Questionnements

(maniaco-dépression)
Itsabell
Messages : 738
Enregistré le : 21 août 2016, 23:25

Questionnements

Message par Itsabell » 23 juil. 2019, 07:09

Bonjour à tous,

Depuis un bon bout de temps je me questionne. Je me questionne sur mon ou mes diagnostics. Bipolaire, autiste, je ne sais plus. Ma psychiatre, absente pour une durée illimitée, je ne l’ai pas revue depuis janvier. J’étais censé avoir un suivi avec une spécialiste de l’autisme, elle aussi en arrêt pour durée illimitée. J’ai donc fait fermer le dossier. J’ai un suivi avec mon médecin de famille. Elle semble douter pour l’autisme. Et moi je ne sais carrément plus quoi penser.

Je sais que le diagnostic au final on s’en fou, on traite les symptômes. Mais moi ça l’éclairerait pour savoir si je prends tous ces médicaments pour rien. Je pourrais peut être retrouver la personne créative que j’étais et qui est éteinte depuis 2015. Mon atelier sert pu à rien.

Je suis en pleine crise existentielle en ce moment. Je suis qui? Quoi? J’en pleure.

Itsabell

SACHA
Messages : 2620
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Questionnements

Message par SACHA » 23 juil. 2019, 07:47

Salut Itsabell

je penses que plusieurs d'entre nous se questionnent sur notre/nos diagnostique.. à commencer par moi!.. mon psy dit bipolaire 2 et des fois ils dit tendance à bipolaire 2... c'est quoi je sois supposer penser de ça.. mais depuis que je suis sur le lamotrigine.. je vois une grosse différence.. juste l'anxiété/petite panique vient brouiller le tout.

pourquoi avoir fait fermé ton dossier avec ton psy et spécialiste en autisme.. quand ils vont revenir de leurs congés, tu seras plus leurs patients.. à moins que je me trompes..

ton généraliste pourrait pas te référer à un autre psychiatre..

ton généraliste croit pas au diagnostique de autisme... plusieurs ne pense pas que je suis bipo 2.. mais n'a-t-il pas différent degré de diagnostique.. je m'explique.. ma fille a une paralysie cérébrale.. pourtant, elle n'est pas en fauteuil roulant, elle ne bave pas.. elle marche, avec claudication légère, elle a un orthèses du pied et du bras droit.. et elle va à l'université en psychoéducation..quand je mentionnes que ma fille a une paralysie cérébrale.. le monde me regarde et dit ...mais ça parait pas.. pas vraiment!

ce que je veux dire.. tu peux avoir le spectre de l'autisme mais léger.. non!

tu dis avoir perdu ton coté créative..peut-être juste un ajustement de tes médocs...

moi, j'ai perdu mon DRIVE et mon gout de l'AVENTURE..ça me fait peur.. l'inconnu .. même si c'est mieux avec le lamotrigine.. je me fatigue plus facilement, mais aussi j'ai peur que si j'en fais trop, je vais tomber en dépression...

j'espère juste que tu vas être plus clémente envers toi.. prend soins de toi..

bisou Sacha

Itsabell
Messages : 738
Enregistré le : 21 août 2016, 23:25

Re: Questionnements

Message par Itsabell » 23 juil. 2019, 09:02

Bonjour Sacha,
J’ai fermé le dossier car ça pouvait tomber dans les mains de n’importe quel psycho éducatrice dont certaine que je connais. Psychiatre? Le plus près est à 2h30 de route. Et j’avais aussi un meilleur lien avec ma psychiatre. Je n’ai pas envie de tout recommencer.
Avec les deux interventions 911 depuis 2015 de mes tentatives de suicide, je sais maintenant que je suis fiché par la police. Je me suis réveillé en panique ce matin. Et j’ai fouillé et je peux me faire refuser aux douanes à cause de ça. Il y en a à qui s’est arrivé. Normalement j’ai un voyage d’affaire pour le travail en France l’an prochain... je crois que je vais devoir laisser ma place. Ça me rend malade de penser que je pourrais me faire virer de bord rendu à destination. Va falloir je justifie ça à ma boss. Quelle horreur!!!
Si je n’ai pas rien, c’est alors que je suis folle. J’en suis venue à cette conclusion. Et que je m’empoisonne avec des médicaments pour rien. J’ai deja énormément de difficultés à accepter de prendre de la médication et j’aimerais trouver un moyen naturel.
Ça me fait de la peine. Si les gens sauraient tout de moi ne me parlerait plus et je les ferais fuir.
J’ai abandonné l’idée d’avoir un deuxième enfant car la première m’a rendu malade. J’étais complètement folle. Et avec tous les médicaments que je prends je ne pouvais pas avoir d’autres enfants à moins que j’arrête tout. Mais je suis folle. Aujourd’hui mon conjoint a un rdv pour se faire couper. Voilà, c’est terminé.

