journal de modjo

(maniaco-dépression)
modjo
Messages : 283
Enregistré le : 15 juin 2015, 16:27

Re: journal de modjo

Message par modjo » 23 août 2019, 14:27

Vendredi 23 aout 17:30

3e jour de marche

Mon moral est au beau fixe mais mes pieds et genoux ont du mal a suivre la cadence.

Je vais devoir m'octroyer quelques jours de repos.

Il faut y aller mollo.

modjo
Messages : 283
Enregistré le : 15 juin 2015, 16:27

Re: journal de modjo

Message par modjo » 25 août 2019, 07:36

Samedi 24 aout 2019 21:00

4e jour de voyage

Pas de marche aujourd'hui :)

modjo
Messages : 283
Enregistré le : 15 juin 2015, 16:27

Re: journal de modjo

Message par modjo » 17 sept. 2019, 06:51

Mardi 17 septembre 2019

Tres motive pour trouver une copine.

Je vais me remettre au sport et prendre un appartement.

Et faire plus de sorties avec mes amis.

En parler avec ma famille et mes amis.

M'inscrire sur tinder ?

modjo
Messages : 283
Enregistré le : 15 juin 2015, 16:27

Re: journal de modjo

Message par modjo » 17 sept. 2019, 14:10

J'aimerai etre au top du top du bonheur tout le temps.

Mais c'est peut etre un desir illusoire.

SACHA
Messages : 2620
Enregistré le : 11 mars 2014, 12:54
Localisation : Gatineau

Re: journal de modjo

Message par SACHA » 18 sept. 2019, 07:07

salut,

je vois que tu as beaucoup d'ambition .. bravo ça prouve que tu vas mieux... faut juste surveiller pour pas que ça devienne une manie

penses tu qu'il serait plus sage d'y aller d'un projet à la fois..

qu'elles sont tes priorités.. une copine ou te trouver un appartement?

faire du sport c'est excellent et en plus, tu risques de te trouver des nouveaux amis.

Tinder... si tu veux.. moi ça me fait trop peur ... mais j'ai peur d'avoir peur :lol: donc je ne suis pas une référence..
modjo a écrit :
17 sept. 2019, 14:10
J'aimerai etre au top du top du bonheur tout le temps.
je crois que c'est le rêve de tout le monde.. mais à mon avis c'est pas réaliste..mais je te souhaite te rendre le plus près de ton bonheur tout le temps

bonne journée

modjo
Messages : 283
Enregistré le : 15 juin 2015, 16:27

Re: journal de modjo

Message par modjo » 19 sept. 2019, 01:21

Salut Sacha,

Mon reve serait de trouver une copine cool. Ca me ferait tellement plaisir. J'ai deja essayé Tinder mais ca n'a pas trop marché. Peut etre qu'il faudrait que je réessaie.

Mais bon déjà, me rendre compte que je ne peux pas etre au top du top du bonheur tout le temps m'apaise pas mal et me fait me sentir bien. C'est deja pas mal :D

Je suis pas mal heureux et zen en ce moment donc il faut que j'en profite !

Bonne journée

modjo
Messages : 283
Enregistré le : 15 juin 2015, 16:27

Re: journal de modjo

Message par modjo » 19 sept. 2019, 07:20

Jeudi 19 septembre 2019
13h13

Tranquillement posé dans la cours du travail au soleil à écouter les enfants jouer et crier dans une la cours d'une école pas trop loin.

Cette fin d'été me rappelle celle que j'avais passé paisiblement il y a de cela deux ans quand j'étais parti au canada rejoindre ma petite amie chinoise à vancouver. Que de bons souvenirs.

Je me sens en paix aujourd'hui. Je sais que cela ne va pas durer alors j'en profite. Je me sens en paix et j'ai l impression d'avoir trouver un truc qui me fait me sentir en paix : des que quelque chose me tracasse ou me préoccupe, j'en parle a ma mere. Et cela me fait un bien fou généralement. Comme si elle arrivait a effacer mes problemes les plus profond et a les transformer en paix et en amour. Je sais que cela ne durera pas alors j'en profite.

J'ai l'impression d'etre entier, de ne rien cacher aux personnes que j'aime, d'être vrai et sincere.

Par exemple, j'ai dit a ma mere que cela m'énervait de ne pas réussir a arreter de fumer. Du coup, mon enervement est passé.

