tentative de suicide = nouveau traitement (abilify)

Dépression majeure - Dépression saisonnière - Dépression post-partum - Dysthymie
Répondre
alqabayliyya
Messages : 38
Enregistré le : 03 oct. 2018, 05:39

tentative de suicide = nouveau traitement (abilify)

Message par alqabayliyya » 13 sept. 2019, 17:15

Bonjour/bonsoir,

Comme il est écrit dans le titre, il y’a deux jours j’ai fais une « tentative de suicide ».
Ma mère a appelé le 15 et je suis partie direction l’hôpital où je suis resté 1 jours le temps qu’on m’examine et que je vois le psychiatre.
Ils m’ont proposé une hospitalisation que j’ai décliné car, ayant déjà été hospitalisée l’an dernier pendant 1 mois et demi, je savais que ça n’était pas utile pr moi.

Je suis ensuite ressorti avec le rendez-vous chez ma psychiatre avancé.
J’y suis allée et elle a rajouté de l’abilify 5mg à ma médication qui était à la base juste du seroplex 20mg.

Je me demandais si ce traitement avant une chance de marché car je suis vraiment entrain de désespérer , je ne vois pas la fin du tunnel et je commence à en avoir plus que marre.

J’en attend peut être trop des médicaments mais si je n’avais pas espoir en eux je ne serait sûrement plus de ce monde.

Toute personne mal attentionné voulant déverser leurs haine des médicaments vous êtes priez de vous taire.

merci pour vos réponse

Avatar du membre
1Furtif
Messages : 166
Enregistré le : 26 févr. 2018, 00:15
Localisation : Montréal

Re: tentative de suicide = nouveau traitement (abilify)

Message par 1Furtif » 14 sept. 2019, 00:42

Bonjour / Bonsoir,

J'ai déjà pris de l'Abilify. Au départ, ma psychiatre m'avait donné une dose de 10 ou 15 mg, je ne m'en souviens plus. Je n'ai pas eu l'effet recherché. Quelques temps par la suite, ma psychiatre m'a prescrit de nouveau l'Abilify à 2 mg. Elle m'a dit qu'avec le temps les psychiatres connaissent d'avantage le médicament. C'était un nouveau médicament au moment où on me l'a prescrit. Elle m'a dit qu'à petite dose l'Abilify aide contre l'anxiété et à plus forte dose c'est pour les états psychotiques.

À petite dose, mon anxiété était contrôlé.

Entre-temps j'ai changé de psychiatre et il m'a prescrit du Latuda au lieu de l'Abilify.

Je préfère de loin l'Abilify au Latuda.

P. S. Je suis traité pour dépression avec idéation suicidaire et anxiété.

alqabayliyya
Messages : 38
Enregistré le : 03 oct. 2018, 05:39

Re: tentative de suicide = nouveau traitement (abilify)

Message par alqabayliyya » 14 sept. 2019, 14:36

1Furtif a écrit :
14 sept. 2019, 00:42
Bonjour / Bonsoir,

J'ai déjà pris de l'Abilify. Au départ, ma psychiatre m'avait donné une dose de 10 ou 15 mg, je ne m'en souviens plus. Je n'ai pas eu l'effet recherché. Quelques temps par la suite, ma psychiatre m'a prescrit de nouveau l'Abilify à 2 mg. Elle m'a dit qu'avec le temps les psychiatres connaissent d'avantage le médicament. C'était un nouveau médicament au moment où on me l'a prescrit. Elle m'a dit qu'à petite dose l'Abilify aide contre l'anxiété et à plus forte dose c'est pour les états psychotiques.

À petite dose, mon anxiété était contrôlé.

Entre-temps j'ai changé de psychiatre et il m'a prescrit du Latuda au lieu de l'Abilify.

Je préfère de loin l'Abilify au Latuda.

P. S. Je suis traité pour dépression avec idéation suicidaire et anxiété.
merci beaucoup ! au bout de combien de jour/semaine les effets positifs se sont fait ressentir ?

tu prenais un antidépresseur avec ?

Avatar du membre
1Furtif
Messages : 166
Enregistré le : 26 févr. 2018, 00:15
Localisation : Montréal

Re: tentative de suicide = nouveau traitement (abilify)

Message par 1Furtif » 15 sept. 2019, 01:16

Les effets positifs de l'Abilify dans mon cas étaient apparus après environ 3 semaines. Ce qui m'aide aussi pour mon anxiété est le Propranolol que je prenais avec l'Abilify et maintenant avec le Latuda.

Je prenais et je prends toujours de la Sertraline comme antidépresseur.