SACHA
Messages : 2620
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Questionnements

Message par SACHA » 23 juil. 2019, 10:34

Je comprends ta souffrance

as-tu déjà repenser à comment tu étais avant tes médicaments, avant ton diagnostique.. comment te sentais tu.. à part ta créativité.. je veux dire comment te sentais tu dans ta tête..

tu dis avoir fait 2 tentatives de suicides... c'est un signe non..
Itsabell a écrit :
23 juil. 2019, 09:02
j’ai fouillé et je peux me faire refuser aux douanes à cause de ça
à cause de tes 2 tentatives de suicides??... as tu appeler les douanes.. parler à un douanier.. ça pourrais être une information plus juste..

personne n'est folle ou fou.. on est malade.. et faut accepter..

ta psychiatre t'a donner un diagnostique.. c'est elle la spécialiste des troubles mentaux.. même si ton généraliste est médecin, il est limité ... c'est mon opinion..

J'ai déjà essayé un approche plus naturel comme traitement.. ça pas fonctionné.. donc je le jumelle avec mon traitement ''chimique''

mais à toi d'essayer..parle en à ton généraliste.

repose toi bien

SACHA
Messages : 2620
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: Questionnements

Message par SACHA » 23 juil. 2019, 10:52

Je te joint un article

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/53 ... te-mentale

l'article date de 2011.. je sais pas si c'est ce que tu as lu.. et il parle seulement direction USA..

peut-être obtenir de ton médecin une note disant que tu es apte à voyage... une idée comme ca

Itsabell
Messages : 738
Enregistré le : 21 août 2016, 23:25

Re: Questionnements

Message par Itsabell » 23 juil. 2019, 11:06

Oui c’est le genre d’article que j’ai lu.
J’ai fait une tentative en 2015. J’avais écrit un message un peu alarmant sur un forum. Ils ont contacté interpole et la SQ est débarqué à mon travail pour m’amener à l’urgence. Première intervention policière.
L’automne dernier je ne dormais plus et je ne me comprenais plus. J’ai fait une mini surdose de médicaments simplement parce que je voulais dormir et pas nécessairement mourir. Info santé à pris ça comme une tentative et ont appelé la police et l’ambulance pour m’amener à l’hôpital. Deuxième intervention policière.

Ensuite la SQ me demande une évaluation urgente de mes capacités à posséder une arme à feu. La SAAQ me demande aussi une évaluation médicale... bref je suis dans les formulaires ces temps ci et dans le stress de perdre mes permis.

J’ai donc peur pour les douanes. Et si un jour je veux aller aux USA... c’est vraiment un stress.

Peut être que je suis juste troublée de la vie... je ne sais pas ce n’est tellement pas clair. Et mon psychologue qui me dit la dernière fois si j’accepte ma condition. Mais quelle condition? Qu’est ce que je suis censé accepter? On ne sait plus ce que j’ai!!!

Itsabell
Messages : 738
Enregistré le : 21 août 2016, 23:25

Re: Questionnements

Message par Itsabell » 24 juil. 2019, 08:27

J’ai un rdv avec mon psychologue lundi. J’ai écrit un texte pour exprimer ce que je ressens face à tout ça. Parce qu’autrement je ne suis pas capable de m’exprimer adéquatement devant lui.
J’ai envie de pleurer. Ça me hante d’être aussi perdue en ce moment. Je sais qu’on s’en fou en quelque sorte du diagnostic. Mais j’aurais aimé en parler plus à ma psychiatre. Approfondir ces questionnements. Trouver réponse à mes questions. 😢

Avatar du membre
3.14R
Messages : 963
Enregistré le : 18 déc. 2017, 10:28
Contact :

Re: Questionnements

Message par 3.14R » 24 juil. 2019, 08:46

Bonjour Itsabell,

Ton état émotif est normal et je crois que tu as très bien fait d'écrire à ta psychologue. C'est une démarche qui a du te coûter des efforts mais lorsque tu la verras, le plus dur sera fait et elle pourra plus facilement entrer en contact avec toi.

Pour ce qui est de pleurer vas y. Gardes pas tout ça à l'intérieur, ton être vit des traumatismes en ce moment et tu dois quand même avoir le droit de te laisser aller. C'est temporaire. Tu vas trouver une position intérieure qui va te permettre de canaliser tes envies de performer et de te mesurer à toi même autrement qu'à travers les marathons. C'est un petit deuil à faire qui pour le moment prends bien de la place.