J'ai aussi dit a ma mere que cela m'embetait de ne pas avoir de copine. Du coup, mon embetement a disparu.

Je voulais dire aussi a ma mere que j'étais préoccupé par le fait de ne pas me sentir totalement épanoui, de vouloir toujours etre au top du top du bonheur. Je me suis dit qu elle me dirait que je reflechis trop, que la vie est ainsi faite et qu'on ne peux pas toujours etre au top du top du bonheur. Et cela m'a apaisé. Je n'ai meme pas eu besoin de lui en parler. Juste l'imaginer.

C'est comme parler a un psy puissance 1000.

Ma mere est la personne la plus cool que je connaisse. J'ai mis beaucoup de temps a m'en rendre compte mais elle est géniale. Quasiment une sainte.

Du coup, je me dis que j'ai trop de la chance de connaitre quelque'un d'aussi bien qu'elle, que j'ai la chance d'en etre aussi proche.

Je crois que c'est elle d'ailleurs qui m'a conseillé d'aller voir un psy il y a quelques années puis d'en changer car il ne semblait pas me convenir. Ses conseils sont comme de l'or en barre.

Il y a des hauts et il y a des bas dans la vie. C'est comme cela. Et aujourd'hui, j'ai la chance d'etre dans un haut. Au top du top du bonheur. Quel paradoxe. Mais je sais que cela ne durera pas. Alors j'en profite !!

modjo
Messages : 283
Enregistré le : 15 juin 2015, 16:27

Re: journal de modjo

Message par modjo » 20 sept. 2019, 02:43

A me sentir heureux, comme ca, j'aurais presque envie d'ecrire un livre sur le bonheur. Mais je sais que cela ne va peut etre pas durer. C'est sur que cela ne va pas durer meme mais ce n'est pas grave. Le sentiment et l'envie sont la. D'ailleurs, il ne s'agirait pas d'un livre sur le bonheur mais sur la paix. Quoique le bonheur, cest pas mal aussi. A voir.

En tout cas, je me sens extremement heureux. Presque indestructible. Ca sent l'episode maniaque me direz vous. Et bien on verra. Je reste sur mes gardes. Meme si c'est difficile de ne pas accepter ce sentiment de bonheur et de paix qui m'envahit de toute part.

modjo
Messages : 283
Enregistré le : 15 juin 2015, 16:27

Re: journal de modjo

Message par modjo » 20 sept. 2019, 06:38

Plus j'y reflechis et plus je me dis qu'il est compliqué pout moi d'écrire un livre sur le bonheur qui s'adresserait à tous alors que je suis bipolaire.

Prendre des médicaments stabilisateurs d'humeur et antidepresseurs et aller regulierement chez le psy ne sont pas vraiment des gages de credibilité pour un auteur qui écrirait sur le sujet.

C'est un peu comme si un boiteux disait : je vais vous apprendre a courir. Ca ne serait pas tres credible.

Par contre si le boiteux s'adresse a d'autres boiteux, le propos peut s'avérer plus justifiable.

Bon ma comparaison est un peu bancale mais je ne trouve pas mieux pour le moment.

Bref, ecrire un livre sur le bonheur pour bipolaires de type 2 pourrait etre quelque chose d'interessant.

Par ou pourrais je commencer ?

Par raconter brievement mon histoire peut etre. Puis donner des pistes de conseil sur plusieurs points.

Pour l'histoire, je pourrais dire que j'ai passé une vie heureuse jusqu'a l'age de 15 ans quand j'ai commencé a me sentir mal et déprimer. Ma vie a ensuite été pleine de problemes jusqu'a mes 35 ans. Drogues. Dépressions. Penchants suicidaires. Etc.

Jusqu'a ce que j'ailles voir un bon psy qui me diagnostique bipolaire. Je trouve ensuite un bon équilibre medicamenteux et dans ma vie.

La stabilité arrive alors progressivement et je deviens de plus heureux dans ma vie. Cela fait a present 3 ans et demi.

Voila pour le bref résumé.

Pour les pistes de conseils, il faudrait que je reflechisse plus serieusement. Mais je peux commencer a faire un brainstorming.

