tu vas bander comme un taureau pendant 3 jours et fini la peur et l'angoisse . Tu bandes tres tres vite...des que tu commences c'est parti.
Je me suis dit je m'en fiche si je dois en consommer toute ma vie je le ferai, il y a des personnes qui ont traitements a vie . Ca coute des miettes et des que j'ai une connaissance qui va a Abidjan j'ai droit a deux ou trois bouteilles . j'ai une bonne cargaison sous mon lit et une petite bouteille dans ma sale de bain. Tu peux faire des recherches sur youtube et google. Tu vas retrouver ta confiance au plus vite .
you become what you think about ...

NEPTUNE
Messages : 156
Enregistré le : 16 juil. 2018, 08:24

Re: Angoisses monstres / Peur de la panne sexuelle

Message par NEPTUNE » 27 juil. 2018, 11:33

Bonjour Farell,

au delà d'une thérapie qui pourrait vous aider, avez-vous essayé, à faible dose, un médicament de la gamme des bêtabloquant ? Il est probable qu'une prise 1 h avant l'acte ferait disparaître ou du moins fortement diminuer les symptômes physiques, et donc pourrait participer à la libération mentale. Ce type de médoc est très très utilisé par les artistes, musiciens, hommes politiques, contre le tract.. En plus il n'y a, à faible dose, aucun effet secondaire ni pharmacodépendance...

Bon courage,

farrell113
Messages : 4
Enregistré le : 13 mars 2017, 04:22

Re: Angoisses monstres / Peur de la panne sexuelle

Message par farrell113 » 13 mai 2019, 11:35

Bonjour à tous,

Je voulais vous donner des nouvelles. ;-)
Voilà, j'ai eu la paix deux ans. L'anxiété de performance est restée, mais a diminué assez pour entrer dans un cercle vertueux, toujours avec la même partenaire. Nous avons même eu une vie sexuelle assez dingue, acrobatique, inventive, complice.
Et pourtant.
Il a suffit d'un doute.
Revenu à la faveur de je-ne-sais-quoi. Moralité, la peur de la panne est revenue comme en mars 2017. Beau la mépriser, la conjurer. Elle est redevenue envahissante. Ma partenaire est compréhensive, amoureuse, et ne comprend pas que ça me dévaste tant. Le fait de ne pas habiter ensemble, à la fois me sauve car m'offre des répits certains soirs, mais cultive cette peur aussi par l'évitement.
Et me revient alors cette solution ultime : rester seul.

Répondre