Je prends présentement, en plus du Zoloft (Sertraline), de l'Aventyl (antidépresseur) qui me permet de beaucoup mieux dormir.

J'espère que cela t'aide.

alqabayliyya
Messages : 38
Enregistré le : 03 oct. 2018, 05:39

Re: tentative de suicide = nouveau traitement (abilify)

Message par alqabayliyya » 15 sept. 2019, 11:14

1Furtif a écrit :
15 sept. 2019, 01:16
Les effets positifs de l'Abilify dans mon cas étaient apparus après environ 3 semaines. Ce qui m'aide aussi pour mon anxiété est le Propranolol que je prenais avec l'Abilify et maintenant avec le Latuda.

Je prenais et je prends toujours de la Sertraline comme antidépresseur.

Je prends présentement, en plus du Zoloft (Sertraline), de l'Aventyl (antidépresseur) qui me permet de beaucoup mieux dormir.

J'espère que cela t'aide.
merci ça m’aide beaucoup. je suis contente que tu ailles mieux en tout cas !

moi ça me provoque de l’insomnie... je me demande si je devrais pas plutôt le prendre le matin..

Avatar du membre
1Furtif
Messages : 166
Enregistré le : 26 févr. 2018, 00:15
Localisation : Montréal

Re: tentative de suicide = nouveau traitement (abilify)

Message par 1Furtif » 16 sept. 2019, 01:36

Je ne me souviens pas si je prenais l'Abilify le soir avant de me coucher ou au réveil. Le Latuda, je le prends le soir au coucher.

Si l'Abilify te cause de l'insomnie, tu peux toujours essayer de le prendre le matin et voir si c'est mieux pour toi. J'ai des médicaments que je prends à des moments de la journée différents de ce qui m'est prescrits. Le plus important est d'avoir la même concentration du médicament dans le sang. Donc de prendre de façon régulière tes médicaments. Chaque personne réagit différemment aux médicaments.

Quand on te prescrit un médicament à prendre le soir au coucher par exemple, c'est parce que ce médicament est réputé faire faire de la somnolence. C'est un peu la façon dont mon pharmacien m'a expliqué la prise des médicaments.

J'espère que l'Abilify t'aidera. ;) Courage !

Revivre
Administrateur
Messages : 266
Enregistré le : 20 nov. 2009, 11:43

Re: tentative de suicide = nouveau traitement (abilify)

Message par Revivre » 17 sept. 2019, 10:59

Bonjour alqabayliyya,

Tu as bien fait de venir déposer ce que tu as vécu sur le forum. C'est possible de saisir l'intensité de tes derniers jours; le découragement et la souffrance sont palpables dans tes mots. Il est aussi possible de capter les moyens que tu as mis en place pour reprendre le cap (écriture sur le forum, médication, rendez-vous). C'est possible de voir la résilience en venant chercher le soutien auprès de la communauté du forum sur la question de la médication qui semble prendre une grande place en ce moment.

Il est certain que la médication est UN des outils, ce n'est pas le seul. La combinaison de différents outils les renforcit entre eux. C'est aussi important de connaître quel type de service est le plus adéquat à quel moment (hopital, centre de crise, psychiatre, groupe de soutien, pharmacien-ne). Il existe aussi les centres de crise, en alternative à l'hospitalisation lors de moments de noirceur, et que ce n'est pas possible pour toi de prendre une décision pour ta sécurité, par exemple. Chaque moment de difficulté te donne plus d'informations sur toi, sur tes capacités à gérer une crise intense et aussi à te laisser un espace pour retomber sur tes pieds.

Quels sont les outils qui t'accompagnent pour prévenir ces moments d'intensité ou encore, s'il y a un moment de crise, quelles sont les meilleures options et pourquoi. Je considère que tu es déjà en conscience de ce qui répond ou non, comme l'hospitalisation ne l'était pas à ce moment. Néanmoins, quelles sont les outils les plus efficaces pour toi dans ces moments-là? Ce sont des questions de réflexion.

Voici la référence des centres de crise au Québec ainsi que le numéro du Centre de Prévention du Suicide, c'est important d'avoir ces numéros le plus proche sous la main. Avec un bon soutien, certaines escalades peuvent être court-circuités avec bienveillance.

Centre de crise du Québec:
https://www.centredecrise.ca/

Centre de prévention du suicide:
1-866-APPELLE

Nous demeurons disponible dans ces moments de vulnérabilité, comme étant un espace pour créer cet espoir que plusieurs outils existent.

N'hésite pas à nous contacter, nous pouvons être une des pierres dans l'engrenage.

Christine
Intervenante

Répondre