- prendre conscience de la maladie
- accepter la maladie
- se renseigner grandement sur la maladie
- trouver un bon psy qui peut recevoir rapidement. Pour ma part, j ai la chance d'avoir un psy qui peut me recevoir le jour meme en cas de probleme.
- trouver un bon equilibre medicamenteux
- avoir une bonne hygiene de vie
- tenir un journal d'humeur et de sommeil
- tenir un journal
- mettre en place des strategies de secours en cas de symptomes de depression. Pour ma part, il s'agit d'en parler a mes parents et a mon psy. Il s'agit probablement du plus important pour moi : avoir quelqu'un de confiance et d'equilibree comme ma mere a qui parler sans retenu. Et qui m'accueille toujours a bras ouvert, m'aime et ne me juge pas.
- faire un peu de meditation mais pas trop pour comprendre comment fonctionne notre esprit, nos pensées et la nature des choses.
- etre patient. Probablement, la chose la plus difficile pour moi mais peut etre une des plus importantes.

Voila, c'est un bon premier brainstorming meme si j'ai probablement oublié plein de choses.

modjo
Messages : 283
Enregistré le : 15 juin 2015, 16:27

Re: journal de modjo

Message par modjo » 20 sept. 2019, 13:46

Je viens de relire tous les messages de mon journal.

Je suis heureux de voir tout le chemin parcouru jusqu'a aujourd'hui.

La route est longue. Et semée d'embuche.

Je suis assez épaté de me relire et de voir que je suis capable d'écrire de belles choses parfois.

Peut etre qu'a la place d'écrire un livre sur le bonheur ou sur la bipolarité, je pourrais écrire un livre sur la beauté du monde et de l'univers.

La vie est magnifique. Le monde est magnifique. L'univers est magnifique. Certes tout cela est aussi horrible que magnifique. Mais quitte a regarder le verre, autant le voir a moitié plein qu'a moitié vide non ?

La vie est tellement exceptionnelle. Quelque part, je serais presque content d'etre bipolaire car j'ai l'impression que cela me donne une certaine sensibilité a ressentir les choses. Je suis sur qu'il n'y a pas que des inconvénients à etre bipolaire. D ailleurs certains preferent s appeler plutot hypersensible que bipolaire. Mais je trouve ca un peu orgeuilleux.

Il est 19h30. On est vendredi soir. Je me sens un peu fatigué en cette fin de semaine. J'ai pris un pastis avec mon pere et un de ses amis. J'ai l'impression de l'entendre au loin d'ailleurs. Il est en train de repartir. Dommage, j'aurais bien repris un pastis et une petite cigarette. Il fait encore beau et chaud pour un 20 septembre. Ils annoncent 29 degrés demain. Et de la pluie toute la semaine prochaine.

20h00

J'ai mangé paisiblement avec mon pere et la je suis tranquillement assis dehors a profiter des derniers instants de l'été qui se terminera vraissemblablement demain. Un des plus beaux été de ma vie j'imagine en terme de beaux temps et de chaleurs.

On n'entend plus beaucoup les oiseaux ce soir. Peut etre préparent t ils déja l'automne ?

Je ne sais pas quoi écrire si ce n'est que tout va bien, que je me sens heureux et apaisé. Le bouddhisme dit que tout est éphémere alors j'en profite.

J'admire le bleu du ciel et le vert foncé des cimes des sapins. Des sapins qui semblent dormir et les arbres déjà commencer à rougir.

Qu'est ce qu'on est bien en cette fin d'été au milieu du mois de septembre en polo sur la terrasse de la cuisine. Une petite brise douce et légere me caresse l'avant bras. J'attend ma mere qui ne sevrait pas tarder à revenir.

Je me dis que ca serait bien de trouver une copine, de gagner plus d'argent, de me sentir plus épanoui, d'avoir un travail plus intéressant.

Mais en fait non. Ces désirs sont vains et sans fin. Je vois que si je les écoute, je ne pourrais jamais trouver une meilleure paix que celle que je ressens actuellement. Les écouter serait comme vouloir remplir un tonneau percé. Cela serait sans fin.

Tandis que là, posé sur la terrasse de la cuisine à ressentir les dernieres douceurs de l'été, il ne me manque rien. Rien ne pourrait etre plus parfait.

D'un coup j'ai presque peur de devenir riche et célebre un jour. Arriverais je à faire face ? Cela ne doit pas etre évident. Mais en meme temps, avec une bonne stabilité, cela doit etre rigolo. Mais je suis sur que cela ne changerait pas la profondeur de mon bonheur présent.

