Questionnement

Répondre
melaniecoeur
Messages : 531
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Questionnement

Message par melaniecoeur » 30 mai 2017, 17:21

Bonjour

Hier, jai été a mon cours de dessin, ca bien commencé. Mais au fur et a mesure, je me sentais mal, cest comme si je perdais contact avec la réalité, je ne reconnaissais plus mon dessin que j'avais fait la semaine dernière. Je me sentais perdue dans le sens, cest comme si je ne savais plus trop ou j'habitais, dans quelle ville, je reste et ce que je faisais la. C'était une drôle de sensation, Ca fait 2 x en 1 semaine.

J'ai été a la salle de bain, pleurer, car ca allait pas, je tremblais, une personne a côté de moi, disait que j'étais blanche comme un drap, j'avais peur. Je reviens de la salle de bain, larmoyante, mais en essayant de me contrôler. Une fille s'approche de moi pour me consoler, maider. Le professeur de dessin, lui dit de venir avec elle. Elles vont parler a l'extérieur de la salle.

Elles reviennent tous les deux. La prof de dessin, me voit et ca va pas. Bien, elle me demande sèchement: Qu'est ce qu'il y a? Je lui dit comment je me sens. Elle me dit devant les autres de me calmer, que je ne dois plus être comme cela,
car elle ne me prendra plus dans son cours dessin, qu'elle ne peut pas parler devant les autres, elle avait juste a sortir avec moi 5 min, cest tout, non?. Cest rassurant encore plus!!!!. En plus, elle n'a pas dit comme a l'autre fille, de venir avec elle et juste parler 5 min, juste ca!!!. NON, jai séchée!!! Bien, je suis partie et jai appelé mon intervenante pour lui compter tout. Ca m'a aidé au moins.

Je suis fâchée après ce prof la. Surtout que cest un organisme en santé mentale!!!! Bien aujourdhui, javais du bénévolat en cuisine et jai pas été. Ca me disait pas.

Après, on nous dit de nous changer les idées, quand j'allais a l'urgence, centre de crise (aller a nos activités. bénévolat etc) et eux nous disent de rentrer chez nous quand on file pas au lieu de nous dire de nous changer les idées sur place et prendre 5 min de leur temps. Ou bien, appeler qqn, bien, je lai fait souvent mais quand personne est la, bien, la, tu sêches encore!!!
De plus, je me questionne de ce qui s'est passé au juste avec ma tête, cest bizzare comme sensation??

Merci mais j'avais besoin que ca sorte!

evol
Messages : 117
Enregistré le : 29 nov. 2016, 10:39

Re: Questionnement

Message par evol » 01 juin 2017, 10:50

Salut,

Mauvaise réaction de sa part, peut-être qu'elle ne savait tout simplement pas quoi dire ou comment agir? Beaucoup de gens sont désemparés devant des situations semblables.

Encore plus nul que ce soit dans le cadre d'un organisme en santé mental. Ça ne doit pas te décourager de continuer tes activités par contre, du monde ordinaire il y en a partout.

Et la sensation que tu décris me fait beaucoup pensé à de la déréalisation/dépersonnalisation. J'en ai fait et j'en fait encore aujourd'hui. C'est un de mes symptômes de mes crises d'angoisse et de mon anxiété. J'ai déjà fait eu des monté de déréalisation sans crise de panique ou de nervosité, mais la plupart du temps ça commence par une montée d'anxiété.

On se sent détaché du monde réel et/ou de son corps. Les concepts comme le temps, la réalité ou justement l'identité deviennent flous. Ça dure un temps et puis ça disparaît. Pour certaines personne ça devient un symptômes qu'ils essaient d'éviter et donc la roue commence à tourner. L'anxiété de ressentir le symptôme fait justement apparaître le symptôme et ainsi de suite. Dans mon cas ça a été omniprésent (presque tout le temps quand j'était réveillé) pendant des années.

C'est peu commun, mais pas dangereux. Simplement désagréable. La seul chose que j'ai trouvé pour le faire partir c'est de me calmer, ou d'attendre que ça passe.

Combien de temps t'es tu senti comme ça?

melaniecoeur
Messages : 531
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Re: Questionnement

Message par melaniecoeur » 01 juin 2017, 19:32

Bonsoir,

Je trouve aussi, quelle a mal réagit par rapport a la situation. Bien mets en, cest dans un organisme en santé mentale, il me semble qu'ils devraient être mieux formé dans ces cas la.

Cest sûr que je veux y retourner car les autres participants sont gentils et je me sens appréciés la bas. Je me demande quoi faire avec mon prochain cours lundi prochain. Je n'ose pas en reparler.

Est ce que tes symptômes reliés a la dépersonnalisation, déréalisation sont associé a quelque chose? As tu eu un DX en rapport a cela? Cest le mieux a faire de se calmer. Mais quand ca arrive, je ne sais pas trop ce qui se passe.

Ca dure peut être 1h environ. J'en ai fait une encore aujourdhui dans un atelier, jai paniqué, j'entendais quelque chose et ca m'a rammené encore dans cet état de déréalisation. Mon intervenant a été témoin et m'a accompagné tout le long du trajet du retour, il a été gentil et patient.