Pour ce qui est de savoir de quoi tu souffres précisément, ta quête continue. Ton histoire est unique. Tu es unique. Personne d'autre que toi ne peut répondre adéquatement à tes questionnements. Je comprends l'importance d'avoir un bon diagnostic, de savoir si oui ou non tu es bipolaire, autiste ou autres choses encore. Mais, pour l'instant, tu n'as pas de certitude autre que tes comportements que tu sais extrêmes parfois. Il faut que tu fasses attention à ça. Gardes le focus que parfois, tu fais des crises extrêmes alors la médication t'aide à ne pas en faire.

Donnes nous des nouvelles de ta rencontre avec ta psychologue. C'est intéressant de suivre ta démarche car elle est atypique. (Heu, sur le forum ne sommes nous pas tous atypiques?? haha)

Au plaisir de te lire
Gardes la tête froide, tu vas trouver des réponses à tes questionnements. Peut être pas de suite mais il va peut être falloir que tu acceptes de rencontrer un autre psychiatre dans le futur. Et oui, recommencer avec quelqu'un d'autre. C'est pas si pire que ça en a l'air. ;)

Itsabell
Messages : 738
Enregistré le : 21 août 2016, 23:25

Re: Questionnements

Message par Itsabell » 24 juil. 2019, 10:59

Merci milles fois pour ton message plein de sagesse Pierre!
Je suis sortie de chez moi pour arrêter de ruminer là-dessus. J’ai acheté deux vestes pour le travail 🤣😂 c’est con mais ça m’a fait décrocher. Ce pm je vais aller courir avec ma fille qui me suit en vélo. C’est pas très efficace sur la vitesse (faut arrêter partout (parc, grand maman,...) mais je vais récupérer de mon gros entraînement d’hier avec le club (je coach).

Je crois sérieusement que j’aurais trop de misère à recommencer avec un ou une nouvelle psychiatre. Autant j’ai détesté la mienne au départ (elle m’avait rentré dedans et hospitalisé contre ma volonté, je la détestais et je n’avais pas été à mes rdv suivant) que maintenant ça connectait bien avec elle. Je pense que je préférerais continuer juste avec mon médecin de famille.

Moi aussi j’ai bien hâte de voir qu’elle tournure mon rdv va prendre. Dans le sens où je veux son point de vu. Il me suit depuis 2014 mais maintenant je ne le vois qu’au besoin. Donc parfois je suis plusieurs semaines sans le voir. C’est un dieu, il a vraiment été présent pour moi.

Bon je vais jouer aux princesses avec ma fille. Elle est mignonne.

Pas eu de crises depuis un bout de temps. Je suis vraiment contente de ça! Des fois ça a passé proche mais c’est resté sous contrôle. Je dirais que je suis quand même assez stable sauf le mois suivant mon arrêt de médicaments. Depuis hier je suis revenu à mes doses normales. Mais je serais curieuse de voir comment je fonctionnerais sans rien. Je veux dire après sevrage. Quoi que j’ai beaucoup lu que ce que je prends ne devrait pas créer de symptômes de sevrage.

Merci de m’avoir lu et d’être là 🤗

Itsabell
Messages : 738
Enregistré le : 21 août 2016, 23:25

Re: Questionnements

Message par Itsabell » 30 juil. 2019, 06:37

Bonjour à tous,
J’ai eu ma rencontre avec mon psychologue hier soir. Ça m’a vraiment éclairé. Dans le fond, il m’a expliqué premièrement que je n’étais pas encore rendu à l’étape d’acceptation et que je devais encore faire mon cheminement là dedans. Que c’est en fait pour ça que j’autosabbote mon traitement tout le temps. Qu’il faut en fait que je fasse le deuil de ma vie d’avant pour avancer.

Il m’a aussi expliqué qu’en psychologie il n’y a pas de zone noire ou blanche. Ce sont des zones grises. Ce que je déteste car j’aime ça quand c’est clair. Il m’a expliqué les trois degrés d’affectation si je peux le dire ainsi et dans l’ordre de gravité il y a : caractéristique, trait, trouble. Pour faire une histoire courte, j’aurais le trouble bipolaire mais aussi des traits autistiques qui expliquerait certains de mes comportements. Mais mon plus parlant est le trouble bipolaire.
Bref, ça été vraiment pertinent ce rdv. Et ça m’a fait vraiment réfléchir.

Répondre