Le soleil se couche tout doucement. La luminosité se fait de plus en plus faible. De plus en plus tamisée. Le bleu du ciel de plus en plus profond. Un avion passe dans le ciel et laisse une trainée rouge éclairée par le soleil couchant. Peut etre devrais je écrire de la poésie ?

J'attend ma mere. La sainte de ma maison. La sainte de ma vie. J'espere qu'elle vivra longtemps. J'espere que j'en rencontrerai d'autres. J'espere que la future femme de ma vie en sera une aussi. Je place la barre assez haute.

J'attend dans la tendre et douce fraicheur de cette derniere journée. J'ai envie de profiter de ces derniers instants estivaux du mieux possible. De n'en rater aucune miette.

Je pense à Emma, ma fidele amie. J'ai de la chance de l'avoir. Elle est si douce et gentille. Presque une sainte à sa façon mais pas totalement quand meme. Quoique. Je ne sais pas en fait. Cela n'a pas d'importance.

Ca y est le bout de l'horizon commence a etre violet et la nuit à s installer. Ma mere ne devrait plus tarder.

En relisant mon journal, j'ai vu qu'a un moment donné ma mere me conseillait d'écrire un livre. Peut etre que la voix de sa sagesse me portera.

J'entend une voiture au loin qui s'approche. Peut etre que c'est elle mais non.

Peut etre faudrait il que je sois un peu comme ma mere. Un saint. Vivre pour les gens que j'aime. Aimer les gens avec qui je partage ma vie. Aimer mes proches. Etre dévoué. Faire a manger pour eux. Leur offrir des cadeaux. Etre généreux, doux et gentil. Mais j'ai du mal. Certaines personnes sont tellement bizarres.

Mais peut etre est ce la seule chose a faire quand on est un bienheureux : donner un peu de son bonheur. Car il y en a tellement qu'il y en a pour deux. Pour cent. Mille.

J'ai vraiment du mal a etre genereux avec les gens que je n'aime pas trop. J'ai du mal à aimer les gens aussi. Je trouve les gens sans beaucoup d'intéret mais je sais que je me trompe. Ils sont le sel de la terre comme dirait jésus. Ils font partie de la nature. Ils sont beaux car ils font partie de la vie de la terre et de l'univers.

Mais j'ai du mal a trouver les gens beaux tout de meme.

Peut etre qu'il est temps de s'ouvrir aux autres et de les aimer. Pas de les aimer pour les aimer. Mais les aimer car ils sont beaux et touchants et fragiles et faibles. Comme moi d'ailleurs. Peut etre est il temps de m'aimer aussi. Mais je crois que je m'aime trop. Bref.

Ce cheminement de pensées est intéressant car je me rend compte que je sépare les etres humains de la nature alors qu'ils font partie de la nature. C'est juste que c'est difficile pour eux. Ils portent en eux le bagage du mensonge, de la culpabilité et de l'erreur fondamentale : celle de confondre la vie avec les mots de la pensée et du langage.

Finalement, il est peut etre temps que je me réconcilie avec l'etre humain, avec ma propre race, mon propre peuple. Il est peut etre temps de pardonner aux autres de ne pas etre parfait, de les accepter, de les aimer.

Wow. Ca y est, il fait nuit.

J'entend une voiture arriver. Je me dis que c'est ma mere mais en fait non. Fausse alerte.

J'ai l'impression d'avoir compris quelque chose de tres important ce soir : les hommes font partie de la beauté de la terre et de l'univers. Ils sont aussi beau qu'un coucher de soleil ou que la sensation douce et fraiche de la brise de fin d'été. Les hommes sont beaux. Et les femmes aussi d'ailleurs. Meme les blaireaux de gilets jaunes ou les pauvres racailles de banlieues. Memes les connards de politique. Meme les gens débiles des talks show qui racontent n'importe quoi. Meme les rappeurs haineux qui déversent leur mal etre a travers des boom et des tchaks. Meme hitler est beau finalement. Au risque de choquer. Hitler est beau car il fait partie de la nature. Mais je n'ai pas envie de finir crucifié comme jésus alors je vais suivre les conseils d'épicure : pour vivre heureux, vivons cachés.

Répondre