Quel que soit l’âge, le sexe ou le milieu dans lequel on évolue, l’anxiété peut se manifester à tout moment de notre vie. Chaque année, les statistiques en matière de santé mentale le prouvent, l’anxiété touche de plus en plus de gens, et de plus en plus jeunes.

Heureusement, les médias s’intéressent à la question et contribuent à la démystification de ce « mal-être » encore trop souvent difficile à exprimer. En entrevue pour le magazine Véro, Martin Enault, président du conseil d’administration de Revivre témoigne de son premier contact avec Revivre. « J’ai eu le déclic lorsque j’ai consulté l’organisme Revivre : j’ai alors compris que personne d’autre ne pouvait m’aider; c’était à moi de m’aider moi-même », déclare-t-il.

Et c’est donc sur cette notion d’autogestion de notre propre santé mentale que nous forgeons notre mission. Comme le précise un peu plus loin le directeur général de Revivre, Jean-Rémy Provost, Revivre est là pour offrir tout le soutien social dont les personnes vivant avec l’anxiété, la bipolarité ou la dépression ont besoin. Les ateliers d’autogestion du programme J’avance! misent ainsi sur les forces de chacun, parce que nous croyons que nous pouvons tous en arriver à vivre sainement, malgré la présence d’un trouble de santé mentale.

Merci au magazine Véro de participer à notre mission!

Lire l’article 
En savoir plus sur le programme J’avance!