En revenant aujourdhui, jai été voir la pharmacienne et jai expliqué mon cas et elle va appelér la secrétaire de mon psychiatre pour devancer mon RV et si elle lui parle, elle va lui expliquer mon cas. Moi qui avait peur d'aller voir la phamarcienne, j'avais peur de ne pas me faire prendre au sérieux, de faire rire de moi. J'ai bien fait de lu en parler.

Merci beaucoup de la réponse et de me lire!

evol
Messages : 117
Enregistré le : 29 nov. 2016, 10:39

Re: Questionnement

Message par evol » 02 juin 2017, 07:37

Salut,


J'ai un trouble panique et un TAG comme diagnostic. Dans mon cas mes symptômes de déréalisation/dépersonnalisation sont reliés à mes crises d'angoisse et mon anxiété. Ça dure de 20 minutes à 1-2 heures des fois. Je ne saurais trop expliquer ce qui se passe dans le cerveau même ma psy a de la misère à me l'expliquer les recherches étant assez minces sur ces symptômes.

Lorsque j'ai une crise d'angoisse je vais inévitablement vivre de la déréalisation. Et lorsque je me sens très anxieux je peux en vivre aussi. Ça arrive aussi lorsque je suis très concentré sur une tâche, je peux avoir tendance à être trop dans ma tête et quand quelque chose me ramène à la réalité, c'est comme si je venais d'atterrir là. Je me sens comme si je ne savais plus où j'étais, qui j'étais, comment j'étais arrivé là. Comme un rêve. J'attends que ça passe, j'essaie de me calmer. Au fil des années je me suis un peu habitué au symptômes donc quand je les ressens je peux mieux me contrôler. J'évite depuis les substances qui affecte le cerveau aussi style caféine ou stimulant, alcool ou drogues.

D'après ce que j'ai vécu et ce que j'ai lu, l'anxiété et les crises d'angoisse reviennent souvent aux endroits ou au moments où elles se sont déjà produites. Il faut donc faire attention de ne pas commencer à éviter certains endroits à cause de la peur d'avoir un autre épisode parce que sinon on devient agoraphobe. Ça a été mon cas pendant l'adolescence. J'ai fini par apprendre à accepter, combattre les symptômes et ne pas paniquer lorsque je les ressentait, c'est la chose qui m'a le plus aidé. Car au fond, bien que ce soit désagréable, ce n'est pas dangereux.

Tu as bien fait d'en parler avec des professionnel de la santé. Dans mon cas j'ai eu de l'aide avec des anxiolytiques. Maintenant je suis aussi en thérapie et ça aide.

Pour ce qui est de ton cours de Lundi, penses-tu que tu serais capable de parler 2 minutes avec la prof pour lui expliquer ce qui s'est passé? Pendant une pause ou avant le cours..Puisque c'est en santé mental elle pourrait comprendre si tu lui expliques. Tu pourrais aussi lui expliquer que si tu ne vas pas bien tu devras aller prendre l'air et donc quitter le cours un moment pour te changer un peu les idées. En apaisant la tension par rapport à ce qui s'est passé et en lui expliquant la problématique, ça pourrait diminuer le stress et l'anxiété que tu ressens par rapport à cette situation.

Tiens nous au courant !

Courage et bonne chance !

melaniecoeur
Messages : 531
Enregistré le : 19 sept. 2016, 18:05

Re: Questionnement

Message par melaniecoeur » 02 juin 2017, 17:48

Allo,

Ah ok, moi, je crois que je dois avoir de l'anxiété généralisé certain et aussi, jai un DX de stress post trauma partiel, lié a l'intimidation vécue a l'école pendant près de 20 ans. Tant a cas, il auraient du dire complet. J'ai constamment des flashs depuis quelques temps. Depuis 2 ans et demi, ca pas été facile. Ca sest placé quand jai revenu en ville. Mais, je reste avec des flashs de se qui s'est passé en 2 ans. Ca bougé pas mal.

Cest vrai que cest pas évident a expliquer ce qui se passe dans notre tête. Cest pas le fun. Cest sûr que les drogues, alcool, ca aide pas, ni le café. Dans ma famille, ma mère a fait des dépressions, anxiété, mon frère aussi et mon père a un problème d'alcool.

Prend tu de la médication pour ca? Quand je vais voir mon psychiatre a fin du mois juin, je vais lui demander qu'il me redonne ce que jai déja pris pour les cauchemars et voir pour mon PRN. En attendant, je fais mon possible pour me calmer, en plus, je suis une personne autiste. Ca fait beaucoup a gérer.

Pour lundi, je ne sais pas trop si ca vaut la peine d'en parler a la prof de dessin, je lai déja fait lundi passé. Mais je sais que mon intervenant peut m'accompagner et parler avec eux, question quils soient un peu plus flexible. Franchement, ce prof, cest pas fort, ils sont en santé mentale. Cest sûr que si ca file pas, je vais prendre l'air.

Merci de m'écrire et t'intéresser a ce que je vie! Cest certain, que je vais vous tenir au courant des choses, de lundi comment ca sest passé et si jai des nouvelles concernant la pharmacie ou la secrétaire de mon psy.

Merci et courage aussi!

Répondre